• Européennes 2014 : la France a des maux de coeur.

     
    Depuis hier soir, afin de préserver mes maux de têtes légèrement disparus ces dernières heures - je suis sujet à la migraine -, je ne suis pas trop l'actualité électorale, je me contente des grandes lignes. Hier soir, je me suis dit hors de question de regarder des gens parler les uns sur les autres, les résultats sont là, rien n'y changera désormais. Quitte à regarder des cas désespérés, j'ai opté pour Confessions intimes, rien à voir me direz-vous ! N’empêche que depuis hier soir, les médias en font tout un foin, à croire que madame Le Pen est devenue la présidente de la république ce qui me ferait dire que les français auraient donc choisi de remplacer le pire par encore plus pire. Heureusement : le film est différent. Je sais que le FN arrivant en tête de ces élections européennes, ça fait mal à la France et je peux vous certifier que ça a fait grand mal à mon cœur de français et c'est encore le cas au moment où j'écris ces lignes. Je tiens à dire aux abstentionnistes - que je ne comprends pas - qu’ils ne méritent pas la démocratie. Ne pas penser à demain hier, en dit long sur l’amour qu’il porte vis-à-vis de ce qui est un droit que bon nombre de terriens aimeraient bien avoir. Depuis 30 ans et même plus, les politiques de droite comme de gauche confondus n’ont rien compris et pourtant, depuis Avril 2002, on entend toujours le même refrain : on a comprit le message des français. Ces femmes et ces hommes politiques pensent tellement à leur égo qu’aujourd’hui, c’est le pays qui est atteint en plein cœur. Je suis convaincu que de plus en plus que les voies acquises par le FN sont des votes d’adhésion et plus seulement des votes de sanction. Je suis un homme de droite, hier, j’ai voté Ump et j’ai la chance d’être dans une région restée à droite mais de peu (bravo à Alain Cadec - grand ouest). J’ai retourné ma carte d'adhérent à monsieur Copé voici deux mois car je n’en pouvais plus de faire partie d’une famille politique dont le président n’est pas à sa place et qui plus est, trempe désormais dans une affaire dont il nous dit désormais qu’il ne savait rien (Bygmalion - saison 2) alors que sa signature apparaît sur certains documents qui seraient donc des faux si ce n'est pas lui qui a signé... Ce vote FN est également un signe fort de la part des électeurs : le divorce est plus que jamais prononcé entre le pouvoir en place et le peuple. Si Hollande avait encore du respect à l'égard de sa conscience d'homme alors il abdiquerait mais voilà : le monsieur aime tant le pouvoir et si peu la France qu’il piétine depuis Mai 2012, qu'il compte bien poursuivre son mandat malgré une impopularité ascendante. Les socialistes ont majoritairement fait gagner le FN et leur politique sociale ne changera pas la donne. Les français amoureux de leur pays, de ses valeurs, de ses racines sont perdus depuis déjà 2 ans face à ce socialisme démolisseur et idéologique. Un socialisme qui divise le peuple alors que ce même socialisme accusait l’ancien président d’avoir divisé son monde… Ce gouvernement qui ne veut rien entendre et qui s’obstine à ne rien admettre, regrettera d’avoir été aussi borné en menant la politique du pire. Le pire a pointé le bout de son nez hier et ça me fait peur. La place qu'occupe désormais le FN en France me fait beaucoup de Pen... L’été n’est pas encore installé que je ressens déjà de fortes chaleurs au-dessus de la république…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :