• Hollande voulait l’apaisement, il va avoir la colère…

    Hollande voulait l’apaisement, il va avoir la colère…Depuis 10 mois, François Hollande voit sa côte de popularité s’effriter en moyenne de 3 points chaque mois quand son premièr ministre Jean-Marc Ayrault lui emboîte le pas… C'est bien le seul record qu'ils détiennent ! On pourrait dire qu’à ce stade, ils se donnent sans cesse la main, comme c’est mignon en plein mariage pour tous. La France va mal, les français sont énervés, pas tous mais un très grand nombre est à deux doigts d’exploser. Ca s’entend, ça se voit et ça, c'est normal quand vous ne vous sentez pas écouté. Hollande n’est pas le président de tous les français contrairement à ce qu’il cherche toujours à faire croire. Il est uniquement le président de ses partisan(e)s. Rien d’autre. Les électeurs de droite sont devenus des gens qu’on n’écoute pas. La France d’Hollande, c’est ça : faut être socialiste, pour le mariage des homos, pour les salles de shoot, étranger et donneur de leçons face à l’ennemi. J’oubliais, faut également faire preuve d’un bon zeste de lâcheté et connaître par coeur le refrain : ce n’est pas notre faute ! Franchement, si vous avez voté pour lui, vous en attendiez quoi ? Il vous a grandement menti sur sa définition du mot changement… Hollande qui reprochait bêtement à Nicolas Sarkozy d’avoir divisé les français, va bientôt goûter aux fruits de leur colère. Hollande que les socialistes qualifie d’homme courageux et qui annule plein de déplacements dans des villes de l’hexagone pour ne pas avoir à affronter les françaises et les français. Hollande, le lâche, ça représente nettement mieux l’amateur qui essaie de «diriger» le pays et qui l’emmène tout droit dans le mur. Un gouvernement capable de produire un référendum sur la moralisation de la politique et qui n’en veut pas pour une question touchant à un changement radical de la société et de la filiation (le mariage des personnes semblables) est un gouvernement qui prouve qu’il ne comprend rien et tellement têtu qu’il fonce tête baissée avec ses idées criminelles sans écouter les autres. L’affaire Cahuzac restera comme étant la goutte d’eau qui a fait déborder le vase mais qui a révélé le vrai visage du socialisme : la bidouille entre amis. Même Hollande a bidouillé avec la Royal pour payer moins d’Isf. Depuis la gauche essaie tant bien que mal de se refaire une façade : celle de l’honnêteté. Le ravalement est voué à l'échec, personne n’y croit. Un comble de la part de personnes qui ont pour la plupart toutes été condamnées par la justice. Je pense à Harlem Désir et ses potes : Ayrault, Taubira, etc. Ca parle de moralité alors qu’ils n’en ont pas le moindre gramme sur eux ! La France souffre et en moins d’un an, je suis convaincu que bon nombre de français regrettent d’avoir opté pour un changement de capitaine en pleine tempête. En 2017 (ou avant), le boulot à accomplir sera nettement plus lourd qu’après un mandat Sarkozyste… Les 14 années de tonton furent très mauvaises pour la France, le Flamby va faire pire en quelques mois (encore un record). Au final, les socialistes ont besoin des français pour se faire élire mais une fois bien installés, ne les écoutent plus même si vous avez votre carte au PS (remarquez, Désir est arrivé à la tête du PS sans la moindre consultation des adhérents !). Quand 65% du peuple demandent un remaniement gouvernemental et que le pouvoir le rejette, tout est dit. 1968 a eut son Mai, 2013 pourrait être tenté de la copier... La faute de cette bande de nuls qui ne pensent qu'à se remplir les poches alors qu'en venant au pouvoir, elles débordaient déjà. Quand madame Royal dit des riches qu'ils veulent toujours se goinfrer, j'espère qu'elle éprouve du dégoût personnel devant sa glace car en être arrivée à de telles immoralités, ce n'est plus pardonnable. C'est le peuple qui les condamnera. Ne lâchons surtout rien !

    Si vous n'avez pas voté pour cet incompétent d'Hollande, cliquez sur la photo ci-dessus pour découvrir ce que vous et tant d'autres n'ont pas produit... A celles et ceux qui seraient tenté(e)s de me dire que l'homme de droite que je suis oublie bien des choses concernant mon parti, je répondrai ceci: contrairement à un socialiste, j'ai l'honnêteté d'en parler. Je ne le fais pas dans ce billet car ce n'est pas le propos mais j'en ai déjà parlé ici dans ces colonnes. Si je critique la mauvaise foi des socialistes, ce n'est pas pour autant que je souhaite m'en vêtir...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :