• Comme souvent, Hollande parle pour ne rien dire...

    Comme souvent, Hollande parle pour ne rien dire...

    Hier François Hollande a donc célébré son premier 14 Juillet en tant que chef d’état. Il est ensuite intervenu à la télé pour au bout du compte, ne rien nous apprendre. Les français savent parfaitement même sans trop surveiller l’actualité que le pays va mal et que les prochains mois seront difficiles. Peut-être même plus que les derniers passés… Durant 45 minutes, le président a semblé droit dans ses bottes. Tout cela sentait d’ailleurs la bonne répétition. Pas dérouté par les questions puisqu’il devait les connaître et qu’il a parfaitement su en réciter les réponses. Pour la première fois, malgré que Twitter soit assez jeune, un président a évoqué un tweet. Celui de sa compagne qui promet désormais de tourner 7 fois son pouce avant de tweeter. Une journaliste comme elle devait bien se douter du poids médiatique que prendrait sa prise de position en faveur d’Olivier Falorni. Il s’agissait au bout du compte d’un round dans le match l’ex (Ségolène Royal) contre la nouvelle (Valérie Trierweiler). Pour les gros dossiers tels que Psa, Hollande demeure ferme - c’est assez facile pour lui -  mais ne propose rien de concret. La méthode adoptée durant les campagnes (présidentielle et législatives)  a donc été retenue puisque tout est flou. Bien entendu, il sait parfaitement se dédouaner sur le gouvernement précédent qui lui sert de justificatif à tout va. Les autres n’ont rien fait, moi, je ferai tout. C’est en quelque sorte le message envoyé. Moi, je n’y crois pas une seule seconde. Le temps me donnera tort ou raison, je verrai bien mais ce gouvernement ne m’inspire rien de bon pour mon pays. Il répète sans cesse les mêmes choses (du genre on ne touchera pas aux classes moyennes). Tellement lassant qu’on va finir par ne plus l’écouter. Tout cela le conduira à une impopularité certaine et je le pense, très proche. Si le monsieur s’est dégonflé pour être présidentiable, il reste tout de même gonflé de mettre la taxation des transactions financières à son crédit. La gauche accuse les autres de mensonges, elle peut amplement balayer le tas d’ordures qui empeste devant sa porte… En cliquant sur la photo, vous saurez combien de temps il nous reste à se coltiner ce guignol qui a plus une tête de Babybel que de Président !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :