• Hollandemain d'une investiture arrosée et froide...

    Hollandemain d'une investiture arrosée et froide...Aujourd’hui, je souhaitais revenir sur le discours d’investiture de François Hollande. J’ai trouvé que le candidat socialiste devenu président de la République tenait un discours de campagne. Il aurait été préférable qu’une personne de son staff, lui dise que la campagne était finie et qu’il avait gagné face à son ennemi Sarkozy. J’ai trouvé le président sortant plus souriant - quoique légèrement crispé par la situation - que l’entrant. Je pense qu’au final, Nicolas Sarkozy, derrière qui je me suis rangé est peut-être bien soulagé mais finalement frustré de ne pas avoir pu terminer un travail lourd commencé en équipe et en pleines crises. Bref, j’ignore ce que les 2 présidents ont pu échanger durant 38 minutes «d’affrontement cordial» mais je suis choqué par la cruauté du message que François Hollande a fait passer quand il a rendu hommage à ses prédécesseurs. L’antisarkozysme jusqu’au bout voire même plus encore. Serait-ce devenu chronique chez le socialiste ? Tellement ancré uniquement à gauche qu'il n'a même pas invité d'anciens ministres de droite, peut-être insignifiants à ses yeux. Uniquement des gens qui ont la même crème politique que lui. Une chose est sûre: avec Hollande, il n'y aura pas d'ouverture. A gauche toute ! Ce qui m’interpelle également, c’est que j’ai le sentiment que ce président ne me parle pas, moi militant de l’Ump. Ce président ne s’adresse qu’à une partie de la France (la gauche) et pour un homme qui se vante de vouloir le rassemblement et surtout le changement, je trouve qu’il y a bien du boulot et il faut commencer dès maintenant. Il en reste que cette investiture par moments arrosée, a été comme les autres, très protocolaire mais rendue froide par Hollande, qui aurait pu au moins descendre le perron pour accompagner le couple Sarkozy à son véhicule de fonction, ce que Jean-Marc Ayrault a brillamment fait ce matin pour le couple Fillon. L’élégance n’était donc pas au programme d’Hollande. Dommage pour l’exemplarité que l’on nous rabâche tant. Tellement d’ailleurs que ça va finir par sonner faux tout ça ! Je vous demanderai simplement une faveur: respectez mes propos, mes ressentis. Je suis ouvert à lire les vôtres et à les respecter. Chacun doit y mettre du sien pour que ça fonctionne car on le sait tous et bien plus encore après cette campagne présidentielle: la politique divise. Elle a le mérite de faire parler !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :