• Hollande : les élections lui font vraiment faire n'importe quoi...

    Hollande : les élections lui font faire n'importe quoi...Hier, Vendredi 24 Janvier 2014, François le zéro a rendu visite à François le premier, le jour-même de la saint François... Et oui, le présiflan de la République a donc rendu visite au souverain pontif, le Pape François. Un chef de famille en rencontre un autre. L'une passe son temps à mentir quand l'autre défend de le faire. L'un porte la robe quand l'autre préfère les soulever. Je suis catholique et je tiens à dire à Hollande que ça parade électoraliste n’y changera rien. Les catholiques ont beau être mal traités depuis 20 mois, ils n’en sont pas moins idiots. Cette petite parade politico médiatique ne fut qu’une image en période d’élections. Ce n’est pas une visite au Pape qui va faire que les chrétiens vont oublier qu’ils n’ont plus droit au moindre message du pouvoir à leur égard, surtout lors de leurs fêtes. Le pouvoir s’exprime aux croyants quand bon lui semble et selon la religion concernée… Je me souviens encore de ce joyeux Noël publié sur un célèbre réseau social par l’Elysée à 16 heures le jour de Noël car le sujet était houleux ce jour-là et les messages ultra virulents. Ce gouvernement est purement christianophobe. On a souvent entendu l’arrogant Valls condamner des profanations de mosquées jamais de tels propos pour des églises. Tout est dit. Comme ce gouvernement esquive parfaitement les destructions d’églises (ou des messes perturbées par des tête vides : les Femen) qu’il fait tomber au travers les décisions de maires de la même trempe ! La France est chrétienne, faut le rappeler. C’est la République qui est laïque et ça change tout. Mais bon, c’est oublier que les socialistes sont des destructeurs qui veulent refaire le monde à leur guise, soumis à leur idéologie : tout effacer pour refaire à leurs façons. Les valeurs, ils n’aiment pas ça. C’est bien cela qui caractérise la droite et la gauche. A celles et ceux qui ne voient pas de différences, écoutez les discours des personnalités de chaque parti et analysez-les. Il y a quelques années, un slogan disait «la France, tu l’aimes ou tu la quittes». J’ai envie de dire qu’il serait bon pour elle que ce gouvernement la quitte avant qu’elle ne soit totalement assassinée… (crédit dessin : Marcela Lacub)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :