• Xiaomi Mi Band 2 : un bracelet connecté plutôt décevant.

    Comme vous le savez si vous me suiviez ici et sur Twitter, je suis possesseur d’un MiBand 2 depuis bientôt 2 mois et si le produit me semblait satisfaisant, la version de mon propos a quelque peu changé au fil des semaines. Je vous propose donc aujourd’hui, un petit bilan qui pourrait en surprendre plus d’un… La deuxième mouture du bracelet chinois est attirante malgré quelques petits reproches qui sont son format plus imposant que la première version et un écran fragile qui se raye facilement. Il est possible de le protéger mais pour l’avoir tenté, je peux vous dire que les protections d’écran sont horribles car des saletés viennent se loger tout autour et que certaines n’aiment pas se retrouver dans l’eau. Je me suis très vite aperçu du manque de fiabilité de ce MB2. Explications : je porte le Gear Fit 2 de Samsung à mon poignet gauche et le MB2 à mon poignet droit. Quand j’avais le Mi Band 1, les deux bracelets vibraient quasiment en même temps lorsque mon objectif de pas quotidien était atteint. Avec le Mi Band 2 acheté sur le site GearBest lors d'une vente flash, j’ai noté dès le départ une différence frôlant de peu les 20% d’écart et le constat est exactement le même si je change les bracelets de poignet ! Autant les pas défilent sur le produit de Samsung quand on le regarde, autant sur le bracelet chinois, le compteur reste fixe pendant des secondes voire des minutes avant de se mettre à jour... Par ailleurs, les données concernant le sommeil sont plus approximatives que celles fournies par le premier Mi Band. Un comble pour un produit qui est censé avoir évolué… J’ignore si mon produit fait partie d’une série défectueuse, en tous cas, je ne peux que vous déconseiller de l’acheter après que le capteur cardio a tout bonnement décidé de ne plus fonctionner du jour au lendemain. Comme si cela ne suffisait pas : à l’ouverture de l’application Android, cette dernière me dit désormais que le bracelet appartient à une autre personne qui doit dissocier mon bracelet pour que je puisse le synchroniser ! Pourtant ce sont bien les bons login et pass que j'utilise. Le problème est connu sur les forums depuis de nombreuses semaines mais Xiaomi ne semble pas se bouger les fesses pour autant, c'est tout bonnement scandaleux. Non seulement, la marque chinoise me déçoit - pour la première fois - mais le site marchand GearBest également car mon contact, via une conversation Skype m’a tout bonnement envoyé bouler. Xiaomi et GearBest : plus jamais. Je veux bien être un gentil client mais pas un con de pigeon…

    Xiaomi Mi Band 2 : un bracelet connecté plutôt décevant.

    NDR : je vous déconseille vivement d’acheter des produits high-tech (bracelets connectés, smartphones, tablettes tactiles, caméras sport...) en Chine. Pour être confronté actuellement à un souci avec un produit (Xiaomi MiBand 2) sous garantie, je peux vous certifier qu’un service après-vente tel que celui de GearBest est très perfectible et pas du tout à la hauteur. On me fait tourner en rond en répondant à mes messages par des messages-types et en plus de cela, on me demande de tourner une vidéo démontrant le problème que je signale ! Ce serait risible si ce n’était pas la réalité…


    votre commentaire
  • L'écran de mon iPhone 7 Plus sous haute protection !

    Je ne sais pas si c’est l’effet geek qui veut ça mais désormais avant même d’acquérir un nouveau smartphone, je me procure et une coque de protection et une protection d’écran. Ainsi, le jour où je reçois mon nouveau joujou, je le protège avant même d’appuyer sur le bouton On ! J’ai 38 ans, et je ne pense pas que ce genre de comportement s’amenuise avec le temps, je crois même qu’ils s’amplifient… Bref, le jour où j’ai reçu mon iPhone 7, j’avais donc déjà en ma possession les 2 accessoires précités. La coque de protection, tu la défais de son déballage, tu mets ton joujou dedans et basta mais une protection d‘écran, c’est une autre histoire. Faut de la préparation, être en-dessous les 70 bpm et être seul dans la salle de bain juste après avoir fait couler un bain pour madame. Oui, au cas où vous ne le sauriez pas encore, pour être sûr de réussir ce genre de protection du premier coup, il est recommandé de le faire dans une salle de bain où l’eau chaude vient de couler par litres… La vapeur que dégage celle-ci, empêche les petites poussières de tomber sur l’écran que vous vous apprêtez à protéger. Faut le savoir, moi, je le sais depuis des années et je l’applique. La seule fois, où je n’ai pas respecté cette règle, ça m’a valu de mettre une protection à 29€ à la benne. Bref, une fois que vous êtes bien installé devant une surface plane et muni du petit chiffon microfibres et de la petite carte d'application (inclus dans l'emballage du produit), l’opération peut débuter. La protection Olixar m’ayant donné totale satisfaction pour mon Samsung Galaxy Note 4, j’ai renouvelé ma confiance à la marque britannique sans aucune hésitation et je n’ai pas le moindre regret à vous formuler en ces lignes. La pose de sa protection dédiée à l’écran de l'iPhone 7 Plus d'Apple est des plus simples. Il suffit juste de prendre certains repères avant de la poser (par rapport à certains orifices ou autres boutons) et en appuyant bien sur cette dernière au fur et à mesure de la pose, le résultat est impeccable : pas une seule bulle d’air, pas une seule poussière et une pose faite au millimètre un peu comme le dernier legging que madame a acheté Samedi chez H&M et qui lui colle si bien à la peau...! D'ailleurs, elle le porte aujourd'hui, je m'en vais donc de ce pas élancé et grâce à mon smartphone ultra protégé, immortaliser cette jolie jeune femme en legging que j'ai devant moi... Mode protection activé !!!

    L'écran de mon iPhone 7 Plus sous haute protection !

    Les plus : facilité de pose, un résultat impeccable, n'altère pas la colorimétrie de l'écran, taillée sur mesure pour l'iPhone 7 Plus, prix de vente (6€ les 2 protections de qualité !) et la garantie du produit pendant 2 ans.
    Les moins : juste étonnant que l'emballage du produit ne porte pas le nom du smartphone pour lequel il est dédié !


    votre commentaire
  • Depuis plusieurs jours pour ne pas dire quelques semaines (ou même des mois), je me soumets très souvent à l’actualité omniprésente sur le réseau social Twitter depuis divers écrans (ordinateur, tablette ou smartphone). J’utilise ce réseau social depuis bientôt 6 ans, je l’utilise de plus en plus et je vais vous dire ce que j’en pense : il est ma source d’informations privilégiée. Attention, tout ce qui y circule n’est pas à prendre au pied de la lettre et souvent, avant de retweeter une information que je juge importante s'il est avérée, je demande la source de cette information à l’auteur du tweet avant de la partager. Selon sa réponse, je juge de sa fiabilité et l’oiseau bleu fait le reste selon les possibilités qu'il offre ! Twitter est un formidable outil de communication, d’échanges et de culture. Malheureusement, de plus en plus de personnes visiblement inconscientes ont fait basculer ce réseau social dans ce que j’ai envie d’appeler une dérive. Beaucoup viennent y déverser leur haine, leur frustration de ne pas avoir une vie à minima similaire à celui ou celle qu’ils envient ou tout simplement parce que Twitter est le seul endroit où ils peuvent gerber sans peur d’être "inquiétés" et que ça les soulage de pouvoir le faire sous couvert d'anonymat (ou pas). Il est navrant de constater que des abrutis qui en plus ne respectent pas les opinions d'autrui, cherchent à imposer les leurs aux autres. Twitter affichant de plus en plus de mauvaise foi, de racisme libre et impuni, de menaces gratuites et autres propagandes, j’ai décidé d’abandonner mon compte Twitter durant quelques semaines. Je n’en peux plus de lire autant de conneries et de recevoir parfois des injures qui sont loin de grandir leurs auteurs qui, visiblement se croient - dans la précipitation - capables de juger leur prochain sur un simple message de 140 caractères... Certains ne réalisent vraiment pas la chance qu’ils ont d’habiter dans un pays démocratique comme la France. Le gros défaut de ces misérables et pitoyables personnes, c’est qu’elles sont incapables d’argumenter leurs propos irréfléchis et scandaleusement nauséabonds. Il m’arrive régulièrement d’avoir des échanges très courtois et souvent instructifs sur Twitter mais depuis quelques semaines, la politique étant souvent la fautive, l’intelligence humaine a cédé sa place à l’imbécillité du plus grand nombre. Ce pourquoi dès aujourd’hui, je me retire de ce réseau social. Je me préserve de certaines prises de tête qui sont synonymes de temps perdu et trop souvent d'énervement. Face à un abruti, chercher à le résonner est une erreur car même la science ne peut rien pour lui… Le plus beau cadeau à offrir à un imbécile notoire, c'est le silence ! Les imbéciles étant de plus en plus nombreux sur mon fil, je leur cède bien volontiers mon silence le plus éloquent... I'll be back !

    Je laisse l'oiseau bleu s'envoler dans l'espoir qu'il revienne...


    votre commentaire
  • Je pose Le Point final avant de parcourir Le Monde…

    Il aura donc fallu que je fasse l’acquisition d’un iPhone pour souscrire pour la toute première fois à une offre de presse numérique ! Depuis quelques jours, je me suis abonné à l’offre numérique du journal Le Monde (illimité sur internet et smartphone + téléchargement du journal) et franchement, je ne regrette pas. Après avoir testé toutes les applis des plus grands titres de presse (Le Figaro, Le Huffington Post, L’Obs, L’Express, Les Echos, L’Opinion, Libération, Le Point et Valeurs Actuelles), j’ai choisi l’offre du Monde car elle correspond le plus à ce que je recherchais. Je ne vous cacherai pas qu’une offre spéciale qui m’a été accordée a fortement impacté mon choix définitif ! Que c’est pratique de bénéficier de l’information en temps réel sur tous ses écrans (ordinateur, tablette et smartphone) et d’avoir des rendez-vous quotidiens avec l’actualité (thèmes et newsletters au choix). Sans parler des alertes sur le smartphone qui sont personnalisables selon ses thèmes favoris (politique, international, présidentielle 2017, économie, culture, sport...). Je tire mon chapeau à la rédaction de ce journal pour la qualité de ses articles. L’éditeur de l’application mobile est aussi à saluer car cette dernière est vraiment bien conçue. Le top du top, c’est La Matinale du Monde chaque jour de la semaine dès 7 heures, cette application dédiée aux principaux titres de l’information qu’il est possible de garder ou de jeter afin de les lire plus tard. Un compteur vous indique même le temps de lecture nécessaire par article ! Vraiment top. Pour avoir utilisé Le Monde sur mon Galaxy Note 4 durant quelques jours en 2016, je peux vous dire que sur un iPhone, l’application est bien plus performante : fluidité, rapidité de téléchargement des contenus. Pour seulement quelques €uros par mois, si vous désirez vous aussi, souscrire à une offre de presse numérique, je vous conseille bien entendu celle du quotidien Le Monde, en plus le premier mois est à 1€, ça vous laissera le temps de bien découvrir Le Monde qui est autour de vous et de vous décider ou non, à vous abonner. Le Monde est l’un des rares titres à être si peu cher pour une offre large et à offrir un premier mois pour la modique somme de 1€ et surtout : l'offre est sans engagement. Sur ce point Le Monde sait comment vous convaincre ! J’ai fait confiance durant de nombreux mois au journal Le Point dont le site internet bugue bien trop souvent (!) désormais, je pense avoir déniché la meilleure offre de presse numérique et je ne suis pas prêt de faire marche arrière malgré que je trouve Le Monde plutôt partisan et clairement axé à gauche, une famille politique que je ne porte vraiment pas dans mon coeur, bien au contraire… Le plaisir de s'informer, c'est aussi le plaisir de sélectionner les informations qui nous intéressent. Avec la presse, il faut être apte au tri sélectif sinon on se risque à la lobotomisation forcée et inévitable... Surtout de nos jours.

    NDR : une autre offre qui est également très intéressante est celle du journal Les Echos qui propose une application mobile extrêmement bien pensée, ergonomique et très pratique.


    votre commentaire
  • Finalement, encore une fois, on l'a tous dans le Fillon...

    Une nouvelle fois, bon nombre de concitoyens et d'électeurs sont déçus. Déçus par un homme à qui ils ont peut-être comme moi, voici quelques semaines, confié leur vote et donc leur confiance. Depuis plus d’une semaine, trop de doutes, trop de soupçons pèsent désormais sur les épaules de François Fillon, le candidat que l'on aimait croire être blanc comme neige... Ce que dévoile Le Canard Enchaîné est-il vrai ou s’agit-il tout bonnement d’un assassinat politique préparé par des ennemis qui ont peur ? Personne n’aura la réponse et la vérité ne sera pas forcément celle que l’on cherche à vous faire croire. Ne vous laissez pas manipuler par les médias et encore moins par les politiques. Personnellement, je trouve cette affaire trop grave pour que monsieur Fillon puisse jouir de ma confiance et de mon envie de militer encore pour lui. Ce midi, pris de colère par la situation, je me suis désinscrit de ses e-militants (voir site internet). Hors de question de faire passer des messages le défendant sur mon compte Twitter quand mes abonnés ont clairement compris que depuis hier soir, je n’étais plus dans son camp ! J’ai une certaine éthique et surtout : une conscience. J’analyse beaucoup et je prends des décisions rapidement sans jamais les regretter. J’aimerai d’ailleurs que Monsieur Fillon se retire. Pour une fois, Pénélope ne lui en voudra certainement pas…! Politiquement, le candidat n’incarne plus la moindre chance pour ma famille politique (Les Républicains). Je pense exactement comme le sarkozyste Georges Fenech qui ose dire ce que beaucoup de Républicains pensent mais taisent. Les derniers sondages qui tombent sont éloquents et je suis tenté de vous dire que les résultats de ces sondages ne sont pas une surprise et qu’ils sont carrément inutiles dans cette situation. Je ne comprends pas que la plupart des Républicains défendent encore le présumé coupable qui est également présumé innocent. A moins de 90 jours du premier tour de l'élection présidentielle, la droite, en restant inerte, prend un gros risque. Celui d'une crise interne majeure et attise ainsi une fuite possible d’adhérents… Il faut être réaliste. Même à l’étranger, les médias font leurs choux gras sur la tête du Sarthois. Cet homme n’est plus éligible. Ça me fait mal de dire ça mais je tiens à rester honnête avec moi-même. Cette affaire salit une fois de plus la classe politique et remet un certain "tous pourris" sur le devant de la scène. Le sort de notre pays, de nous tous est entre leurs mains et je pense que ce qui prime pour un homme politique, c’est avant tout son enrichissement personnel tout en faisant profiter sa famille et ses amis. Suffit de voir comment Hollande recase ses potes en ce moment tellement il sent le vent tourner, pour en être convaincu. Je terminerai en vous dressant deux constats personnels qu’engendre cette affaire Fillon. Premier constat : en France, des journalistes peuvent donc accéder à des données bancaires normalement privées. Deuxième constat : il semblerait qu’actuellement seules la droite et l’extrême droite soient dans le viseur des médias. A gauche, il y aurait des choses à dévoiler mais un média à la botte n’est pas motivé pour enquêter… En remerciements des avantages fiscaux accordés ? Sûrement ! Bref tout ça pour dire qu'en pleine grippe aviaire, François Fillon doit certainement penser qu'il est bien dommage que ce vilain canard n'ait pas été touché...!

    Finalement, encore une fois, on l'a tous dans le Fillon...


    votre commentaire
  • Jot Mini : le seul stylet qui allie élégance & performance.

    Passer d’un Samsung Galaxy Note 4 à un iPhone 7 Plus ne pose pas forcément de problème majeur. Quoique lorsque l’on est habitué à utiliser un stylet avec son smartphone depuis plusieurs années, ça peut troubler durant quelque temps. C’est mon cas je vous l’avoue. Vous n’allez pas oser me croire si je vous dis que pendant quelques jours, en prenant mon iPhone, je cherchais un stylet en son corps dès que je le prenais en main. Désormais, ce geste inexplicable s’est altéré grâce à mon utilisation du stylet de la marque Adonit : le Jot Mini qui est, je le pense, le seul stylet capable de faire oublier le Spen de la marque sud coréenne. Dédié au smartphone comme à la tablette, ce stylet en métal a du cachet : son design est inédit et son disque de précision est tout bonnement une idée géniale qui rend l’erreur de positionnement sur l’écran, impossible. Au début, sa présence sur l'écran du smartphone est un peu déconcertante mais on s'y fait aussi vite qu'on découvre sa réelle utilité. Parfait dans la saisie de messages (sms, mms, email), le Jot Mini est aussi bon pour la navigation dans l’iPhone. Je trouve que son système de « pince » est particulièrement bien pensé car il permet à l’utilisateur de l’accrocher à une poche ou dans une sacoche. Son capuchon qui se dévisse pour se visser en son bout lui assure une protection idéale de sa mine et son format compact, fait qu’on peut même l’oublier au fond d'une poche. Je sais ce que je dis car c’est mon cas...! Au final ce Adonit Jot Mini que j’ai testé sur deux smartphones et une tablette me pousse à vous dire que c’est un accessoire parfait car je ne lui ai pas trouvé le moindre reproche à formuler ! Donc, si comme moi, vous appréciez utiliser un stylet, vous aurez compris que je vous conseille fortement celui-ci !

    Jot Mini : le seul stylet qui allie élégance & performance.

    Les plus : son design, son format compact, son attache intégrée, la précision de frappe procurée par le disque, son bouchon qui se visse en son bout supérieur pendant l'utilisation, son matériau de fabrication et son prix (seulement 26€).
    Les moins : l'emballage du Jot Mini ne le met pas en valeur et il aurait été souhaitable de le voir ou l'entrevoir depuis son packaging et il faut faire très attention de ne pas abîmer le disque lorsque l'utilisateur referme le stylet.


    votre commentaire
  • Beaucoup de femmes se "Trumpent" sur l'homme. Beaucoup.

    Alors que Donald Trump est officiellement le 45ème président des Etats-Unis, vous n’êtes pas sans savoir que les manifestations se multiplient contre l’homme le plus puissant du monde. Au sujet de ces rassemblements plus ou moins légitimes, j’ai envie de partager avec vous le fond de ma pensée et de façon totalement transparente. Je ne suis pas du genre à faire attention à ce que je dis car je dis tout simplement les choses telles que je les pense. Ces marches féminines, dont on nous parle, sont des marches que je trouve on ne peut plus sexistes. C’est un peu comme si les perdantes du clan Clinton (!) disaient aux hommes : "c’est un homme qui a gagné donc vous n’êtes pas les bienvenus car vous êtes certainement comme lui"... A en entendre certaines qu’on appelle féministes, j'ai franchement l'impression qu'elles ont toutes un compte à régler avec la gente masculine, ce qui pourrait justifier - peut-être maladroitement - leurs comportements pour le moins discutables et leurs préjugés sur les hommes, totalement grotesques. Ce n’est pas parce qu’une femme a connu une ou plusieurs mauvaises expériences avec des mâles qu’elles doivent tous les mettre dans le même sac car cela s’apparenterait dès lors à du sexisme (ce qu'elles dénoncent !), à de la misandrie notoire et légèrement maladive sur les bords… On a le droit d’être contre Trump et de ne pas aimer le personnage qui nous a été présenté pendant toute la campagne présidentielle américaine. Je me souviens encore : pas une semaine sans des révélations de la part d’une femme inconnue. Étonnant car depuis son élection, plus aucune anonyme ne déclare au premier média venu que Trump a voulu l’attraper par le sexe ou encore qu’il lui aurait fait des propositions pour le moins indécentes… Étonnant, c’est bien le mot qui convient. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, tout ce que vous voyez. Le monde médiatico-politique est celui-même des faux-semblants où tout est synonyme de manipulation, de tromperie. Le clan d'Hillary, le clan des féministes ai-je envie de dire (combien de femmes ont voté Clinton juste sur son sexe et non sur son programme ?) a travaillé d’arrache-pied pour faire de Trump un homme qui ne respecte pas les femmes, allant même jusqu’à faire les fonds de tiroirs afin de trouver certaines vidéos compromettantes ou des bandes audio enregistrées en cachette. Quelle femme ou quel homme n’a jamais tenu des propos "discutables" contre le sexe opposé ? Une femme qui résume l’homme à la taille de son pénis, on appelle ça comment ? Une femme qui se sert d’un homme juste pour se faire féconder comment doit-on la qualifier ? Un homme qui qualifie de bombasse une femme est un sexiste jugé et condamné sur un mot ! Un homme qui regarde une jolie femme est forcément un pervers. Dans nos sociétés dites modernes, jamais les femmes n'avaient à ce point contre-attaquer les hommes. Jamais. Voici quelques années, je me considérai comme défenseur des femmes mais je dois dire que ces derniers mois me font dire que certaines sont vraiment entrées en guerre contre les hommes. Suffit de voir tous ces mouvements féministes qui sont bien souvent délirants ou toutes ces femmes pleurnicheuses incapables de s’assumer qui vont pleurer devant des associations. Oui, je vais vous paraître dur mais je dis les choses telles que je les pense, telles que je les ressens. Les femmes qui sont contre Donald Trump sont des femmes qui sont contre les hommes en général et qui par de mauvaises expériences avec eux, ont décidé d’aller au combat. Mesdames, désolé de vous dire que tous les hommes ne sont pas les mêmes comme toutes les femmes ne le sont pas non plus… Fort heureusement ! En tant qu'homme, je me considère ni au-dessus, ni au-dessous d'une femme. Je suis, comme elle, un être humain différencié par un sexe. On a juste le droit de penser différemment tout en étant d'une bonne foi incontestable au travers nos propos, nos agissements... C'est ça avoir des convictions. Pour moi, seules des convictions méritent de lancer certains combats.

    NDR : je tiens à préciser à celles et ceux qui en douteraient, que je ne cautionne aucun acte/propos reproché à Donald Trump. N'allez surtout pas croire cela. Je pense juste que n'ayant pas les preuves formelles de tout ce que les médias peuvent rapporter, tout peut très bien être monté de toutes pièces. La politique, ça rime surtout avec tactique... Celle des USA, je la suis seulement au travers les médias que je sais manipulateurs et partisans. Ils n'auront pas mon cerveau !


    votre commentaire
  • Que ce soit avec l’une ou l’autre, mon iPhone dort sur la béquille !

    Comme vous le savez déjà (du moins si vous me lisez régulièrement ici ou sur Twitter), j’ai eu un iPhone à Noël après 6 années de fidélité à Android que je n'abandonne pas pour autant car mon Samsung Galaxy Note 4 est toujours en service ! J’ai donc une pomme en poche depuis quelques semaines. Aujourd’hui, je tiens à vous parler de deux coques de protection qui lui sont dédiées. Ces deux coques proviennent du même accessoiriste, en l’occurrence : VRS Design (ex Verus). La première, baptisée Carbon Fit est de bonne facture mais à un défaut majeur : elle est sujette aux traces de doigts et moi, je ne supporte pas ça surtout qu’ici elles ne sont pas acceptables puisque tout le dos est concerné. Dès que vous prenez l'appareil en main, les doigts la marquent. Ca se nettoie certes mais quand même... La coque est jolie, parfaitement finie et sa couleur noire se marie parfaitement avec mon iPhone black ! Contrairement à l’autre coque, la VRS Design Duo Guard (colori argent sombre), sa béquille se détache et s’aimante au smartphone. Ce kickstand est indiscutablement copié sur celui de Spigen sorti l’été dernier ou tout du moins clairement inspiré... La Duo Guard m’a étonné de par son rendu. Elle épouse elle aussi parfaitement bien les formes du produit Apple et son dos en imitation alu brossé, apporte un aspect premium au smartphone qu'elle habille. Sa béquille idéalement intégrée, tient bien accrochée à l’ensemble et ne se détache pas du corps de la protection (sauf si on appuie dessus pour l'ôter de son emplacement !). La Duo Guard dégage un aspect bien plus sécurisant que la Carbon Fit légèrement moins épaisse. Les deux accessoires n’en demeurent pas moins convaincants et c’est le design, l’ergonomie de l’une qui vous fera pencher plus pour elle que pour l’autre. En conclusion, je vous dirai qu’il s’agit là de deux coques de très bonne facture, qui ne dénaturent pas à l'excès le design du smartphone californien et qui permettent de faire conserver au produit l'aspect premium qu’il mérite tant. Il suffit de les regarder pour se décider et de choisir parmi les coloris disponibles pour valider son achat.

    Que ce soit avec l’une ou l’autre, mon iPhone dort sur la béquille !

    Les plus : prix de vente raisonnable (20€ et 24€), la qualité des emballages, robustesse assurée par la coque Duo Guard moins par la Carbon Fit (de mon point de vue), parfaitement taillées pour l'iPhone 7 Plus, présence d'une béquille pratique pour certains usages comme la navigation sur le web et le choix des coloris. 
    Les moins : la béquille qui se détache facilement sur la Carbon Fit et que je trouve placée trop basse sur les 2 produits, matière dorsale très (trop ?) sujette aux traces de doigts pour la Carbon Fit et l'épaisseur (Duo Guard).


    votre commentaire
  • "7" iPhone a tout de Plus que les autres. Tout.

    Cela fait maintenant plus d’une semaine que je suis passé de l’autre côté de la force !!! Après 6 années de fidélité au géant vert (Google Android), j’ai fait l’acquisition d’un iPhone, septième du nom dans sa version 5.5 pouces. A l’ouverture de la boîte, j’ai compris l’engouement de certains qui filment leur joie à l’idée de tenir un produit pommé dans leurs mains. L’iPhone est réellement un bijou technologique. Soutenir le contraire, c’est mentir et faire preuve d’une extrême mauvaise foi. Il est tellement beau que je l'ai de suite protégé (coque de protection et protection d'écran). On peut détester iOS ou Android, encore faut-il savoir pourquoi et que les raisons énoncées soient synonyme de vérité et que les arguments soient cohérents. Attention, en 2017, je ne deviendrai pas un fanboy pour autant ! En l’état actuel des faits, je suis juste devenu un geek centriste (qui ne vote pas Bayrou - LOL) : 50% iOS et 50% Android car j’utilise toujours mon Samsung Galaxy Note 4 mais désormais ma ligne mobile principale est utilisable depuis mon iPhone. Depuis que j’utilise iOS, je n’ai pas rencontré le moindre bug. Tout est rapide, tout est fluide, en bref tout me semble bien au-dessus du système de Google et je n’en doutais pas une seconde car j’ai d’excellents souvenirs de mon utilisation de l’iPhone 4 en son temps… Rien n’est étonnant dans ce constat que je dresse. Android est distribué sur tant de modèles à travers le monde alors qu’iOS n’est embarqué que sur l’iPhone donc forcément bien optimisé. C’est d’ailleurs ça la force du produit Apple. Un Galaxy Note 4 flashé avec une rom sans chichi et la dernière version d’Android fonctionne super bien mais n’égalera jamais les performances d’iOS. Désormais j’ai la preuve de ce que je vous dit sous les yeux et c’est flagrant. Je ne dit pas qu’Android ne fonctionne pas, je l’ai utilise durant des années devant donc en être satisfait mais iOS est devant en terme de performances et d’optimisations. En 2017, j'aurai certainement diverses occasions, de vous parler de mon expérience iOS, de vous dresser des pour et des contre. Une chose est sûre : le changement, c'est vraiment pas mal, il faut savoir s'ouvrir à tous les horizons. Je vous laisse car j'ai un truc urgent à demander à Siri...


    votre commentaire
  • DiCAPac Action : une perche à selfie au top !

    Ma perche à selfie Olixar étant partie entre d’autres mains que les miennes (celles de ma douce pour tout vous dire), il m’en fallait bien entendu une autre ! J’ai fouillé sur le net et les avis concernant celle proposée par la marque DiCAPac a particulièrement retenu toute mon attention de geek. C‘est un peu navrant de scruter le design d’un tel objet et pourtant, c’est bien ce dernier qui a définitivement validé mon choix. La perche Action est remarquable mais pas sans défaut. Remarquez de suite que j’ai écrit "défaut" au singulier ! Oui, la perche a un défaut unique et il est majeur : son système de maintien du smartphone n’est pas étudié pour les phablettes. Je dirai qu’au-dessus de 5 pouces, optez pour un autre modèle sauf si vous vous procurez un système de maintien compatible, comme j’ai dû le faire. Effectivement, la pince grise laisse le smartphone s’échapper vers l'avant et c’est donc la chute assurée. J’ai fait 2 essais : l'un sans coque et l'autre avec coque de protection pour un résultat identique. Hormis ce petit défaut facile à contourner, la perche à selfie fonctionne bien et son système de verrouillage des différents niveaux de longueur est idéalement bien pensé. Sa longueur maximale de 70 cm assure des clichés avec plan large. Une fois appairée avec votre mobile (la perche est bien entendu compatible avec le Sony Xperia X Compact), un simple appui sur le bouton bleu qui "cache" un petit boitier circulaire blanc baptisé Xelfie (un guide d’utilisation est fourni avec le produit) permet la prise de clichés sans fil/branchement. Ce petit boîtier embarque une pile bouton CR2025 qu’il vous faudra bien sûr remplacer plus ou moins rapidement selon votre utilisation modérée ou intensive de la perche. Ce genre de pile n'est pas difficile à trouver.

    DiCaPac Action : une perche à selfie au top !

    Les plus : son prix de vente (35€), sa longueur de 70 cm, son système de verrouillage des niveaux, son étanchéité et le module Xelfie qui peut servir avec un smartphone fixé sur un trépied (testé et approuvé).
    Les moins : son système de maintien du smartphone qui n'est pas sécurisé et le produit méritait un packaging autre que celui utilisé, une pile de rechange aurait été un plus...


    votre commentaire
  • Opération « Mais à quels seins se vouer ?» sur MVM !

    Pour la troisième année consécutive, Marc Dorcel, le roi de la luXure depuis 1979 et votre blog chéri (!) s’associent afin de vous faire terminer l’année non pas en beauté ou alors pas seulement mais bel et bien avec des beautés ! Qui dit nouvelle année, dit nouveau calendrier non ? Celui de 2017 est encore au-dessus du précédent en terme de régal pour les yeux !!! Je ne vous cacherai pas que je suis impatient d’être au mois de Juillet et pas uniquement pour les raisons que tout le monde connaît car la jolie brune qui couvre ce mois est une pure merveille et la photo choisie la met parfaitement en valeur. Donc bravo à Claire Castel toujours de plus en plus belle, on comprend aisément que ses partenaires à l'écran n'aient jamais à affronter la moindre panne technique.... Du 05 au 14 Décembre, un exemplaire du calendrier sera à gagner chaque jour. Pour tenter votre chance, il suffira d’envoyer, exactement comme l'année dernière, par sms votre réponse au numéro (non surtaxé - une ligne sera spécialement ouverte pour l'occasion) qui est indiqué au bas de ce billet. Les calendriers 2017 seront envoyés le même jour à tous/toutes les gagnant(e)s, à compter du 17 Décembre. Les personnes auront donc leur calendrier Dorcel 2017 pour bien commencer les nouveaux nénés. La nouvelle année, voulais-je dire...! Je remercie tout spécialement Laure, ma correspondante chez Dorcel pour sa gentillesse et sa rapidité quant au traitement de ma demande. Je la remercie également pour l'exemplaire qui m'était réservé et qui trône depuis sur mon bureau. Ma douce me dit que j'y passe d'ailleurs plus de temps qu'avant, je me demande bien pourquoi ? LOL 

    Du 05 au 14 Décembre 2016
    gagnez votre calendrier 2017 Dorcel en répondant à une question
    qui ne vous fera ni chaud ni froid si vous êtes un fondu du monde Dorcel !!!
    Envoyez votre réponse par sms au 06.98.66.15.78 (sms non surtaxé) et si vous êtes le premier (ou la première !) à répondre correctement, les bombes Dorcel seront pour vous.

    La question du jour : quelle actrice était en son temps (!), l'héroïne du film Les nuits de la présidente ?
    Bravo à Quentin B. d'Angers qui en répondant le premier par sms
    "Laure Sainclair", remporte le dernier exemplaire du calendrier Dorcel 2017
    mis en jeu aujourd'hui. Le concours est donc terminé.
    Rendez-vous en Décembre 2017 pour une nouvelle édition placée sous le signe
    de la luxure. Les calendriers seront envoyés par lettre suivie,
    le 17 Décembre à tous les gagnant(e)s.

    05 Décembre : Noëlly P. de Limoges (87)
    06 Décembre : Mathieu S. de Antony (92)
    07 Décembre : Damien O. de La Verrie (85)
    08 Décembre : Michel R. de Marseille (13)
    09 Décembre : Mouloud H. de Saint-Quay-Portrieux (22)
    10 Décembre : Jean-Pierre M. de Brest (29)
    11 Décembre : Laëtitia B. de Reims (51)
    12 Décembre : Mathias C. de Villeurbanne (69)
    13 Décembre : Paul B. de Deauville (14)
    14 Décembre : Quentin B. d'Angers (49)

    Ce concours sera strictement réservé aux personnes majeures.
    Je me dégage de toute responsabilité en cas de participation et d'envoi du lot à un mineur.


    votre commentaire
  • C'est surtout des bobards que Chronopost transporte...

    Aujourd’hui, alors que je n’ai pas écris de billet sur ce blog depuis près de deux semaines, je voudrai pousser un coup de gueule contre le transporteur Chronopost qui adopte des comportements scandaleux à l’égard de celles et ceux qui lui rapportent de l’argent. Mardi soir, en début de soirée, je reçois un email m’informant que le lendemain, je serai livré d’un colis entre 8h et 13h. Travaillant chez moi comme autoentrepreneur, je me suis dit "pourvu qu’il passe quand je serai là". J’ai dû m’absenter de 11h55 à 12h15 pour aller chercher mon aînée à l’école. Afin d’être sûr que personne ne sonnerait à la porte de l’immeuble (accès impossible au public), j’avais positionné ma tablette pour filmer notre interphone (autant se servir de la technologie quand il le faut - LOL) ! A mon retour, j’actualise mon suivi de livraison en ligne et là, la colère me guette… Ce suivi m’indique que le colis m’a été livré à 11h31. Si vous avez bien suivi mon histoire depuis le début, vous aurez compris que j'étais chez moi à cette heure-ci ! Personne n’a sonné et comme je travaille à deux mètres de l’interphone, je suis certain que personne n’a sonné. Je suis persuadé que les livreurs en retard sur leur livraison du matin (tout comme celle de l’après-midi) se permettent de faire de fausses déclarations tout en ne risquant pas de se faire taper sur les doigts par leur hiérarchie car je suis convaincu que c’est elle qui a validé ce genre d’attitude plus que discutable. Finalement, vous payez pour un service de rapidité qui s’avère ne pas l’être. Ce transporteur ne tient pas ses promesses, n’a pas la moindre qualité de service, compte bon nombre d'employés qui en ont visiblement rien à foutre de bien bosser et Chronopost vous prend franchement pour des cons. Et comme si cela ne suffisait pas : quelques heures après, j’apprenais que mon colis allait être déposé en point relais (sans aucune autre précision) suite à la décision du destinataire (moi !) alors que personne ne m’a contacté pour me demander quoi que ce soit. Je me demande d’ailleurs pourquoi Chronopost n’appelle pas son client comme le fait son concurrent DHL d’ailleurs irréprochable si je me fie à mes expériences avec ce dernier. A l’heure où chacun procède à ses achats pour les fêtes de fin d‘année, je vous en conjure, chères lectrices et chers lecteurs dédiez les quelques euros qu’une livraison rapide exige à un autre transporteur que Chronopost à qui j’attribue un zéro pointé. Des horaires de livraison non respectés (je comprends pourquoi il ne s'engage pas à rembourser le client en cas de retard de livraison...), un service client incompétent et une assistance sur Twitter aux abonnés absents, Chronopost vous ment pour alimenter ses caisses, rien d‘autre. A l’heure où je publie ces lignes, je ne sais pas où se trouve mon colis et après un appel à l’assistance, on n’a rien pu me dire hormis que le livreur avait fauté. Tu parles que ça me fait de belles jambes d'autant plus que je sais qu'il ne risque rien... La fille qui m'a répondu a même osé me dire qu'elle ne savait pas où était le livreur ! Quand je vous dis que ce transporteur est à proscrire, j'espère vous l'avoir parfaitement démontré en ces quelques lignes. A l'heure où je boucle ce billet "colère", le suivi de mon colis indique une nouvelle livraison pour aujourd'hui. Je croyais qu'il avait été livré hier comme l'indique le suivi à la date du 23.11, quel bordel cette boîte ! Je terminerai tout simplement par vous dresser un constat simple et rapide : de cette mauvaise expérience (malheureusement pas la première avec ce pseudo transporteur), j'ai envie de vous dire qu'il y a des entreprises qui ne méritent vraiment pas leurs clients…

    MAJ : mon colis a été déposé dans un point relais. Tu demandes une livraison à domicile et tu te fais livrer dans un point relais. Ce transporteur est vraiment une calamité. Il devrait arrêter les livraisons chez le particulier et tout livrer en point relais. Ça lui éviterait de mentir à ses clients complètement trompés sur le service attendu et de ne pas respecter ses engagements qui eux, ne sont jamais tenus. Je vous rappelle qu'hier, à 11h31, on me disait "colis livré" et ce matin, il semblerait qu'il ait été livré une seconde fois, c'est magique ça ! Chronopost un service complètement bancale qui part dans tous les sens. On pourrait en rire si ce n'était pas la réalité...


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires