• Geneviève De Fontenay devancée par Endemol.

    Geneviève De Fontenay devancée par Endemol.C'est finalement arrivé, la célèbre dame toujours vêtue de noir et de blanc a perdu le combat face à Endemol qui l'accuse de violation de clause de non concurrence en ayant mis en en place le concours de Miss Nationale. Le tribunal arbitral a donc interdit l'élection de Miss Nationale initialement prévue ce 10 décembre 2012. Déjà auparavant, en juin 2010 le tribunal de commerce lui avait demandé clairement de cesser de dénigrer les sociétés Endemol et miss France en lui interdisant une éventuelle organisation d'un concours concurrent à celui de Miss France de TF1. Le tribunal considérait que le non respect de Mme De Fontenay constituait "un trouble manifestement illicite et que les élections locales sont susceptibles d'entraîner un dommage imminent". La dame au chapeau avait fait appel de la décision du tribunal en 2010, un appel qui lui a été favorable puisque le verdict jugeait la clause de non concurrence illicite. Toutefois, en 2011, la cour de cassation a renvoyé l'affaire devant la cour d'appel de Paris qui a considéré que "l'élection semait la confusion dans le public et auprès des différents partenaires commerciaux).L'élection de Miss Nationale était donc une élection illégale. Le concours de Miss Nationale serait donc interdit avant février 2014. Malgré tout, Geneviève de Fontenay déterminée et fière de son concours, compte bien élire sa prochaine Miss 2013 "on me passera sur le corps s'il le faut, mais la prochaine élection Miss prestige National aura lieu au Lido comme prévu". Quoiqu'on en dise, Mme De Fontenay n'a pas dit son dernier mot...


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :