• Actualité

    Actualité

  • Mon Dieu, dans quel monde vivons-nous ?

    Le 26 Juillet 2016, une date qui restera à jamais gravée avant tout dans les mémoires des chrétiens. J’en suis. Je suis atterré de voir que des hommes peuvent ainsi se laisser lobotomiser et perdre la tête. Aujourd’hui, à travers le monde, des innocents paient de leurs vies, la connerie de ceux qu’il ne faut pas hésiter une seconde à nommer les barbares islamistes. Nos démocraties ont peur de nommer l’ennemi, pourquoi ? Pour des raisons politiques bien sûr. Regardez en France, jamais un gouvernement n’aura à ce point privilégié un culte plutôt qu’un autre. Et on ose nous répéter que la France est laïque (!), pas le gouvernement visiblement. Il faut arrêter de s’agenouiller car tout cela alimente les extrêmes et incite à la colère, à la révolte. Parfois, l’actualité me fout les nerfs. Les infos du jour sont identiques à celles de la veille : des morts ici et là engendrées par les fous d’un Dieu. Je le vois bien depuis ces derniers mois, rien que sur Twitter : les gens n’en peuvent plus d’être à ce point déracinés sous leurs yeux. Le clientélisme des politiques a la peau dure… Hollande et sa bande sont complètement perdus et idiot, est le français qui ose encore croire à cette équipe, reine d’un laxisme béant qui en est arrivé à ne plus savoir quoi dire... Assassiner un prêtre pendant qu’il faisait la messe est une attaque directe à une religion désormais ciblée et l’attaque directe d’un symbole national. Même si cela déplaît à beaucoup de nos jours, la France est chrétienne depuis plus de 1600 ans et rien ni personne ne pourra effacer ce qui est écrit. Survolez l’hexagone à basse altitude et regardez tous ces clochers qui pointent dans le ciel, ils sont la preuve du passé de notre pays, de son histoire. Je suis fier d’être chrétien, d’avoir mes convictions, ma philosophie de vie. Je n’emmerde personne avec ma religion contrairement à beaucoup dans ce pays qui veulent imposer leurs propres règles qui ne sont surtout pas républicaines. Je l’aime tant ce slogan : la France tu l’aimes ou tu la quittes. Chacun veut sa part mais certains veulent tellement dominer qu’on se demande bien quel est le but recherché ? Le père Jacques Hamel du haut de ses 86 ans était un représentant de mon Dieu à qui on a pris la vie parce qu’il répandait la parole de ce Dieu. Ces barbares qui meurent au nom du leur sont tout bonnement des abrutis, des sous-hommes, la gangrène du monde moderne. Un monde qui devrait être fait d’amour et de paix. La réalité est tout autre, je le sais bien mais si on œuvre ensemble, la victoire nous sera acquise. Croyez-moi comme je crois en lui. A un détail près : je ne suis pas Dieu. Simplement l'un de ses enfants. Que le père Jacques Hamel repose en paix. La barbarie nous a prit un homme bon, un serviteur du Christ. Ils ne nous aurons pas !


    votre commentaire
  • Serait-ce le début de la fin pour Morandini ?

    Hier matin, j’ai eu écho d’un article à paraître aujourd'hui, 13 Juillet 2016, dans la nouvelle édition des Inrockuptibles. Cet article traitant des coulisses du tournage d’une web série est une véritable bombe contre Jean-Marc Morandini, l’animateur télé mais également producteur de la série qui est tout le noyau de l’affaire. Depuis, les réseaux sociaux s’enflamment. Les uns - peu nombreux - défendent le pseudo journaliste quand les autres y voient l’occasion idéale de l’enterrer définitivement mais peut-être un peu trop vite… La justice passera certainement par là car un enfant de 14 ans est cité dans le dossier et que des plaintes pourraient bien être déposées par deux personnes citées dans l’affaire. Personnellement, je ne porte pas l’animateur dans mon cœur, cette affaire qui touche de plein fouet l’animateur s’avère tout de même une aubaine pour moi pour ne pas dire une bonne occasion de dire tout le "bien" que j'en pense. Attention toutefois : je ne souhaite à aucun individu d’être jugé coupable avant l'heure. Il faut bien avouer qu’en plus d’être horrible, la situation est destructrice et nauséabonde. D'autant que pour la personne concernée, elle impactera forcément et sa vie privée et sa vie professionnelle. Contrairement à beaucoup de personnes qui semblent ne pas avoir lu la totalité de l’article de Fanny Marlier pour Les Inrocks et qui se permettent de juger la situation de façon hâtive, je dois bien vous avouer qu’après lecture intégrale, j’ai été outré et si Morandini avait été en face de moi, je lui aurai spontanément craché à la gueule. Toute cette histoire demeure aussi intrigante que scandaleuse. Des personnes, peut-être naïves semblent avoir été trompées, abusées et tout bonnement : manipulées. Sans compter sur cette fameuse Catherine Leclerc qui semble ne pas exister et qui pousse donc à l’interrogation : qui écrit donc les messages de Ne Zappez Pas Production (gérée par JMM) dont elle est la signataire ? Bref, après une réunion d’urgence hier au sein de ses bureaux, la direction d’Europe 1 (citée dans l’affaire) a rappelé d'urgence Morandini, actuellement en vacances aux Etats-Unis (Chicago). Il ne fait aucun doute que le monsieur devra s’expliquer devant les représentants de la station dont les chiffres sont d'ailleurs en berne. S’ensuivrait peut-être une mise à pied le temps de l’enquête ou un licenciement qui sera certainement négocié en coulisses. Quant aux chaînes de télé i-Télé et Nrj 12 là aussi le sort de Morandini pourrait ne pas être aussi rose qu’il y paraissait avant la sortie de cet article foudroyant qui fait tant parler dans la presse et sur internet. Nous tenons peut-être là, le feuilleton de l’été 2016.
    Serait-ce le début de la fin pour Jean-Marc Morandini ?



    NDR : depuis qu'il m'a bloqué sur Twitter suite à un tweet qu'il n'avait semble-t-il pas apprécié, je ne suis plus JMM. Malgré tout, je visite de temps à autres son blog et on y voit clairement un certain penchant pour la nudité. L'homme cherche forcément à engendrer du clic mais son blog doit forcément être le reflet de ce qu'il est non ? Même s'il est géré par une équipe d'ailleurs adepte du copié/collé qui se cache bien de citer ses sources la plupart du temps...


    votre commentaire
  • Quand CitizenGo pense aux chrétiens et agit pour eux...

    Le 19 Février 2015, BFM TV montrait à ses téléspectateurs, les statistiques du Ministère de l’Intérieur sur le nombre de profanations de cimetières juifs, musulmans et chrétiens… Mais « chrétiens », ces cimetières ne le furent que jusqu’à 08h18. Le reste de la journée, ils étaient devenus "municipaux"... Comme s'il fallait occulter le fait qu'en France, ce sont les lieux chrétiens qui sont le plus profanés. Et de loin. De très, très loin... Or, pour CitzenGo il y a quelque chose de plus terrible encore, que la profanation d'un lieu sacré. Et cette chose, c'est la négation même de cette profanation dans notre propre pays. Signez la pétition lancée par le site afin que les cimetières chrétiens soient respectés et protégés comme le sont ceux des autres cultes. Pourtant, pourtant… Pourtant, le 12 Janvier 2016 le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré ceci à l’Assemblée Nationale : « L’État assume la responsabilité d’assurer la protection de tous les lieux de culte ». De même, au cours d’un entretien au journal « La Croix » du 20 Janvier 2016, le même Ministre a ajouté qu’en 2015, les lieux de culte et les cimetières chrétiens n’avaient pas été épargnés avec 810 actes de violence, soit une hausse de 20% par rapport à l’année précédente. Or voilà 6 mois que ces paroles ont été prononcées et les attaques contre les lieux de culte catholique ne cessent de se multiplier un peu partout en France. Il est donc urgent que le Ministre de l’Intérieur ajoute l’action à la parole, afin qu’une protection sérieuse des lieux de culte - et plus généralement, de l’ensemble du patrimoine chrétien - soit assuré dans notre pays. Depuis plusieurs années, le nombre de profanations ne cesse de croître, au point que Monseigneur Dubost, évêque d’Evry, s’en soit publiquement inquiété.  « C’est une vraie attaque contre l’Eglise catholique. C’est le symbole du sacré qui est touché. Il y a une volonté de nuire. » Comment peut-on profaner des cimetières, lieux de mémoire et de recueillement s'il en est ? Et pourquoi ces endroits chargés d’émotion, et où reposent les corps de nos proches, sont-ils attaqués sans même que les médias français ne s'en fassent l'écho ? Ou si peu... Il est temps de dire stop. Les chrétiens, aussi, ont le droit d’être respectés.
    Quand CitizenGo pense aux chrétiens et agit pour eux...

    Signez la pétition de CitizenGo !


    1 commentaire
  • Souvent dégouté mais loin d'être résigné...

    Cela fait déjà plusieurs semaines que je me colle moins à l’actualité de notre pays, à l’actualité internationale mais surtout celle de la France. Je n’en peux plus d’observer ce bordel monstre ou ces faits en faisant état chaque jour au travers les bouches des différents médias si tant est qu’ils méritent encore cette appellation. J’en doute fortement. Malgré tout, je ne me préserverai pas de l’actu ad vitam aeternam. Dans quelques semaines la campagne présidentielle sera officiellement lancée et je ferai partie de celles et ceux qui œuvreront pour mettre à mal une gauche totalement essoufflée et en plus de cela : divisée comme jamais. Hollande et sa clique tenteront bien entendu de sauver leur peau mais je crois que les jeux sont faits tout en étant bien conscient qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Les gauchos surveillent de près les sondages quand ils leur sont favorables quand c’est loin d’être le cas, ils font mine et vous chantent un « ça va mieux » qui a définitivement rangé au placard leur refrain jadis vénéré : c’est la faute à Sarko ! Je parle beaucoup politique, j’échange beaucoup et je crois que la gauche va se prendre en pleine tronche un rejet populaire qu’elle ne veut pas voir et qui la concerne. Hollande a perdu la vue, les électeurs vont lui permettre de retrouver la vue. Il a mis le pays dans un état pitoyable, un comble pour celui qui reprochait à son prédécesseur d’avoir divisé les français. La France est coupée en plusieurs morceaux, un peu comme la gauche, elle compte des frondeurs mais heureusement, elle compte aussi ceux que j’ai envie d’appeler les résistants. J’en suis et non pas sans une certaine fierté, croyez-moi. Il faut arrêter de s’agenouiller et de laisser l’hexagone se faire persécuter par des idéologues qui souhaitent la redessiner à leur guise. J’aime mon pays et je n’hésiterai pas à le faire savoir encore et encore pendant la prochaine élection… En 2012, certains ont fait campagne sur la tête de Sarkozy pour exprimer un rejet, cette fois, la campagne méritera d'être axée sur un parti dont il faut absolument se débarrasser. Pour le bien vital du pays.
    Souvent dégouté mais loin d'être résigné...


    votre commentaire
  • Mesdames ne faites pas d'un cas, une généralité. Merci !

    Depuis le début de la semaine, je dois dire que j’en ai tout bonnement assez d’entendre ou de lire des dames qui font passer tous les hommes pour des DSK ou des Baupin. Alors, s’il est clair que je ne remercierai pas ces deux messieurs qui engendrent certaines généralités dans la bouche de bon nombre de femmes, je tiens à mettre certains points sur les i. Non mesdames, tous les hommes ne sont pas des obsédés, non mesdames, tous les hommes n’aiment pas vous mettre la main aux fesses, non mesdames, tous les hommes ne sont pas des prédateurs sexuels. Je vais vous dire le fond de ma pensée sans aucune honte. L’histoire de monsieur Baupin qui arrose tant le monde médiatico politique depuis le début de la semaine me renvoie directement à monsieur Tron, le fada des pieds et monsieur Strauss-Kahn, le roi de la braguette ouverte… Parmi ces 3 hommes, les 3 sont ou étaient mariés. J’en viens donc à croire que ces hommes ne sont pas heureux et encore moins comblés sexuellement avec leurs femmes et ils ont envie d’en croquer d’autres. Combien de couples sont malheureux en matière de sexe ? N'oublions pas que le sexe est le ciment du couple, je ne l'invente pas, c'est un fait établi. Je ne cherche aucune excuse aux fautifs, je souhaite juste comprendre le pourquoi de leurs comportements. Ils s’y prennent certes de manière condamnable au pénal et emploient des procédés parfois très discutables mais je suis convaincu que derrière de telles histoires, il ne s’agit pas que de pouvoir ou de manipulations, il y a assurément un appétit sexuel débordant qui s’exprime outrageusement. Je ne cautionne en aucun cas ces agissements masculins, comme je suis plutôt cérébral, je cherche à comprendre en tant qu’homme ce qui peut traverser l’esprit de ces frustrés du slip. Je me trompe peut-être mais je pense que je tiens là une bonne piste. Je suis outré face à de telles affaires car elles permettent toujours à certaines acharnées d'exprimer toute leur misandrie... Il faut avoir le courage de dire les choses clairement. Pour finir, j'ai envie de vous dire que de nos jours, je trouve fort dommage de ne plus pouvoir mettre une main sur l'épaule d'une femme sans risque d'arrière pensée de la part de la femme à qui l'on souhaite faire savoir qu'on la soutient ou juste qu'on est avec elle. Le tout sans pensée cochonne. Oui mesdames, c'est possible et je vous le dit car cela m'est déjà arrivé sans vouloir mettre à l'horizontale les femmes que je touchais.

    Mesdames ne faites pas d'un cas, une généralité. Merci !


    votre commentaire
  • La réforme de l'orthographe : et une connerie de plus...

    La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, veut imposer, dès la rentrée prochaine, une réforme de l’orthographe, qui aboutira à un véritable appauvrissement de la langue française : les accents circonflexes sont amenés à disparaître, tout comme les traits d’union. Enfin, l’orthographe de 2 400 mots va être modifiée afin de s’approcher de l’écriture phonétique voire sms (oignon s’écrira désormais ognon et nénuphar/nénufar, imbécillité perd un l pour devenir imbécilité…). D’un trait de plume, la ministre se croit ainsi autorisée à bouleverser les règles de l’orthographe et de la langue française. En ressortant un vieux projet de réforme datant de 1990 et qui n'avait, à juste titre, jamais été acté, elle s'apprête à porter un nouveau coup à l’enseignement du français. Depuis des mois, elle poursuit une politique de nivellement par le bas avec : la suppression des classes de latin et de grec qui permettaient de comprendre l’étymologie de notre langue, le remplacement de l’enseignement de l’orthographe dans les programmes officiels par un simple appel à la "vigilance orthographique". Et celui de la grammaire par "l’étude de la langue". En effet, dans les nouveaux programmes scolaires, il n'est pas question de leçons de grammaire et encore moins d'apprentissage de certaines de ses règles, mais bien d'accompagner l'élève dans "l'étude de la langue", "de manière à mettre d'abord en évidence les régularités du système de la langue" (voir page 113 des nouveaux programmes). A l'élève de déduire seul, de ces régularités, les règles dont il a besoin pour écrire correctement le français. Pour imposer aux éditeurs scolaires sa volonté de changer les règles d'orthographe, la ministre a, pour la première fois en novembre dernier, publié les textes officiels des programmes en les rédigeant selon les règles de cette "nouvelle orthographe". Si nous nous mobilisons rapidement, nous pouvons les empêcher d'appliquer cette mauvaise réforme dans les nouveaux manuels scolaires. (message d'Olivier Vial - président de l'UNI)

                   Cliquez sur l'image d'illustration afin d'accéder à la pétition.

    NDR : pour moi, cette guerre déclenchée contre la langue de Molière est encore une preuve - s'il en fallait encore une - que certains de nos dirigeants ont un problème avec le passé ou les traditions de notre pays. Venant d'une personne qui publie des tweets comportant eux-mêmes des fautes d'orthographe, il ne faut plus s'étonner de rien... Le socialisme c'est l'esprit de destruction. Cette réforme n'est qu'une connerie de plus de la part d'un gouvernement qui est, à lui tout seul, une énorme faute...

    La réforme de l'orthographe : et une connerie de plus...

     


    votre commentaire
  • Hollande : son agitation actuelle ne le sauvera pas...

    Régulièrement, j’ai l’occasion d’échanger avec des personnes et d’aborder le sujet houleux et risqué (!) qu’est la politique. Certains avouent que le président actuel est pire que le précédent et que les rêves qu’il a laissé entrevoir pendant la dernière campagne en date, sont retombés depuis des mois qui forment déjà des années… Hollande, ce président par défaut, mal élu et qui parle trop vite (inversion de la courbe du chômage…) est en totale perdition et on le voit clairement depuis quelques jours. Cet homme devenu girouette ne sait plus où donner de la tête pour tenter le tout pour le tout afin de sauver un quinquennat qui se résumera en 2 mots : échec et mensonges. L’homme est tellement perdu qu’il en est rendu à devoir se servir de drames pour gagner quelques points de popularité en oubliant que la popularité ne rime pas avec bulletin de vote... J’espère que la droite remportera majoritairement les prochaines élections que sont les Régionales. Ces élections qui ont du mal à capter les électeurs seront un teasing de la prochaine campagne présidentielle. Je n’ose pas croire une seconde que Marine Le Pen puisse être la grande victorieuse de ces échéances. Cela signifierait un double échec : celui de la droite (qui n’aurait donc rien retenu de son échec de 2012) et celui de la gauche (j’avoue que l’échec et le socialisme sont pour moi des synonymes…). Je vais vous dire les choses telles que je les pense, que je les ressens sans penser me tromper. Depuis les drames de Paris, je vois de la manipulation, de la complaisance bien mal placée dans tous les discours de nos politiques (surtout ceux au pouvoir). Je ne crois en aucune complaisance de leur part car ces drames m’apparaissent comme étant du pain béni pour leur propagande en bande organisée. Regardez comme les médias sont à la botte quotidiennement. Ils en oublient même les pitoyables derniers chiffres du chômage. Les attentats du 13 Novembre sont devenus le gros arbre qui cache l'étendue de la forêt mais c'est oublier que les français, ne sont pas tous dupes... Il aura donc fallu des dizaines de morts d’innocents pour que le gouvernement français se réveille et se mette à défendre le drapeau tricolore. Les socialistes sont devenus patriotes sur le dos d'innocents morts. Un réveil fortement douloureux sauf pour lui qui saute à pieds joints dans un pouvoir tant désiré et malheureusement obtenu. Je ne crois pas que ces hommes qui pensent avant tout à eux, soient meurtris par ces drames qu’ils ont eux-mêmes engendrés car restés sourds et inertes durant trop d’années. Charlie Hebdo n’aura donc pas suffi pour faire s’accélérer les choses car rien n’a été fait et je comprends les familles des victimes du 13 Novembre qui veulent attaquer l’état car il y a eu bon nombre de manquements. Une perte de temps qui a coûté la vie à des innocents. La France a laissé rentrer ses ennemis sur son sol et tel un ver qui a pénétré le fruit, le temps passé est irrécupérable et la dernière facture en date est lourde : 130 morts. Les socialistes sont tellement accrochés au pouvoir qu’ils profitent à fond de ce qui leur a été offert par des terroristes qui ne supportent pas nos libertés, notre mode de vie et surtout : que des gens ne pensant pas comme eux puissent vivre. Il nous faudra se débarrasser de ces gens qui veulent semer la peur et de ces gens qui croient gouverner la France aujourd’hui agenouillée par des individus incapables de la défendre. Alors certes les attentats ont fait rentrer le mandat d’Hollande dans l’histoire (et s'aimer les français les uns, les autres) mais il n’en est pas moins sûr que sans cela l’homme n’y serait jamais entré… Lui qui jouait la fin de son règne avec la risible COP 21. Vous savez ce grand rassemblement international où tout le monde vient en avions et en voitures polluantes pour tenter de nous faire croire que le réchauffement climatique les préoccupe… En politique, tout est théâtralisé dommage que la pièce jouée, le soit toujours par des acteurs de merde trop cher payés...

    Hollande : son agitation actuelle ne le sauvera pas...


    votre commentaire
  • L’espoir nous fera toujours vivre.

    Comme vous, je viens de vivre un week-end plutôt noir et un début de semaine qui manquait d'entrain. Depuis Vendredi soir, il est dur d’imaginer demain. Un demain pour nous, un demain pour nos enfants. D’ailleurs que dire à ma fille de 6 ans, comment lui dire que des abrutis complètement lobotomisés par des extrémistes islamiques nous veulent du mal ? Je sais qu’aujourd’hui, l’institutrice de ma fille a parlé aux enfants, mais comment ? Depuis près de 72 heures, c’est la colère qui me ronge et c'est ma foi qui me calme par certains moments. Il est certain que cela va se reproduire et je ne supporte pas de voir nos politiques tirer la chasse de la récupération. Hollande et sa clique espèrent certainement que ces malheurs vont leur redonner quelques points de satisfaction dans les sondages… Les politiques pensent tellement qu’à eux que je ne peux pas croire une seconde le contraire même face à tant de barbarie. Je ne leur fait plus confiance et d’ailleurs, je ne porte pas le moindre crédit au gouvernement actuel qui brille par son inaction. Depuis 40 ans, l’inertie de nos politiques - gauche et droite confondues - a permis au ver de pénétrer le fruit. Mon pays, je l’aime tel que je l’ai toujours connu et c’est bien cela qui me fait camper sur ma défense de ses valeurs et de son histoire. J’ai la chance (n'en déplaise à certains) d’être croyant et j’ai la chance de pouvoir prier mais je me demande si demain, je ne me ferai pas tuer dans mon pays parce que je porte une croix autour du cou (par choix personnel) ou si parce que je suis trop blanc ou pas assez je ne sais quoi. Le monde va mal, la France va mal car elle est malmenée et que certains veulent la refaire à leur convenance. Ce week-end m'aura apprit en tant qu'utilisateur quotidien de Twitter que ce réseau social est idéal pour s'informer à condition de faire du tri. Quand je pense que ces enfoirés se servent de cet outil virtuel, ça me fait froid dans le dos. En parlant de Twitter, ce réseau social m'a ému pour la première fois en voyant circuler toutes ces photos d'inconnu(e)s recherché(e)s par des proches ou amis qui tweetaient. Malheureusement, il m'a également meurtri quand j'apprenais au fil des heures que la plupart des personnes dont j'avais vu les portraits étaient des victimes de ces merdes humaines. Je ne sais pas ce que ces abrutis de terroristes nous reprochent hormis être présents en Syrie et d'aimer la vie, je crois simplement que ces gens, ont un problème car ils agissent au nom d’un Dieu, ils se prennent pour lui mais ils oublient une chose : Dieu quel qu'il soit est unique et parler pour lui c’est le bafouer. Je pense à tous ces gens qui ont perdu une fille, un fils, une mère, un père, un collègue, un chef, un patron, etc… Je pense à ces innocents qui ont subi la pire des fins de vie. J’espère que jamais nous ne nous laisserons intimider et que nous les traquerons jusqu’au dernier. Je ne sais pas si nous sommes en guerre (mot qu'il ne fallait surtout pas employer en Janvier dernier et dont la gauche use aujourd'hui...), tout ce que je sais, c’est qu’on nous l’a déclarée. L'ennemi a plusieurs visages mais ils se rejoignent sur un même point : l'islam radical. Et que ceux qui sont dérangés par le fait de voir de la religion dans ces drames ont tort car ils font un semblant de déni de la réalité. L'heure en est à la compassion mais comme pour celle qui a suivi Charlie, elle va passer trop vite puis la vie reprendra son cours. N'oublions pas, pensons, réfléchissons, résistons et si vous le pouvez : priez. Tous ensemble, nous serons toujours plus nombreux que ces diables sur pattes qui gangrènent notre monde...


    4 commentaires
  • Halte aux massacres des chrétiens et autres religieux.

    Ces derniers jours, l'Assemblée Générale des Nations Unies et le Conseil de Sécurité de l'ONU ont débattu d'un plan d'actions pour combattre le génocide et les violences contre les populations et les minorités religieuses au Moyen-Orient et dans les pays africains. Le 30 septembre, en effet, après l'introduction du Président en exercice du Conseil de Sécurité, le ministre Lavrov (Fédération russe), le Secrétaire Général des Nations Unies a confirmé l'engagement à agir directement et en soutenant les pays concernés, afin d'interrompre cette spirale de violence indicible qui frappe des populations innocentes, chrétiennes et issues d'autres communautés religieuses. Ban Ki Moon a rappelé que la présence de très nombreux ambassadeurs à la réunion du Conseil de Sécurité démontre leur préoccupation commune et confirme l'engagement de tous pour des décisions réelles et concrètes. L'Afrique du Nord et le Moyen-Orient affrontent actuellement des attaques terribles de la part de Daesh et de l'EI, et nous devons prendre d'urgence des mesures pour protéger les civils: « Irak, Libye, Syrie et Yémen sont notre préoccupation commune, et nous partageons la responsabilité de la solution à leurs situations ». Le Secrétaire Général a ensuite rappelé qu'il faut prendre des décisions concrètes pour renforcer la «Stratégie Globale Anti-terrorisme» et combattre toute forme d'extrémisme violent. Dans les prochains jours, il présentera un large plan d'actions et de recommandations pour les actions de tout État-Membre et de toute agence liée à l'ONU pour combattre l'extrémisme violent. L'ONU n'agira pas seulement à travers ses propres agences, mais soutiendra également les actions de chaque gouvernement national dans cette lutte. Dans la même période, début octobre, le Gouvernement des États-Unis, tout comme la Fédération russe, ont pris des mesures fermes et concrètes pour sanctionner quiconque commerce en armes et en ressources pétrolifères avec les terroristes de l'EI; ils ont ainsi montré comment les différents États peuvent intervenir durement, au-delà de décisions belliqueuses, pour empêcher toute forme de financement direct des phalanges terroristes qui ensanglantent le Moyen-Orient et l'Afrique. Tout cela était prévu par notre pétition. Votre soutien a déjà obtenu de nombreux succès. C'est pourquoi nous vous demandons de ne pas en rester là et de continuer à diffuser et soutenir notre initiative afin que, dans les prochaines semaines, les décisions et les propositions de l'ONU soient pleinement mises en œuvre.
    NDR : j'ai reçu ce message par email de la part de Violette Dujardin de CitizenGo. J'ai souhaité le partager avec vous, en espérant qu'il vous interpelle tout comme moi. Si vous souhaitez signer la pétition, il vous suffit de cliquer sur la photo d'illustration.


    votre commentaire
  • Comme David Vincent, j’ai vu les envahisseurs…

    Cela fait plusieurs semaines je ne vous ai pas – étonnement – parlé de politique. Je suppose que ça ne vous a pas beaucoup manqué car la politique est de plus en plus saoulante et nombriliste. Et en parlant de nombril, je crois que le gouvernement actuel devrait arrêter de se le regarder et de passer à l’action. Mais voyez-vous, le problème avec les socialistes c’est qu’ils ont bien du mal à passer la seconde. Pour les paroles, pas de soucis, ils maîtrisent les mots mais pour le reste, la France traîne des pattes depuis 3 ans déjà et ceux qui pensaient que Hollande n’irait pas jusqu’au bout de son mandat (j’en ai fait partie !) et voyant l’échéance se rapprocher, commencent à se faire une raison. La crise des migrants, des réfugiés ou exilés de guerre, on ne sait plus trop comment les appeler est une crise qui est pour moi : préparée et souhaitée. Je ne sais pas par qui ni pour quoi mais toute cette migration anarchique ne s’explique pas uniquement par la guerre dans leurs pays. A l’époque de nos grands-pères, on se battait pour son pays et privilégiait les femmes et les enfants. En 2015, il semble que la devise ait changé : on ne défend plus son pays menacé, on le fuit et fait passer les femmes et les enfants après les hommes. Vous avez vu que la plupart des migrants sont des hommes ? Je trouve cela bizarre pour ne pas dire curieux. L’Europe est une erreur, Schengen est une erreur. La France perd son identité et c’est l’extrême droite qui en ramasse les fruits. De plus en plus de gens me disent qu’ils voteront FN en 2017. Ne vous y trompez pas, Hollande et sa bande de guignols rejoue le même jeu que tonton Mitterrand : faire avancer l’extrême droite. Sauf qu’Hollande voit mal ce qui se profile à l’horizon. J’ose espérer qu’il n’osera pas briguer un deuxième mandat sinon je suis prêt à parier qu’il sera mis hors-jeu dès le premier tour. Cette crise migratoire est pour lui une aubaine car elle lui permet de faire du socialisme et le socialisme c’est quoi ? Et bien c’est distribuer aux uns ce que les autres ont gagné. En France, on donne priorité aux visiteurs plutôt qu’aux nationaux. Un comble qui en énerve plus d’un et j’en suis. La France aux français nom de Zeus ! L’accueil de ces personnes va coûter des millions d’Euros alors que bien des gens sont dans la misère chez nous, on leur fait un doigt d’honneur en leur sous-entendant un « vous êtes chez vous mais eux d’abord ». La France n’a pas vocation à rendre heureux les autres mais à rendre heureux les siens. La France n’est pas une terre d’accueil ni de profit. Le problème est que les politiques font passer des messages et conduisent des actions qui vont dans ce sens. Il faudra bien un jour qu’ils en prennent conscience mais il sera trop tard. Beaucoup de français sont exaspérés de voir sans cesse leur pays agenouillé alors qu’aucun politique démocrate n’a le courage de mettre sur la table un référendum… Trop peur de voir que le peuple ne leur donne pas raison concernant cette affaire.


    2 commentaires
  • Jusqu'où ira donc l'horreur...?

    J'ai reçu ce message de L'institut pour la justice voici quelques jours. Il m'a tellement choqué, interpellé que j'ai souhaité le partager avec vous au travers mon blog.

    Le 14 juillet dernier, une jeune femme de 31 ans est en train de se recueillir dans une église de Poitiers quand, soudain, un homme l'attrape par le cou, la plaque contre le sol et tente de l'agresser sexuellement. Le principal suspect, David Mohamed, n'en est pas à son coup d'essai. Il compte déjà douze condamnations ! Il a été libéré de prison, mi-juin car il a bénéficié d'une réduction de peine. Il a pourtant été condamné, pour la douzième fois, en 2002, à 17 ans de prison pour avoir violé et martyrisé une vieille dame de 85 ans. Les souffrances infligées à cette dame étaient tellement atroces (et nous refusons d'y faire écho tant elles sont ignobles) qu'à l'époque, un journaliste avait écrit : « Difficile de toucher l'horreur de plus près ». Et bien malgré ces douze condamnations, malgré l'horreur absolue de son dernier crime, David Mohamed a bénéficié d'un aménagement de peine et un juge l'a remis en liberté... Un fauve dont les obligations de soins n'avaient même pas été encore mises en place. C'est totalement irresponsable ! Mais savez-vous qu'en moins de deux semaines, deux autres femmes ont été violées à Poitiers, dont une a failli être assassinée ? Fin juin, une jeune femme fait son jogging sur les bords du Clain avant d'être très violemment agressée puis violée. Elle a été rouée de coups et a reçu un coup de tournevis. Elle a bien failli perdre la vie. Le 16 juillet, une autre femme a été violée dans un autre quartier de Poitiers. Le principal suspect est un récidiviste qui a déjà été condamné pour viol en 2009 à 4 ans de prison. Pour votre information, un viol est théoriquement puni de 15 ans de réclusion criminelle selon le Code pénal... Et plus lourdement encore quand il y a des circonstances aggravantes. Pourtant, ces informations n'ont pas du tout fait la une de nos journaux nationaux. On a préféré nous parler des flashballs qui pourraient « faire mal » aux voyous et aux criminels et dont certains voudraient retirer l'usage à nos policiers et à nos gendarmes... Alors maintenant ça suffit ! Devons-nous nous habituer à vivre dans la plus horrible barbarie sans que personne ne s'en offusque ? Devons-nous accepter que nos lois permettent à des juges de libérer de tels criminels ? Devons-nous accepter que des femmes ou des enfants puissent être exposés à des prédateurs sexuels et des pédophiles sans réagir ? Cliquez sur l'illustration ci-dessus et participez au référendum national sur la justice.


    votre commentaire
  • L'intolérance vis-à-vis des chrétiens frappe encore...

    Afin de faire parler d'elle et de montrer encore un souffle d'existence, l'extrême gauche a encore décidé de s'en prendre aux chrétiens de France. Je me demande pourquoi ces esprits malsains qu'elle compte, éprouvent autant de haine à leur égard ? Tellement lâche de s'en prendre à des cibles guidées par la paix de Dieu. Après l'interdiction de certaines crèches et l'interdiction de l'affiche du concert des Prêtres en soutien aux Chrétiens d'Orient, la polémique enfle à nouveau suite à la probable "déconstruction" de la statue du pape Saint Jean-Paul II. Cette œuvre d'art, érigée en Décembre 2006 au sein de la ville de Ploërmel (Morbihan), a été offerte à la commune par le sculpteur russe Zurab Tsereteli et inaugurée en présence de plus de 2 000 personnes. Il y a peu, un collectif local proche de l'organisation d'extrême gauche «Libre Pensée» a vu le jour et, en se basant frauduleusement sur la loi de 1905, prétexte l'interdiction de «tout signe religieux ostentatoire sur le domaine public» pour demander son démantèlement. Le tribunal administratif de Rennes ayant donné raison à ces derniers, l'œuvre devra se séparer de son arche et de sa croix, ou ne sera plus. Or, comme l'a rappelé M. Patrick Le Diffon, maire (UMP) de Ploërmel, il n'est pas envisageable de désolidariser la statue de ses attributs religieux et artistiques. Elle devra donc être entièrement déplacée ou détruite. Patrick Le Diffon fera appel de la condamnation, et, comme il l'a souligné «ce n’était pas l’homme d’Église mais l’homme d’État qui était mis à l’honneur sur la place publique». Ces propos sont en corrélation avec ceux de l'ancien maire de Ploërmel, M. Paul Anselin : «La statue de Jean-Paul II est un hommage au tombeur du communisme, à un géant de l’Histoire. Plutôt que ce combat d’arrière-garde, ces gens devraient faire preuve de plus de tolérance et d’ouverture d’esprit. Il y a bien des croix sur de nombreux Monuments aux morts en France et personne ne songe à les enlever !» Nous en venons à nous demander si les chrétiens sont encore considérés comme des citoyens français à part entière. Il faut impérativement stopper l'extrémisme laïciste lorsqu'il nous oblige ainsi à renier nos racines judéo-chrétiennes. Les signataires exigent une prise de conscience rapide du législateur et des tribunaux pour mettre un terme à cette interprétation extrémiste de la laïcité qui veut supprimer le patrimoine culturel et cultuel chrétien. Si comme moi, vous trouvez que cette histoire est tout bonnement scandaleuse et est une déclaration de guerre au catholicisme français alors signez la pétition en cliquant sur le bouton ci-dessous.

    L'intolérance vis-à-vis des chrétiens frappe encore...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique