• Notre-Dame de Paris : son histoire s’écrit encore.

    Je tenais bien entendu à parler de Notre-Dame sur mon blog. Comme vous, du moins je le suppose, j’ai été touché. Profondément. Pour certains c’est "simplement" un monument historique alors que pour d’autres c’est avant tout un lieu de culte directement lié à notre histoire. Celle de la France et de ses racines chrétiennes. Je sais bien que dire cela, peut déplaire dans notre société actuelle mais c’est un fait indéniable ! Lundi soir, j’ai bien vu que certaines personnes avaient du mal à dire certains mots pendant que d’autres abrutis déversaient leur haine et leur joie sur les réseaux sociaux mais ce lieu de 855 ans est un édifice chrétien. Je suis chrétien et j’ai été touché au cœur ce Lundi en début de soirée. Je surveillais les notifications que je recevais sur mon iPhone puis j’ai ensuite assisté au pire devant mon écran plat. Ma compagne et moi étions meurtris, soumis à la tristesse comme si on venait de nous retirer quelque chose de très important dans notre vie au quotidien. Impossible de dormir une fois couchés, nous pensions à cette cathédrale qui se trouve dans notre pays et qui est unique au monde. En parlant de monde, j’ai été extrêmement surpris des réactions qui sont venues de partout malgré le fait que je doute de la sincérité de chaque message publié sur un réseau social, une page Facebook ou dans la presse. Je déplore d’ailleurs le comportement ignoble des politiques de mon pays qui oublient les catholiques depuis des années et qui osent les inclure dans leurs pensées parce qu’il y a eu un drame qui les touche avant tous les autres. Macron et sa bande sont à vomir. Je n’ai rien d’autre à en dire hormis qu’ils m’inspirent la colère et la pitié. Je ne sais pas si le catholique que je suis sera apte au pardon. Je ne peux pas comprendre que tels des faucons sautant sur leurs proies, ils agissent de la sorte. Les gens ne sont pas dupes. Enfin : pas tous… Je suis heureux de voir toutes ces familles, ces entreprises fortunées promettre des dons colossaux. Elles ont toute ma reconnaissance. Les années de reconstruction seront longues. J’espère pour Notre-Dame que cette reconstruction sera synonyme de copie parfaite. Notre-Dame renaîtra de ces cendres qui se sont abattues sur elle en plein début de semaine Sainte. De cet événement dramatique, je retiendrai, non pas toutes ces images la montrant sous l’emprise du feu, mais cette photo montrant des pompiers devant l’entrée principale et la croix du Christ lumineuse dans la pénombre.


    votre commentaire
  • Ce casque bluetooth ne comblera PAMA vie mobile…

    Depuis quelques semaines, ma douce a la fâcheuse habitude de me piquer mon casque bluetooth Samsung qu’elle m’a pourtant offert voici 2 ans… Me privant ainsi de musique nomade lors de mes diverses sorties en solo, il m’a bien fallu trouver une solution. Je me suis donc procuré voici moins de 2 semaines un casque sans fil que je qualifierai d’entrée de gamme mais qui fait plutôt bien le job : le PNG 265 de la marque Pama. Intégralement fait de plastique (à l’identique de son emballage) noir se recharge via un câble micro usb sur votre ordinateur ou sur une prise secteur (l’adaptateur n’est pas fourni). Le constructeur de cet accessoire a commis quelques erreurs d’intégration. Les boutons permettant d’interagir lors de l’écoute de musique ou en appels, sont situés derrière alors qu’il aurait préférable de les trouver au niveau d’une oreille... Les chercher en bas de la nuque n’est pas pratique et c’est pire lorsque vous avez – comme moi - les cheveux longs… Trop raide, le corps du casque bluetooth (4.1) manque de flexibilité et les accroches qui permettent son maintien dans les oreilles est peu agréable lors de sessions d’écoute longues. Concernant le temps de charge, comptez 2 bonnes heures afin d’avoir une batterie chargée à son maximum. Son autonomie en écoute est de 4 heures ce qui est tout à fait honorable et dans la moyenne de cette catégorie de produit. Je terminerai ce billet par vous dire que même si ce casque fait parfaitement ce que l'on attend de lui, je vais faire un deal avec ma moitié : je reprends mon casque Samsung et je lui file celui-ci et demain, c'est moi qui passe l'aspirateur dans tout l'appartement...!

    Ce casque bluetooth ne comblera PAMA vie mobile…

    Les plus : joli design, finitions parfaites, bonne qualité de son, son prix de vente, compatible Android et iOS.
    Les moins : son aspect cheap, sa rigidité, les commandes mal placées, ne résiste pas à l’eau.


    votre commentaire
  • Grâce à Bitmore : je suis en route VR le futur...

    Cela fait déjà quelques mois que j’avais fait l’acquisition d’un casque VR bas de gamme qui faisait l’affaire pour mon utilité. Puis la petite dernière dans un élan de colère l’a jeté et il s’est brisé ne pouvant résister au choc contre le carrelage… Je viens donc d’en acquérir un nouveau et j’ai presque envie de vous dire que sa découverte fut agréable et surprenante. Le casque VR Eye est bien plus agréable que le modèle que j’utilisais auparavant. Il est fourni avec une télécommande qui se révèle bien utile. Je l’utilise avec mon iPhone 7 Plus puisque mon Galaxy Note 4 a rendu l’âme il y a tout juste quelques jours… La sangle de fixation sur la tête est parfaite : le casque ne bouge pas d’un cheveu ! Le réglage des lentilles est simple comme un bonjour à la voisine du dessus et ma démo du jeu Roller Coaster s’est révélée très enthousiasmante. J’ai regardé des vidéos diverses et variées depuis ce casque VR et s’il faut quelques minutes d’adaptation avant de profiter pleinement des capacités du produit, j’en viens à dresser un constat identique à celui que j'avais porté concernant le modèle précédent : au bout de seulement 15 minutes, j’ai des maux de tête qui surviennent. Je pense que l’enquête du magazine 01Net que j’avais lue en 2018 concernant des ophtalmologues inquiets de la prolifération de ces casques disait vrai : les casques de réalité virtuelle sont dangereux pour les yeux et certainement pour le cerveau. Je vous conseille donc de ne pas en abuser même si vous n’êtes pas victime des mêmes désagréments que moi. Un peu comme le smartphone finalement qui est en train de nous construire une génération de futurs bossus... Le casque VR de la marque BitMore assure un divertissement palpitant auquel on peut très vite devenir accro donc utilisez-le avec modération ! Il faut bien réaliser que l'on colle des images très près de nos yeux...

    Grâce à Bitmore : je suis en route VR le futur...

    Les plus : design du produit, prix de vente (environ 20€), la télécommande pour différents contrôles, la sangle de maintien, compatible avec une multitude d’appareils embarquant un écran de 4 à 6.5 pouces (Android/iOS).
    Les moins : plus de possibilités offertes sous Android que sous iOS (ni gaming, ni apps), piles pour la télécommande non fournies au déballage.


    votre commentaire
  • Galaxy S10 : un anniversaire décevant...

    Voici quelques jours, Samsung a officialisé la dixième version de son célèbre Galaxy S. Si les avis que j’ai pu lire sur divers forums sont assez partagés, je trouve que le cap des 10 ans n’est pas assez marqué. Un renouveau en terme de design aurait été le bienvenu car là, faut bien avouer que les ressemblances avec les versions précédentes sont évidentes. Même si j’ai abandonné la marque depuis plus de 2 ans, je jette toujours un œil sur l’actualité de celle qui occupe toujours la plus haute marche du podium des constructeurs de mobiles mondiaux. L’appareil décliné en 3 versions se montre plutôt convaincant mais tout le monde ne pourra pas s’offrir la version la plus premium… C’est le capteur d’empreintes sous l’écran qui m’intéresse le plus. C’est d’ailleurs son absence sur le dernier iPhone qui me pousse à garder encore mon iPhone 7 Plus ! J’ai une préférence pour les empreintes plutôt que le visage. J’ai regardé l’Unpacked le lendemain de la présentation officielle et je n’ai clairement pas été enthousiasmé par cet appareil. Dans un tout autre genre le Galaxy Fold a su retenir toute mon attention sans me procurer la moindre envie. Le produit est cher, le premier d'une nouvelle gamme et est destiné qu’à des usages spécifiques. Le Galaxy S10 s’écoulera certainement bien avec des offres opérateurs, je parle surtout de la première version marquée d'un E (759€). Les 2 autres versions (S10 à 909€ et S10+ à 1259€) seront, pour ce qui est du chiffre de ventes, loin derrière - à mon avis - malgré le fait avéré que le prix de vente des mobiles Samsung chute très vite. Un smartphone aussi premium mérite d’être protégé contre les aléas du quotidien. Je peux comprendre qu’on n’ait pas envie de casser le design du produit mais je me permets toutefois de vous conseiller de lui acheter une coque de protection. Renseignez-vous sur le prix demandé pour un changement d’écran pour finir de vous convaincre d’investir 10 à 25€ supplémentaires dans une protection digne de ce nom… Les constructeurs pourront toujours nous vanter la résistance aux chocs de leurs écrans, il y a des chutes qui leur sont vraiment fatales.

        coques pour Galaxy S10E          coques pour Galaxy S10          coques pour Galaxy S10+


    votre commentaire
  • En matière de photo, il y a souvent Veho et des bas…

    Je ne me considère pas comme un photographe amateur mais depuis que j’ai un iPhone (fin 2016), j’avoue que j’aime bien faire des photos. La qualité des clichés obtenus est motivante ! Mes préférences vont pour les prises à l’extérieur car la lumière naturelle engendre les plus belles impressions. J’ai découvert tout récemment - seulement quelques mois - la possibilité de mon produit pommé à produire des vidéos dites time-lapse en passant par une application baptisée Lapse It. Depuis que je suis en possession du Muvi X-lapse de Veho qui permet également la prise de jolis panoramiques, j’ai procédé à 3 essais. Durant le second, la rotation s’est mise à patiner ce qui résulte à un time-lapse qui manque de fluidité sur de nombreux passages. C’est le premier monopode que j’utilise, je ne savais pas qu’il fallait autant de temps pour produire des vidéos exploitables et donc de qualité. Pour une prise à 90 degrés, il faudra compter un quart d’heure. Il vous faudra multiplier ce temps par 4 pour obtenir une prise à 360 degrés. Le monopode X-lapse proposé par Veho est compatible avec tous les smartphones et appareil photo numérique ou caméscope ne dépassant pas un poids de 750 grammes. Je pense que ce petit gadget va surtout me servir l'été prochain période propice aux plus beaux clichés !

    En matière de photo, il y a souvent Veho et des bas…

    Les plus : le design général du produit, la qualité de fabrication/d’assemblage, le prix de vente (26€), la qualité des time-lapse et des photos, compatible avec tous les trépieds, facile à transporte, les pieds permettent une stabilité parfaite.

    Les moins : le son du minuteur qui s’entend sur un enregistrement vidéo, impossible de régler la vitesse de rotation, les pinces pour installer un smartphone ne sont pas pratiques, manque un niveau intégré, le délai pour une rotation à 360 degrés exige une heure !

    NDR : pour ceux qui ne connaîtraient pas le time-lapse, il l’agit d’une accélération du temps par la prise de photos en grand nombre. Ce procédé est souvent utilisé dans les films ou les clips.


    votre commentaire
  • Avec ces lunettes, j'ai vraiment une tête de Gunnar...!

    Les jours passent tellement vite que ça fait déjà plus de 5 semaines que je n’ai rien posté sur mon blog... Et comme le temps passe aussi vite, cela va faire un trimestre que je n’ai pas testé le moindre produit mobile… Cela est destiné à changer bientôt ! Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une paire de lunettes que j’utilise depuis Mai 2017. Inutile de vous dire que l’avis personnel que je vais vous exposer ici, est fiable sur la durée de mon utilisation. En Mai 2017, étant lassé et agacé par ma fatigue oculaire récurrente, je me suis procuré une paire de Gunnar PPK. Vous connaissez peut-être cette marque spécialisée dans les lunettes pour le gaming et la bureautique. Les seules lunettes à prendre soin de vos yeux face à la lumière bleue qu’émettent nos écrans : ordinateur, smartphone, tablette et téléviseur. Si à leur réception, il m’a fallu m’habituer à voir mon monde jauni (à cause de leur verre), j’avoue qu’au bout d’un mois, je voyais clairement le changement. Je n’avais plus les yeux secs ni les paupières lourdes. Mes yeux m’agaçaient moins voire plus du tout. Ces lunettes Gunnar dont je doutais vraiment de l’efficacité ont donc su me convaincre et me mettre en tort. Je travaille sur ordinateur environ 7 heures par jour comme beaucoup d’entre vous. Il fallait que je trouve un remède à ce qui commençait à sincèrement m’agacer. Au fil d’une recherche via un célèbre moteur de recherche, je me souviens être tombé sur des sites vantant plus ou moins la marque Gunnar. Alors certes les lunettes sont chères mais dans la vie, tout a un prix. Je ne regrette pas mon achat initial. Oui mais voilà comme je travaille beaucoup sur l’édition de photos depuis quelques mois, il me fallait des lunettes qui me permettent de voir la réalité des couleurs. Je me suis donc acheté une paire de Sheadog Onyx Cristalline aussi bien dessinées et légères que les autres et une nouvelle fois, je ne regrette pas. D’autant plus que je les ai acquises à un prix très intéressant (!). Certes, elles protègent moins de la lumière bleue car les verres sont transparents mais depuis que je les utilise, je savoure le fait de ne plus devoir soulever mes lunettes pour être sûr des changements apportés sur les photos que je retouche. Si comme moi, vous passez quotidiennement plus de 3 heures sur un écran, que vos yeux sont secs, que vous avez des maux de tête ou que vos paupières sont lourdes, ne cherchez plus : vous êtes victime de fatigue oculaire. Le seul remède à cela s’appelle Gunnar. Pas besoin d’une ordonnance pour vous les procurer. Une seule adresse : Gunnar.fr. 

    NDR : Ce billet n’est pas sponsorisé. Il est spontané de ma part car quand je suis satisfait par un produit, je souhaite tout simplement le faire savoir aux autres.


    votre commentaire
  • Une pomme n'est jamais à l'abris d'un pépin...

    Depuis que j’ai un smartphone, j’ai toujours protégé d’une coque, le fruit de mon investissement. De nos jours, nous consacrons des sommes qui n’ont plus rien à voir avec le budget que l’on réservait au smartphone voici encore quelques années. D'ailleurs, la quasi disparition des offres subventionnées a fait réaliser à certains utilisateurs, la valeur réelle d’un mobile. Là aussi, les prix ne sont plus du tout les mêmes si on remonte quelques années en arrière. S’offrir un iPhone, c’est en moyenne lui réserver une somme qui atteint plusieurs centaines d’Euros (pour un modèle neuf). Personnellement, je pars du principe que faire tomber un tel objet lui sera forcément fatal même si la chute peut être moindre. Coque rayée, écran brisé, port de charge inutilisable, les dommages peuvent être variés. En utilisant une coque de protection fine (comme la Olixar ExoShield qui apparaît sur la photo ci-dessus) ou plus grossière (comme la OtterBox Defender), les dégâts seront limités ou réduits à néant. Voici quelques jours, j’en parlais justement avec un ami qui s’est offert un iPhone XR à Noël dernier. Posé nu sur la table, je lui ai immédiatement fait cette remarque : "tu ne protèges pas untel bijou ?" Il me répond qu’il ne souhaite pas gâcher l’aspect général du produit et lui donner de l’embonpoint. Je lui ai donc montré ma pomme en lui soutenant qu’il était possible d’habiller un smartphone d’une coque sans pour autant dévisager le produit que l'on glisse dedans. Au fil de notre discussion, je suis parvenu à le convaincre et je ne doute pas une seconde que la prochaine fois que je le verrai, son mouchard de poche sera sous haute protection. D’autant plus que je lui ai recommandé un site qui ne manque surtout pas de choix...!

    Une pomme n'est jamais à l'abri d'un pépin...

    Ne pas protéger votre smartphone peut un jour ou l'autre, vous infliger ça... Ne me dites surtout pas que vous êtes prêt à courir le risque !


    votre commentaire
  • Le chapitre 2018 se termine déjà…

    Et voilà : 2018 se barre comme elle est venue et en toute logique, 2019 vous dit bonjour !!! Qui dit "nouvelle année", dit "bonnes résolutions". Tu parles, avec l’âge et du haut de mes 40 ans, j’ai presque envie de dire que je me résous surtout à accepter mon âge et c'est déjà pas mal… Bonne année, bonne santé comme on dit. Tu parles. On ne sait même pas ce qui va se passer demain et si ça se trouve dans un mois, j’apprendrai que tonton Richard est atteint d’Alzheimer et que tante Murielle a le cancer du sein. Oui mais souhaiter bonne année aux personnes qui te sont chères, c’est leur souhaiter le meilleur. Oui et bien là, pour le coup c’est plus que loupé ! Je trouve ça complètement con de se souhaiter la bonne année. La date change, pas besoin d’en faire un fromage ou de dépenser des millions dans des feux d’artifice polluants pour le faire remarquer au plus grand nombre. Je n’aime pas le nouvel an puis au fur et à mesure que j’ai moins d’avenir que de passé, c’est pire. Je peux comprendre qu’on fasse la fête mais la fête, on la fait quand on veut non ? En début d’année, on fait des choix, on se fixe des objectifs, on choisit le lieu des prochaines vacances d’été, on pense au cadeau de la St Valentin et surtout : on reçoit son relevé bancaire qui nous fait prendre conscience qu’à défaut d’avoir réellement fait la fête, le compte courant y a eu droit lui… LOL Si mon chanteur préféré - Renaud - n’aime pas les anniversaires, je crois pouvoir vous dire sans honte que j’aime de moins en moins le premier de l’an. On a terminé 2018 dans le jaune, j’ose espérer que comme moi, vous toutes et vous tous, avez commencé 2019 dans le rose. Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2019. Le bonheur, la joie et la santé sont les 3 choses que je vous souhaite afin d’idéaliser votre quotidien. Bonne année 2019 et rendez-vous dans un an afin de voir si le jour de l’an continue à m’emmerder au plus haut point !!!


    votre commentaire
  • Cdiscount & moi : le divorce est prononcé…

    Aujourd’hui, je tiens à partager avec vous ce qui vient de m’arriver avec le site marchand Cdiscount auquel je suis inscrit, certainement comme vous, depuis de nombreuses années. J’avoue que depuis quelques jours, ce site a perdu toute la confiance que je lui portais jusqu'alors. Voici près d'une semaine, en consultant ma messagerie, je remarque un courriel du site me prévenant du renouvellement automatique prochain de mon abonnement à Cdiscount à volonté. Ce message m’informe que le 11 Janvier, je serai prélevé de 29€ sauf si je souhaite résilier avant. J’ai donc rapidement contacté le service client qui a validé aussi rapidement ma demande de résiliation à cet abonnement que je n’ai jamais souscrit mais qui l’a été fin 2016 (lors d’achats pour Noël). La chargée de clientèle m’a donné la référence de la commande avec laquelle aurait été joint (et souscrit) ledit abonnement. Au fil d’une recherche sur le web, je suis tombé très vite sur un post du forum Que choisir (ici) où bon nombre de personnes relatent exactement la même expérience que moi. Cdiscount proposerait ou proposait - j’ignore si c’est toujours le cas - cet abonnement lors du passage d’une commande mais n’interférant pas sur le montant total de cette dernière. Pensé pour que ça passe plus simplement. Une case cochée pour vous et si vous ne la décochez pas, c’est un contrat que « vous signez » sans même en prendre acte ! Je pense que je suis donc victime de cette méthode que je qualifierai de voyous. Plutôt motivé pour contacter la DGCCRF puis UFC Que Choisir, j’ai contacté le site afin qu’il m’envoie la preuve d’adhésion à cet abonnement, ce qui lui a bien entendu été impossible. J’ai bien le descriptif de la commande liée mais aucune mention de cet adhésion… J’ai révélé sans la moindre hésitation, mon envie bien prononcée de contacter et dénoncer cette pratique aux organismes compétents. Au bout de quelques heures, on m’a annoncé par courriel, le remboursement sous 10 jours de la somme versée tout en me confirmant à nouveau ma résiliation. Tout ce que je dis ici, je peux le prouver sans problème. Pour terminer, je tiens à vous dire d’être méfiant lorsque vous commandez en ligne car certains sites, dans le but de toujours en amasser plus, se révèlent prêts à tout pour parvenir à leurs fins. Cette méthode est certainement répréhensible car en plus de ça, je n’ai aucun moyen de paiement enregistré sur le site, ce qui me laisse croire qu’il enregistre les données bancaires du client, ce qui est formellement interdit sans son consentement. Une chose est sûre, comme l’indique le titre de mon billet : Cdiscount et moi, c’est désormais terminé. Sur ce coup-là, Cdiscount est franchement impardonnable. 

    Cdiscount & moi : le divorce est prononcé…

    PS : Malgré cette mésaventure, je tiens à souligner la réactivité du service client du site marchand que j’ai contacté via Twitter plutôt qu'un numéro surtaxé. Sur ce point, le site semble irréprochable il faut donc le dire !

    NDR : Au 04 Janvier 2019, je dois vous informer que le site marchand m'a remboursé par chèque bancaire. Heureusement pour lui !


    votre commentaire
  • Quand Macron a été élu, "gilet" cru 5 secondes…

    Comme bon nombre de français, quand je sors ma voiture et que je sillonne les routes les plus habituelles, j’affiche mon gilet jaune sur le tableau de bord. Par solidarité avant tout avec le mouvement qui fait tant l’actualité depuis quelques semaines mais aussi pour la symbolique. Celle du ras-le-bol partagé par une grande partie du peuple. Si je cautionne les diverses actions pacifiques du mouvement, je dois dire que je suis outré par les comportements de certains individus qui endossent le gilet pour s'immiscer parmi les bons "jaunes", dans un seul but : casser ce qui leur tombe sous les mains… Qui dit casse, dit victimes. Je pense à tous ces gens qui se retrouvent sans voiture, sans magasin mais avec beaucoup de colère en eux-mêmes. Le gouvernement qui carbure à la communication se contente de communiquer et son entêtement à rester sourd, engendre ce que nous avons tous vu à la télévision durant le weekend. A moins d’être totalement abruti, je pense que Macron et sa bande perdent la tête au fil des jours qui passent. Seul Macron peut mettre un point final à tout ça. Humainement, s'il reculait, il en ressortirait grandi mais politiquement, il en ressortira affaibli c’est sûr… Comme vous peut-être, j’éprouve un mépris profond à l’égard de cet homme qui est commandé par on ne sait trop quoi, on ne sait trop qui. Dans notre pays, c’est bien une odeur de révolution qui se répand un peu partout. Ce n’est plus possible. Les plus avares en veulent toujours plus pendant que les petits, bouclent de plus en plus difficilement leurs fins de mois et n'osent même plus imaginer un bel avenir pour leur descendance. Je pense que nous avons atteint là, un point de non-retour. Si le pouvoir en place ne revoit pas urgemment sa copie, la France va connaître le pire. Le pire que certains évoquent depuis déjà 30 longues années... Les français n’en peuvent plus de travailler juste pour payer les factures, les impôts et les charges d’un quotidien qui pèse de plus en plus lourd (carburant, électricité, alimentation, etc). J’ai le cœur déchiré quand j’entends une maman dire qu’elle se prive de manger pour pouvoir faire plaisir à ses enfants le 25 Décembre. Je suis en colère quand j’apprends qu’une dame de 91 ans qui logeait dans sa voiture est décédée. Ce n'est pas ça la France ! Quand je vois tous ces milliards dépensés outrageusement dans tout et n'importe quoi, ces seniors saignés à l’Euro près, je me dis que nous allons connaître des jours très sombres et qu’un jour, les politiques devront rendre des comptes. Cela fait au moins 3 décennies que les politiques produisent l’injustice entre les plus forts et les plus faibles. Aujourd’hui, en toute légitimité, les seconds réclament une justice à laquelle ils ne croient pourtant plus. Y en a marre de cette fiscalité toujours croissante alors que la fiche de paie voit son chiffre le plus intéressant : stagner. Les gilets jaunes resteront le symbole d’une France en colère, qui n’en peut plus et qui ne tolère plus qu’on lui demande de faire des efforts quand le camp d’en face (les puissants), continue à se beurrer la tartine comme jamais. Quand un gouvernement ne veut rien voir de ce qui se dessine pourtant sous ses yeux, il caresse le mal au risque de produire le pire. Si seulement Manu Tchao pouvait se mettre En marche vers le bon sens plutôt que le mur... Le soir de son élection, j'y ai cru 5 secondes. Il semblerait que durant ces 5 secondes, j'ai perdu mon temps comme le banquier en perd tant ces dernières semaines...


    votre commentaire
  • Mon iPhone n’est pas malade mais j’appelle le dock…

    Cela fera déjà deux ans, dans quelques jours, que j’ai un iPhone 7 Plus dans la poche ! Hormis le fait que ce dernier me donne entière satisfaction depuis tous ces mois passés, je cherchais - depuis longtemps - un dock digne de ce nom qui aille également avec l’ensemble de mes autres accessoires de bureau. Je suis toujours à la recherche d'une certaine homogénéité. Effectivement, j’en avais un peu marre d’utiliser le simple chargeur fourni à l’achat et de devoir avoir un support pour accueillir mon smartphone afin de le consulter aisément. Puis, au fil d’une navigation sur Youtube, j’ai découvert le dock lightning Apple dédié à l’iPhone et vendu par la marque ! Ni une, ni deux, je suis parti à la recherche de ce dock, fait principalement de métal et même si le prix m’a un peu freiné au moment de valider mon panier, je suis totalement conquis par cet accessoire qui ne prend pas du tout de place et peu trouver sa place n’importe où. Sa base est recouverte d’une matière anti-dérapante sur laquelle est marqué le logo de la pomme. Lors de la première utilisation, il suffit tout simplement de relier le câble lightning au port USB de votre Mac puis la sortie lightning au port qui se trouve sur le dock. J’avoue avoir été surpris quand je l’ai reçu car je m’attendais à un produit un peu plus imposant ! Je manipule régulièrement mon iPhone, l’option Temps d’écran d’iOS 12 en témoigne, et j’ai tout de même trouvé un aspect négatif à un tel produit : pour manipuler le smartphone, il faut le retirer du dock ce qui conduit à sans cesse le mettre en charge… Pas sûr que la batterie apprécie. Alors que si le smartphone reste branché au câble (sans dock), ce dernier peut charger pendant que vous l’utilisez. Malgré tout, pour certains usages tels que ceux offerts par Siri ou Spotify, c’est bien pratique de ne pas être obligé de tenir sa pomme en main(s).

    Mon iPhone n’est pas malade mais j’appelle le dock…

    Les plus : peu encombrant, finitions irréprochables, compatible avec tous les modèles, sa base antidérapante.
    Les moins : contrairement à un support de bureau : le dock ne permet pas de consulter son smartphone sans devoir le tenir, son prix de vente (56€).

    NDR : Sur la photo d'illustration, mon iPhone 7 Plus est protégé par la coque MeshTex d'Olixar, ici dans son coloris rouge cuivré. Je vous en avais parlé au travers ce billet. J'ai collé un logo Apple rouge en relief, sur le logo dorsal afin de parfaire l'ensemble ainsi qu'un anneau rouge sur le TouchID. Le rendu est juste parfait ! Mon A1784 ne ressemble à aucun autre.


    votre commentaire
  • Grâce à Macally, votre ordinateur prend de la hauteur !!!

    Vous serez certainement d’accord avec moi si j’affirme qu’à ses débuts, l’ordinateur portable était destiné à un usage en dehors de chez soi. Courtisé par les commerciaux, le portable s’est assez rapidement imposé comme ordinateur principal dans les foyers. Tout le monde en avait assez de tous ces câbles et de cette grosse unité centrale qui exigeait quasiment l’achat d’un meuble dédié. Malgré tout, l’ordinateur de bureau a un point fort : son écran. Il est toujours plus haut que sur un portable grâce à son pied directionnel. Si comme moi, vous travaillez toute la journée sur un portable, le soir – et même avant – les cervicales en prennent un coup… Après plusieurs douleurs au cou récurrentes, je me suis lancé dans l’achat d’un réhausseur pour mon MacBook Air mais dans un style différent de celui qui me sert pour mon Samsung NP370R5E. Fait intégralement de bambou, l'EcoFanPro 2 de la marque Macally propose 5 angles de vision différents (de 0 à 35 degrés) pour un confort d'utilisation inégalé. La touche d'originalité de l'accessoire est tout simplement son ventilateur qui se connecte sur un port USB (sans perte de port car il s'agit d'un adaptateur) et qui permettra à l’ordi que vous poserez dessus d’être correctement ventilé et en silence en plus car le ventilateur fait très peu de bruit. La marque Macally signe ici un accessoire de bureau indispensable pour celles et ceux qui passent plusieurs heures quotidiennes sur leur écran. L'élégance de son design attire les yeux. Ayant un bureau en pin massif, je dois dire que ce dernier complète l’homogénéité que je recherchais. Au bout de 3 semaines, je dénombre aucune douleur au cou pour la simple et bonne raison que je me retrouve désormais la tête bien droite face à mon écran. J’apprécie tout particulièrement le confort d’utilisation du clavier et j’ai l’impression que je dactylographie plus rapidement qu’avant !

    Grâce à Macally, votre ordinateur prend de la hauteur !!!

    Les plus : design élégant, 5 angles de vision, facilité de transport, ventilateur silencieux, compatible avec de nombreux ordinateur (jusqu'à 17 pouces).
    Les moins : quelques petits défauts d'assemblage visibles si l'on scrute minutieusement le produit.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires