• Gérard Depardieu passe du bon vin aux frites. Et alors ?

    Il est mon acteur français préféré depuis un bon nombre d’années. Depuis plusieurs jours, l’affaire portant son nom est vraiment très injuste et permet simplement de masquer des choses bien plus importantes parmi lesquelles l'affaire du socialiste Jérôme Cahuzac. Vous l'aurez compris, je veux bien entendu vous parler de Gérard Depardieu. Qui n’a pas vu un film avec lui ? Qui aurait omis de voir que ce grand acteur français, de par ses interprétations est un homme amoureux de son pays ? Il part en Belgique pour des raisons fiscales et je lui donne raison. Qu’on le laisse tranquille avant que comme dans ses films il se mette à distribuer des coups de boule ! L’homme de droite que je suis est bien conscient que la gauche l’attaque car elle sait bien que Depardieu est un sarkozyste, souvenez-vous de sa formidable prise de parole à Villepintes. Ah que Gérard avait bien parlé, prouvant non pas qu’il est un grand acteur car ce n’est plus à prouver mais que c’était un homme qui savait reconnaître le bien du mal pour son pays. Pourquoi le premier ministre en place (pour encore quelques temps…) se permet-il de l’insulter ? A ce que je sache, ce n’est pas son rôle. Il devrait s'excuser mais tout le monde sait qu'un socialiste ne s'excuse jamais. Bien trop borné... Pourquoi ne parle-t-on pas de monsieur Noah lui aussi exilé ? Ah oui, je sais : il vote à gauche donc pas touche… Omar Sy aussi n’habite plus en France mais personne n’en parle. Peut-être pour ne pas être taxé de racisme. Et Isabelle Adjani qui a voté Hollande et qui habite la Suisse depuis 1996. Ce gouvernement a plus insulté son monde que Nicolas Sarkozy en une journée au salon de l’agriculture ! Après la famille Peugeot, l’indien Mittal maintenant Depardieu, à qui le tour ensuite ? Gérard Depardieu est un homme libre et j’en suis convaincu : réfléchi. Il n’a pas du prendre cette décision en 2 temps 3 mouvements. Qu’on le laisse tranquille point barre. Et que Jean-Marc Ayrault est le courage de porter le qualificatif qu’il attribue lâchement à Depardieu, à sa propre politique et là, la France aura des chances d’avancer dans le bon sens. Quand j'entends la ministre de la culture dire que Gérard Depardieu aurait dû en rester au cinéma muet, j'ai envie de lui dire que bien souvent, on peut regretter que l'ensemble du gouvernement en place ne le soit pas. Ca éviterait bon nombre de pas en arrière après un pas en avant... La différence entre notre gégé national et le premier ministre est que l’un est un héros qui s’écrit d’une façon moins minable que l’autre… Gérard, nous sommes nombreux et nombreuses à t'aimer, fais ce qui te plaît. On sait tous qu'un socialiste est socialiste devant toi et qu'une fois le dos tourner, il devient capitaliste... Le gouvernement en place en est la preuve. Tu es accablé car ils savent que tu n'as pas voté pour eux. A ta place, je ferai le même choix que toi. Et puis les leçons de morale de la gauche ne tiennent pas une seconde. D'autant plus quand on sait que le président de la république se sert de Socitétés Civiles Immobilières pour ne pas payer l'ISF (cliquez sur la photo afin de prendre connaissance d'un article intéressant datant de 2007) ou un DSK qui descend d'une Porsche et croit bon de dire qu'elle est à un pote...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :