• Si j’Harvey su, j'aurai tout balancé...

    Le scandale Weinstein n’aurait-il pas accouché d’une guerre des sexes ? Si l’homme que je suis a été choqué par les révélations visant l’un des plus gros producteurs américains, ce qui en découle depuis me dérange et m’agace même. J’en ai assez de toute cette populace qui se permet de condamner des hommes sur de simples révélations qui font les gros titres ou qui sont dénoncées au travers un hashtag sur un réseau social devenu une arme. N’y a-t-il plus de justice dans ce bas monde ? Ces hommes pour ne pas dire ces goujats, n’ont-il donc pas le droit d’être jugés par des personnes compétentes au sein d’un tribunal ? Tous ces témoignages qui s’accumulent au fil des jours et qui désormais ne se limitent donc plus à cet affreux personnage qu'est Harvey Weinstein, m’incitent à me poser cette question légitime : mesdames, pourquoi ne pas avoir parlé (beaucoup) plus tôt et avoir attendu tant d'années ? Je ne comprends pas. Une femme comme Jane Fonda, de par son silence durant des années est également coupable. Au même stade que l’est un réalisateur aussi connu et réputé que Quentin Tarantino qui connaissait les agissements de cet homme de pouvoir. En lisant certains faits dans la presse (ou ailleurs), j’ai cru comprendre que certaines pensaient juste à leur carrière. J’avoue qu’avoir un tel état d’esprit ne grandit pas celle qui est finalement une victime. Qu’une actrice, je ne sais plus laquelle - tellement elles sont nombreuses - dise : "si je parlais ma carrière était finie", est pathétique. Je ne vous parle même pas de cette mannequin venue chez Weinstein pour regarder un film et qui au bout de quelques minutes, l’invite dans sa chambre pour un massage et qui préfère lui en faire un elle-même… Fallait se barrer avant même de prendre la direction de sa chambre. Ce sont de telles femmes qui ont verrouillé leur propre parole et personne d’autre. Contrairement à ce que nous rabâchent en boucle les médias, la parole des femmes ne se libère pas, c’est juste que certaines ont le courage de parler, motivant ainsi d’autres à en faire autant. C'est totalement différent. Ces affaires nauséabondes me questionnent beaucoup car je me demande comment les femmes vont pouvoir prouver les faits qu’elles dénoncent et comment le présumé coupable va pouvoir prouver son innocence si tant est qu’il soit irréprochable…? Je terminerai simplement, en m’adressant aux femmes victimes et en leur disant ceci : plutôt que de dénoncer "bêtement" un homme au travers un hashtag allez plutôt le faire devant un gendarme qui vous demandera de décliner l’identité de votre "porc". Votre déposition honorera votre cause bien plus qu’un message limité à 140 caractères qu'on est tenté de ne pas prendre au pied de la lettre. J'ai lu beaucoup de choses, je ne les ai pas toutes crues car la méthode de dénonciation employée incite au doute et donc à la méfiance… Hey chérie, d'après toi, ça pourrait être quoi le féminin de balance ton porc ?

    PS : Avec les révélations récentes concernant le réalisateur disparu, Michael Winner, j'en viens à penser que cette mascarade touche le fond. Accuser un défunt... Fallait parler avant mesdames car là, je trouve ça vraiment dégueulasse.


    votre commentaire
  • Je ne m’étais pas procuré de stylet depuis l’excellent Jot Mini d’Adonit pour certains usages sur mon iPhone 7 Plus. Recherchant un stylet pour utiliser avec ma tablette Samsung Galaxy Tab, mon choix s’est porté sur la marque (inconnue jusqu’alors) Broonel. Elle propose un stylet très intéressant : le Silver Pro Works utilisable sur l'écran tactile d'un Sony Xperia XA1 comme sur celui d'une tablette Android ou iOS, une multitude de produits donc. Sélectionné dans son coloris noir, j’ai été agréablement surpris par le dessin général du produit. Il tient parfaitement bien en main et n’exige aucune connexion pour être utilisé. A peine sorti de sa boîte, un simple appui sur son bouton d’allumage et c’est parti pour la prise de notes, les dessins, les surlignages et j’en passe ! Une fois allumé, j’avoue que je trouve un peu gênante la puissance d’éclairage du témoin lumineux blanc. Souvent pour m’en débarrasser, je pose mon doigt dessus et puis c’est tout ! Mise à part ce détail qui n'a que très peu d'importance, le stylet fonctionne avec une pile AAA fournie à l’achat. Elle est d’ailleurs de bonne facture puisqu’il s’agit d’une pile de la marque Toshiba, pas d’une pile dont on ne connaît pas du tout la marque comme celles vendues chez Lidl (je n’ai rien contre l’enseigne) et que les constructeurs nous imposent souvent avec leurs produits ! La bonne idée de Broonel est que la longueur de la mine est réglable selon la convenance de l’utilisateur. Suffit simplement de tourner cette dernière pour l'allonger ou la raccourcir. Personnellement, j’opte pour une mine longue la plupart du temps, je trouve qu'il en découle une utilisation plus confortable. Je suis plutôt un adepte du stylet. J'ai utilisé l'excellent SPen de Samsung grâce à plusieurs modèles de la gamme Galaxy Note durant plusieurs années. Avec ce stylet Broonel comme celui du sud coréen, je retrouve un confort d'écriture jusqu'alors inégalé et qui plus est : idéal et appréciable durant certaines tâches. L’aspect négatif de mon achat réside dans l’emballage puisque le stylet est loti dans un logement en mousse qui est tout simplement rangé dans une boîte en carton blanc sans la moindre mention ou détails concernant le contenu. Malgré tout, si l’emballage déçoit, quel plaisir de découvrir l’objet quand il pointe le bout de sa mine !

    Les plus : le design général du produit, la longueur réglable de la mine, son bouton on/off, sa bonne prise en main et sa compatibilité avec bon nombre de produits (Android, Windows et iOS).
    Les moins : son emballage pas du tout à la hauteur du produit, la puissance du témoin lumineux et son prix de vente (40€).


    votre commentaire
  • L’ère Macron : un éternel recommencement…

    Comme je le disais voici quelques jours sur mon compte Twitter, il y a longtemps (quelques mois) que je n’ai pas rédigé un billet politique. Ne trouvant plus de mots ou les bonnes expressions pour en parler le plus justement possible, j’ai préféré attribuer du repos à ma plume. Malgré tout, rares sont les jours durant lesquels je n’aborde pas la politique avec mes proches ou des gens que je connais et que je rencontre au fil du hasard. Faut dire que la politique mène le monde et berce notre quotidien. A moins de vivre complètement en retrait de tout ça… Aujourd’hui, je vais tout de même vous dire ce que j’en pense ! Macron que je n’ai pas élu, n’est qu’un mélange des deux présidents qui l’ont précédé. Le monsieur vire un jour à gauche puis à droite le lendemain tel un homme qui se laisse porter par le vent qui souffle plus ou moins fort selon le lieu où il se trouve. Macron, ce jeunot (ça me fait plaisir de dire ça car il a mon âge !) qui a soif de tout contrôler excelle dans un domaine : celui de la communication. Ah il communique le gars et peut-être un peu trop pour que tout soit réellement spontané. Il a beau y faire, on la sent bien la communication aiguisée jusqu’au boutisme. Je n’apprécie pas le personnage qu’il est et ce qu’il dégage. J’ai du mal à savoir de quel bord il est, politiquement parlant j’entends et je ne porte jamais ma confiance à un homme qui me renvoie beaucoup de trouble. La bobosphère et la médiasphère l’ont fait accéder au pouvoir mais il doit surtout sa victoire au FN. Un candidat qui se retrouve face au FN au second tour peut parfaitement anticiper sa victoire dès le soir du premier tour. Macron l’a d’ailleurs prouvé avec sa petite sauterie de La rotonde, le soir du premier tour de la présidentielle… En ce début Octobre, je dresse tout de même un constat : le monsieur fait déjà beaucoup de déçus - malgré tout le temps qu'il lui reste pour faire ses preuves - parmi ceux qui ont osé croire en lui. Sur ce plan-là, il parvient même à décevoir plus rapidement que son géniteur politique (un certain François Hollande) ! Combien de fois ai-je dis pendant la campagne présidentielle qu'il ne fallait rien attendre d'un banquier et encore moins de la part d'un mec qui lance son propre parti en décidant son nom de baptême sur ses propres initiales ? Je n’apprécie que très peu le personnage à l'ego surdimensionné et je déteste encore plus ce déferlement médiatique autour de son couple qu’on cherche presque à nous vanter comme étant un modèle. Tout ça parce qu’il est marié à une dame bien plus âgée que lui (!) et que pour une fois, ça arrange bien les chiennes de garde qui, pour certaines, semblent en avoir assez d'aboyer après ce qu’elles appellent la domination masculine qui relève tout bonnement de leur imagination. On ne peut pas vanter un tel couple qui n'aura aucune chance de passer sa retraite ensemble...! La Brigitte est devenue la nouvelle coqueluche de certains journaleux, faut juste se faire à l'idée qu'on va en bouffer pendant encore quelques années et qu'on est libre d'éviter tout ce ramassis de conneries qui démontre simplement de la complaisance outrancière et finement calculée.. La France pensait avoir connu le pire avec le flan, il se pourrait bien que le pire (un gros bordel) ne se soit pas encore produit comme elle le pensait… Personnellement, je vais attendre de voir ce que va faire l'arrogant dans les prochains mois. A défaut d’être en marche, je vais courir vers la machine à café afin de me prendre un p’tit noir bien serré, juste histoire de me calmer…


    1 commentaire
  • J’ai envie de dire à cette enceinte : « iLuv you » !

    Comme je travaille régulièrement à 2 endroits différents de mon appartement, j’en avais assez de sans cesse devoir débrancher mon enceinte bluetooth Olixar, constamment reliée à mon ordinateur de bureau, j’ai donc décidé de m’en procurer une deuxième afin qu’elle me suive un peu partout ! Après un choix plutôt compliqué – j’avais retenu 3 références de constructeurs différents – j’ai choisi l’enceinte Bluetooth/WiFi de la marque iLuv. En effet, cette dernière, certes plus onéreuse que les deux autres, offraient un panel de possibilités non négligeable et attrayant pour le geek qui m’habite… Et comme je souhaitais tester l’assistante virtuelle d’Amazon, je me suis dit « go ». Une fois le produit entre les mains, je l’ai scruté de très près : aucun défaut d’assemblage, un design épuré et une facilité d’utilisation inégalable. Une fois connectée à votre box internet, Alexa peut se mettre au travail. Malheureusement, je pensais que le service du géant du web était disponible dans la langue de Molière et puis non… J’ai toutefois pu tester quelques demandes « in english » au travers des questions apprises durant mon collège ! Alexa répond rapidement à la question qu'on lui pose et l’interaction est optimale. Grosse déception donc concernant la compatibilité du service avec le français, même si je sais qu’un jour plus ou moins lointain, Alexa pourra me comprendre ! J’ai donc principalement testé cette enceinte pour un usage musical. Elle lit parfaitement bien mes playlists Deezer, le son est vraiment bon et se contrôle facilement par le biais du bouton gris (vers la gauche pour diminuer le volume, vers la droite pour l’augmenter), pas de grésillements et aucune saturation à relever. Durant mon test, il m’a fallu recharger 3 fois l’enceinte qui embarque une autonomie assez faiblarde de 3 heures. Désormais, du matin au soir, elle est reliée à mon pc grâce au câble (trop court) fourni, ainsi plus de souci d’alimentation. Pour terminer, je tiens à préciser que cette enceinte est compatible avec les smartphones Android comme le Motorola C ou les appareils iOS comme l'iPhone 8 Plus. Pour cela il suffit simplement d'installer l'application AudClick depuis le store d'applications de l'OS que vous utilisez.

    J’ai envie de dire à cette enceinte : « iLuv you » !

    Les plus : son design, les options offertes par l’enceinte, son bouton de contrôle du volume, la qualité de son haut-parleur et la matière antidérapante de sa base.
    Les moins : son prix de vente, service Alexa disponible en anglais et allemand.


    votre commentaire
  • Sur internet, il y a au moins une boutique à éviter...

    Je me sers que très rarement de mon blog pour dénoncer un site qui ne mérite aucune confiance. Mais après une mauvaise expérience avec une "petite" boutique en ligne que j'aurai préféré plébisciter, je me dois de vous en parler. En plus, ça peut éviter que d’autres - peut-être vous d'ailleurs - ne fassiez les frais de ce qui est semble-t-il un manque notoire de professionnalisme et de sérieux de la part du commerçant. Découvert par hasard, au travers l'article d'un blog le vantant, j'ai décidé de passer une commande sur le site www.shopbyd.com visiblement basé aux Etats-Unis. Possédant un code promo me donnant droit à une remise de 40%, j’ai commandé un bracelet sport respirant (imitant l'original) pour mon Apple Watch et un set de 3 watchdots (petites gommettes waterproof qui permettent de personnaliser les deux boutons de la montre pommée). Au bout d'environ deux semaines d'attente et après un délai d’envoi dépassé contrairement à ce qui était annoncé, j’ai reçu un colis contenant uniquement le bracelet. Un bracelet dont je ne peux me servir car il est de taille SM (j'utilise la taille ML) et donc déjà en vente sur Ebay ! Le site demande si le client possède une montre de 38 ou 42 mm mais impose la plus petite taille de bracelet... Je cherche encore la logique. Comme un idiot, j’ai osé croire que je recevrai les deux tailles comme Apple le fait avec les bracelets officiels. J’ai contacté le site moins d’une heure après avoir reçu le colis et en retour, on m’a demandé une photo de l’emballage ! Je me demande bien pourquoi d’autant plus que depuis ma réponse accompagnée d'une photo de l'ensemble (emballage et contenu), je n’ai plus de nouvelle du service client… Pensant que le colis avait été expédié depuis les USA, j’ai remarqué qu’il provenait d’Espagne et qu’entre-temps, le site ne vendait plus les WatchDots commandés et que ces derniers sont désormais vendus sur un site internet qui leur est spécialement dédié : www.watchdots.com qui me semble bien, après recherche, être lié au premier et sur lequel j'ai commandé un nouveau set de watchdots d'un autre coloris. Finalement, j'ai bien fait de payer ma commande avec Paypal qui protège les achats de ses utilisateurs et qui me permet de régler 95% de mes commandes en ligne depuis des années. Comme je ne suis pas du genre à perdre du temps, j'ai déjà lancé un litige Paypal à l'égard de cette boutique qui semble user d'une politique commerciale discutable et qui se cache bien de répondre clairement aux questions qu'on peut lui poser...

    Edit : Il aura suffit d'un message de Paypal pour que le vendeur me réponde enfin... Il me dit que les watchdots sont envoyés dans un paquet séparé mais sans suivi alors que j'ai opté pour des frais de port permettant de suivre le colis contenant les produits commandés. Mon litige Paypal est désormais devenu une réclamation car le vendeur me fait perdre mon temps. J'ai demandé le remboursement des produits manquants (commande ShopByD) et le remboursement de ma commande produite sur le site watchdots.com, avant d'avoir reçu mon colis incomplet et de découvrir le lien entre les deux sites. Affaire à suivre !
    Edit du 02 Octobre : Paypal a statué en ma faveur et m'a déjà remboursé la somme engagée. Fuyez donc ces deux boutiques en ligne (shopbyd.com et watchdots.com) que je qualifie tout simplement de malhonnête de par ma mauvaise expérience avec eux. Après, vous êtes libres de tenter votre chance !!!


    votre commentaire
  • Olixar protège votre écran de smartphone comme personne !

    S’il y a bien une chose que je me garde de toujours faire dans le calme, dans un endroit où je peux parfaitement m’installer et quand la lumière ambiante est optimale, c’est la pose d’une protection d’écran sur l’écran de mon smartphone. J’avoue sans honte, ne pas être un homme patient et je m’étonne à pouvoir faire acte de maîtrise et de minutie avant d’effectuer cette tâche et au fil de son accomplissement ! Récemment, j’ai souhaité remplacer ma protection d’écran par une plus protectrice, en verre trempé et couvrant l’intégralité de la face avant de mon iPhone 7 Plus. La marque Olixar vante ladite protection comme étant bords à bords (edge to edge) et c’est une vérité incontestable. L'application m’inquiétait un peu et puis finalement, bien préparée, elle se déroule on ne peut mieux. Le résultat est garanti sans bulle d’air et le rendu donne l’impression que la protection est l’écran-même du smartphone ! Malgré tout, je vais être honnête avec vous, il m’a fallu la retirer afin de pouvoir enlever une petite poussière qui s’était malencontreusement positionnée en plein milieu de mon écran et qui était visible en forte luminosité, surtout sur fond blanc… Avec les outils fournis (lingette, chiffon microfibre, absorbeur de poussière, stickers de positionnement) avec la protection, tout fut sous contrôle. Par ailleurs selon que vous avez un iPhone avec un recto blanc ou noir, la marque britannique offre le choix de deux coloris. Ayant un smartphone pommé de couleur noire, j’ai bien entendu opté pour ce même coloris. J’apprécie tout particulièrement le fait que cette protection en verre trempé Olixar pour iPhone 7 Plus offre un glisser plus doux et plus fluide que l’écran dépourvu de protection ! Ça glisse comme du beurre sur une biscotte... Je vous parlerai bientôt d’une nouvelle coque qui se marie parfaitement à ce protège-écran de seulement 0.33 millimètres d'épaisseur, que je me dois d'hautement vous recommander. Après une semaine d’utilisation, je constate qu’en plus cette protection n’est pas sujette aux traces de doigts, le geek un peu maniaque sur les bords, est donc ravi et tout souriant…!

    Olixar Tempered Glass : tout simplement LA meilleure !

    Les plus : son emballage sécurisé (impossible de recevoir la protection brisée), les outils fournis pour une pose parfaite, dédié à l’écran du smartphone au millimètre près, bords à bords pour un rendu impeccable, deux coloris au choix (noir ou blanc) et le rendu final qui donne l’impression qu’on touche l’écran du smartphone.
    Les moins : son prix de vente qui peut paraître élevé (27€50 - hors frais de port) mais comme je le dis souvent : la qualité a un prix.


    2 commentaires
  • Keynote Apple : les fuites ont plombé les surprises…

    C’est donc hier qu’Apple a officialisé en abusant de bon nombre de superlatifs, ses nouvelles versions de l’iPhone. Décrié par certains, adoubés par les autres, le produit pommé vit enfin une révolution qui aura tardé, au travers l’iPhone X. Comme beaucoup de fans, ou simplement des clients - comme moi - qui achètent cette marque qui leur donne satisfaction, j’ai regardé le keynote et je dois vous avouer que je me suis légèrement ennuyé. La faute à toutes ces fuites survenues ces derniers jours. Tim Cook, tout d'abord naturellement ému par son hommage à celui auquel il doit vraiment tout (Steve Jobs), avait décidé de lutter contre les fuites, c'est en toute modestie que je peux lui conseiller de changer rapidement de plombier ! Après avoir annoncé que les ventes de la montre californienne avaient progressé de 50% en un an, l’Apple Watch Series 3 a été officialisée et quelle déception : design inchangé (seule la digitale crown prend de la couleur), la marque de Cupertino se limite à l’ajout d’une puce 4G qui permet de téléphoner, streamer et j’en passe sans avoir son smartphone à ses côtés. Apple coupe donc le cordon qui reliait son iPhone à sa Watch. Moi qui utilise une Apple Watch Series 2 Nike + (qui n'est étrangement plus proposée sur le site) depuis le début de l’été, rien ne pourrait me motiver à déjà la troquer contre le nouveau modèle qui évolue certes mais de manière minimale. Je réponds parfois à des appels depuis ma pomme au poignet mais j’avoue que ce n’est pas pratique car ce genre de communication vous incite à partager votre appel avec les personnes environnantes. Pas toujours simple et possible de s’isoler et tout le monde ne se balade pas avec un casque bluetooth… Les plus déçus pourront éventuellement se contenter d’habiller leur montre actuelle, avec de nouveaux bracelets. En 2017, la pomme fait donc l’impasse sur les références 7S et 7S Plus de son smartphone, peut-être en partie pour coller au mieux aux modèles de son principal concurrent (Samsung) avec ses Galaxy S8 et Galaxy Note 8. Une chose est sûre, l’effet waouh ne s’est pas produit… L’iPhone 8 (à partir de 809€) et l’iPhone 8 Plus (à partir de 919€) sentent bon le réchauffé et ne sont finalement que de simples évolutions par rapport aux références de 2016. Autant les iPhone de 2016 inspiraient la solidité autant ceux de 2017 inspirent la fragilité, de par l'emploi du verre pour le dos. Seul l’iPhone X sur lequel on sent bien que la marque californienne mise tout, sort du lot mais ne fut en rien une surprise « amazing » puisque les fuites en provenance directe d’Apple se sont révélées être vraies… Pour scruter quotidiennement les plus grands sites spécialisés, j’avais tout lu, tout vu, restait plus qu’à l’entendre, ce que les différents intervenants ont parfaitement fait durant le keynote. Non pas freiné par son prix que je trouve tout de même exagéré, cette version X embarque un design qui me rebute. J’ai un gros problème avec cette encoche qui gâche tout de même pas mal de contenus (photos, vidéos, etc). J’ai presque envie de vous dire : mais quelle erreur de goût et je ne vous parle pas du dos…! Si une autre marque avait fait cela, les fanboys auraient trouvé ça dégueulasse mais quand c’est Apple qui le fait, ça passe sans vaseline ! Vous voyez que j'ai beau acheter la marque, elle n'a pas su faire de moi, un fan agenouillé devant elle. Même des grandes marques chinoises souhaitant offrir du edge to edge à leurs clients arrivent à faire mieux en terme de design (Xiaomi et son Mi Mix 2 par exemple). Bref, cet iPhone X ne sera certainement pas le plus populaire cette année, la faute à son prix de vente mais le Face ID qu'il propose est incontestablement le mode de sécurité de demain. Les concurrents d'Apple vont très certainement lui emboîter le pas. Personnellement, je préfère le capteur d'empreintes digitales, bien plus pratique, ce n'est que mon avis. En conclusion, j'ai envie de dire que ce keynote fut une réelle perte de temps - à cause des fuites - et qu'au lieu de la visionner en live, j'aurai mieux fait d'aller me faire une toile, en me rendant à la séance du film Bonne Pomme... Je vous laisse car il faut que j'aille prendre connaissance des premières rumeurs concernant les prochains iPhone 9 et 11...LOL

    Keynote Apple : les fuites ont plombé les surprises…

    NDR : l'iPhone 8 et l'iPhone 8 Plus seront proposés en précommande à partir du 15 Septembre et seront disponibles dès le 22 Septembre. L'iPhone X sera proposé en précommande à partir du 27 Octobre et sera disponible dès le 03 Novembre.


    votre commentaire
  • Bouygues Telecom : et si tout cela sentait la fin...?

    On connaît tous ce que l’on appelle : la déclaration d’amour. Je suis persuadé que l’on a tout autant le droit de déclarer son mépris, vous ne croyez pas ? Aujourd’hui, je vais partager avec vous celui que j'éprouve à l’égard d’une entreprise nationale à laquelle je suis fidèle depuis de nombreuses années et qui demeure pour encore quelques semaines/mois, la troisième sur le marché national de la téléphonie mobile. Je parle bien entendu de Bouygues Telecom. Si cette entreprise pouvait paraître voici quelques années, irréprochable aux yeux du plus grand nombre de ses clients (numéro 1 du service client), il semble bien que ce temps soit bel et bien révolu. Ce n’est pas les mauvaises nouvelles accumulées ces dernières semaines par ses abonnés qui me donneront tort : suppression de la remise fidélité, box internet qui devient locative, offre promotionnelle non tenue sur la durée, dégradation du réseau, service client inexistant… D’après une responsable hypocrite et plutôt moqueuse, de cet opérateur, avec laquelle je me suis entretenu longuement par téléphone voici quelques semaines, l’opérateur ne cherche plus à fidéliser son client. C’est bien là, la seule aptitude de Bouygues Telecom : faire fuir ses clients ! J’espère qu’ils seront de plus en plus nombreux afin que cette entreprise sache se remettre en cause et paie au prix fort son mépris pour celles et ceux qui sont son gagne-pain. Après un chantier réseau - sans même en avoir été informé - dans ma ville, certaines rues auparavant couvertes sont devenues des zones blanches ! A défaut de réellement optimiser son réseau, l’opérateur le supprime… C’est du très haut niveau à ce stade. Là aussi, l’opérateur n’a pas du tout cherché à faire quoi que ce soit pour son client qui lui était fidèle depuis des années sans le moindre défaut de paiement. Des mois sans pouvoir utiliser son smartphone depuis son domicile mais pas de problème pour vous les facturer au tarif contractuel (après tout : seules les pépètes comptent).

    Bouygues Telecom : et si tout cela sentait la fin...?

    Pour le service au client, ne comptez pas pouvoir en bénéficier, il est devenu totalement inexistant (même sur Twitter son assistance en ligne est une blague). On fait mine de prendre votre demande en charge, on vous promet un retour et le client agacé par l'absence de réponse à sa demande, se voit obligé de tenter de réveiller un(e) assistant(e) en ligne, en espérant cette fois, une réponse qui ne vient que dans environ 10% des cas… C’est tellement simple finalement, de se foutre du client derrière un écran. Bouygues Telecom peut visiblement faire d’autres économies : sur les salaires de certain(e)s de ses employé(e)s. Je suis client engagé pour mon mobile donc menotté pour encore quelques mois mais je ne vous cacherai pas que pour la partie internet et fixe, je projette un départ assez proche vers la concurrence car je ne comprendrai jamais cette méthode de voyou (!) qui est de soumettre le client à une location d’appareil du jour au lendemain (#LeFricDeNosClientsDAbord). Pour remplir les caisses, faut bien trouver une solution ! Et c’est sans compter sur cette ligne BandYou acquise en promotion pour une durée de 12 mois qui a vu son prix multiplié par 3 au bout du septième mois. Bouygues Telecom fait donc en plus, dans la publicité mensongère. La cerise sur le gâteau restera ce prélèvement bancaire supérieur à la somme annoncée sur ma facture. Le service client a été contacté et j’attends depuis deux semaines qu’on revienne vers moi comme on me l’avait promis (je ne félicite surtout pas Magali de l’assistance Twitter qui a semble-t-il eut l'envie de me démontrer son manque de professionnalisme). Bouygues Telecom serait-il donc devenu l’opérateur à fuir ? J’ai bien peur que ce soit une réalité. Mes ami(e)s, ne vous faites pas avoir par des prix cassés car au départ tout est beau et puis un jour, sans crier gare, un email vous informe que votre offre va augmenter… Bouygues Telecom n’est pas le seul acteur et bénéficiaire de ce monde mobile devenu une véritable foire, à agir de cette manière et à user de méthodes qu'il faut absolument dénoncer. Le client a le pouvoir car il aura toujours le dernier mot. Méfiance, vigilance et surtout : ne vous engagez ni avec l'un, ni avec l'autre pour préserver votre liberté en cas de tromperie...

    Bouygues Telecom : et si tout cela sentait la fin...?
    Seulement quelques semaines après avoir reçu un email du service client (copie partielle ci-dessus), l'offre concernée voyait son tarif multiplié par trois alors qu'on me promettait, comme indiqué dans le message, pas de changement tarifaire avant la fin de la promotion. Publicité totalement mensongère.

    Edit du 08.09 : une certaine Lisa de l'assistance en ligne m'informe d'une anomalie quant à l'erreur de facturation signalée. L'anomalie se trouve bien souvent entre le dossier du siège de bureau et l'ordinateur...Non ? On me demande de bien vouloir patienter. Bouygues Telecom serait nettement plus réactif si c'était moi qui lui devais du pognon... Je ne trouve même plus de qualificatif à ce stade.


    votre commentaire
  • ParcSlope : le support parfait pour MacBook Air !

    Depuis que j’achète des ordinateurs portables, je suis toujours à la recherche d’un support qui me permette de ne pas trop devoir pencher la tête vers le bas toute la journée. Il est vrai que lorsque l’on travaille plusieurs heures par jour sur un tel appareil, il n’est pas pensable de prendre si peu soin de son cou et de ses cervicales ! Ayant acquis récemment un MacBook Air d’Apple, j’ai donc décidé de mettre en congés le support de bureau en pin qui me servait pour mon Notebook Samsung. Il me fallait un support qui s’allie parfaitement à ma récente acquisition ! Puis après quelques recherches en ligne, j’ai découvert, au fil d'un forum américain; le ParcSlope de la marque Twelve South, en aluminium brossé qui se révélera être LE support parfait et dés sa découverte : tant convoité. Livré dans une jolie boîte dans laquelle, il se trouve bien calé, le produit fait son poids (1,4 kg), assure une vraie sécurité et permet au MacBook Air d’être utilisé sans le moindre risque qu’il puisse basculer en arrière. La finition du produit est irréprochable, les parties antidérapantes situées sur les flans supérieur et inférieur du support offrent un maintien optimal de l’ordinateur sur ce dernier. En plus de cela, il permet bien entendu la ventilation vitale au produit pommé et une inclinaison du clavier vraiment pratique pour l’exécution de travaux de bureautique. Ce produit avant tout destiné à la gamme MacBook (toutes les versions) et à l’iPad me sert également pour ma tablette Android. Oui, j’utilise encore une tablette avec l’Os de Google !!! Il est bon de préciser qu'il peut également servir à tout utilisateur d'un ordinateur portable Windows. Je dirai que le seul aspect négatif si tant est que cela en soit un, c’est que le poids de ce support ne motivera pas son éventuel transport. Je vais vous le dire clairement : ce produit n’est pas un produit nomade et après tout, ce n'est surtout pas ce que l'on peut exiger de lui !

    ParcSlope : le support parfait pour MacBook Air !

    Les plus : l'emballage du produit, sa présentation, sa finition, son design, son poids qui inspire la sécurité, le confort d'utilisation et son double usage (ordinateur portable et tablette).
    Les moins : son prix de vente (45€) mais quand on a le produit sous les yeux, on voit de suite que le produit proposé par Twelve South, les vaut !


    votre commentaire
  • Certaines entreprises méritent leurs clients plus que d'autres...

    Si parmi les plus grandes marques certaines peuvent se moquer à minima de leurs clients et donc de leur gagne-pain, ce n’est certainement pas le cas d’Apple. Ces dernières années, j’avais plutôt tendances à flinguer cette marque que j’ai rejoint en fin d’année 2016 au travers l’acquisition d’un iPhone 7 Plus. Depuis j’ai acheté un MacBook Air puis on m’a offert une Apple Watch. Fin Juillet, je me décide à acheter un bracelet officiel pour cette dernière depuis le Store en ligne de la marque californienne. Commandé un Mercredi, livré le jour d’après, le bracelet choisi me donnait totale satisfaction. Puis au bout de seulement 8 jours, je me suis aperçu qu’il se marquait rapidement sans que je ne fasse des choses extraordinaires avec (pas d’immersion, pas de contact avec la moindre substance), bref, je porte ma montre comme tout à chacun. En rentrant de vacances, j’étais plutôt en colère. Je me suis donc rendu sur le site d’Apple et ma colère fut grandissante quand j’ai découvert, que je ne pouvais plus bénéficier de l’option Retour d’article... Le délai étant dépassé de seulement quelques jours. J’ai donc envoyé un email à l'assistance d'Apple et aussitôt, on m’a promis le remplacement de ce produit qui s’avérait être un cas isolé. La chargée de clientèle m’a assuré qu’Apple était très à l’écoute de ses clients et à leurs avis sur les produits pommés. Tout a été organisé très rapidement pour le retour de ce bracelet Black/Volt et l’envoi d’un nouvel exemplaire qui doit m’être livré aujourd’hui. L’Apple Watch que ma douce m’a gentiment offert était livrée avec un bracelet Anthracite/Black (j’adore le noir, elle le sait bien !!!) et ce bracelet est intact. Je pense donc qu’effectivement, le modèle commandé est victime de défauts sur certaines unités. Je tiens, par ce billet, à saluer, la rapidité de traitement de ma demande par les services concernés chez Apple France ainsi que la gentillesse de la chargée de clientèle et le geste commercial que l’on m’a réservé pour ma prochaine commande. Si bien des marques m’ont déçu depuis que je suis un consommateur, je suis heureux de constater que certaines savent vraiment faire ce qu’il faut pour fidéliser celles et ceux qui les font vivre. Nous, leurs client(e)s ! 

    NDR : Une marque qui ne cherche pas (ou plus) à fidéliser ses clients n’a vraiment rien compris. Je pense à cette chargée clientèle de Bouygues Telecom qui a osé me dire, récemment par téléphone, que l’opérateur ne fidélisait plus ses clients. Je comprends mieux les commentaires de ces clients laissés au fil de certains forums. Une entreprise qui recherche la satisfaction du client se grandit. Celles qui ne sont pas dans cet état d’esprit ne les méritent pas…


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires