• Free Mobile n'est pas un modèle dans le domaine du dialogue social...

    Free Mobile n'est pas un modèle dans le domaine du dialogue social...Ce week-end, les deux radios concurrentes que sont Rtl et Europe 1 ont révélé que chez Free mobile, les licenciements ne sont pas faits dans les règles de l’art. Deux personnes, couvertes sous anonymat, ont dévoilé que leur licenciement s’était déroulé dans des conditions étonnantes et illégales vis-à-vis de la législation du travail. Free qui se veut bien souvent donneur de leçons a donc visiblement des choses à corriger dans ce domaine. Une des témoins déclare «au début, quand on rentre chez Free, on nous vend du rêve, des possibilités d'évolution. Les meilleurs seront repérés nous dit-on, mais chez Free mobile, le quotidien devient vite insupportable. Des filles qui pleurent dans les toilettes, des collègues renvoyés pour un oui pour un non, jamais dans un bureau, toujours devant tout le monde y compris le public». Des pratiques très humiliantes pour les victimes et heureusement, du moins je l’espère peu répandues dans le monde du travail. L’humiliation au travail, j’ai connu comme la plupart d’entre nous. Je travaillais au rayon téléphonie mobile d’un centre commercial Leclerc (pas une référence dans le domaine du dialogue social et qui en plus déteste le mot syndicat) et mon supérieur, un jour de mauvais humeur, m’avait passé sans raison un savon devant des clients. Fait qui devrait toujours se dérouler dans un bureau mais bon… Bernard Alain, responsable télécom du syndicat Force Ouvrière a d’ailleurs révélé à propos de cette affaire visant Free que ce genre d’affaire avait déjà été entendu sur d’autres sites appartenant à Free. Avant de rajouter que le dialogue social dans cette entreprise est à l’image de sa démarche commerciale, c'est-à-dire très originale. Encore des révélations dont se serait sûrement passé Free. Alors Monsieur Niel, vous en dites quoi ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :