• Cette fois, il faut le dire: "la Copé pleine"…!

    Cette fois, il faut le dire: "la Copé pleine"… !

    "Le printemps des cons" fait la polémique parmi la famille des socialistes. Cette tirade prononcée par Jean-François Copé à Nîmes ce Lundi fait causer et vient donner une suite parfaite au Mur des cons, composé presque intégralement de personnalités de droite (Morano, etc) et qui bizarrement n'a pas lancé une telle polémique au sein de la gauche bien pensante... Je suis d'ailleurs persuadé que cette affaire si tant est qu'il y en ait une, soit classée sans suite (Taubira pas de me dire si me trompe). Alors si on peut ne pas être d’accord avec monsieur Jean-François Copé – je le suis d’ailleurs moi-même – il est curieux de voir que les personnalités de gauche ont la mémoire bien courte. Je me souviens par exemple très bien avoir lu des propos choquants de la part d'une simple fonctionnaire, auteure et chroniqueuse visiblement raciste (lire les tweets de Sihem Souid), contre les militant(e)s de la Manif pour tous sur son compte Twitter, les traitants de fachos ou nazis. Je veux bien que l'on pose le mot insulte sur des propos qui le sont mais il faut que tout le monde soit absolument condamnable alors. Sinon, il y aurait celles et ceux qui ont le droit d’insulter et donc celles et ceux qui sont priés de se taire. Dans un pays démocratique, je pense que l’on a le droit de dire ce que l’on pense (sans habiller ses propos avec des mots "conformes") mais quand on est le président du deuxième parti politique de France (Ump), je crois qu’il faut s’abstenir et laisser le futile au placard. Que Monsieur Copé tourne donc sa langue dans sa bouche avant de dire n’importe quoi car oser qualifier la première année de Hollande d’imposture quand on est soi-même arrivé dans un fauteuil bien confortable par la manipulation et autres bidouilles, je pense qu’il ne faut pas porter la moindre fierté de soi-même pour en arriver à une telle extrême. Je suis adhérent Ump et comme vous pouvez le lire dans ce billet, je n’ai pas honte de dire ce que je pense. C’est aussi ça parler librement (slogan de ce blog). J'assume tout ce que je dis, tout ce que je fais et j'assume même la personne qui ne devrait pas être appelée "président". C'est dire si j'assume...


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :