• Je ne valide pas les propos que vous "éWauquiez" !

    Je ne valide pas les propos que vous "éWauquiez" !

    Depuis maintenant 2 jours, la sphère politico-médiatique tire à boulets rouges sur le président du parti politique Les Républicains. Laurent Wauquiez est indéfendable pour les uns (très souvent de l’opposition) et bon à défendre pour les autres. Je fais partie de ceux qui ont plutôt tendance à prendre position pour lui. Je trouve que le procédé journalistique, le noyau de cette histoire, est très discutable et démontre bien que les journaleux de tous bords, n’ont plus la moindre déontologie. Beaucoup d’entre eux, ne méritent même plus leur carte de presse… Quand on leur commande de faire tomber une tête, la meute affamée par le scoop, le buzz, est lâchée. Le coup de pub facile en plus de ça. C’est mission accomplie pour l’émission Quotidien de TF1 (que je ne regarde jamais). Bien entendu pour savoir de quoi je parle, j'ai regardé le replay et le seul truc que je retiens de ce passage de l'émission que je découvrais donc par la même occasion, c'est que le journaliste (un certain Paul, je crois) semblait prendre son pied comme jamais... Un étudiant complice a certainement été rémunéré pour enregistrer l’intégralité de l’intervention de Wauquiez qui semble avoir été peu ou prou d'une durée approximative de 2 heures. Seules quelques phrases bien croustillantes ont été sorties de leur contexte et bien entendu, le montage final est détonnant pour le représentant de la droite. Qui peut oser croire que Wauquiez soit à ce point idiot pour sortir de telles joutes verbales ? Qui peut oser croire que tout cela n'est pas une action commanditée ? Qui peut oser croire encore, que dans ce pays, la politique n’est pas la victime de coups bas réguliers ? Personnellement, en tant que militant et adhérent Les Républicains, je suis convaincu - jusqu’à preuve du contraire - que Laurent Wauquiez était depuis son élection, une cible à laquelle il fallait bien infliger « une affaire ». Les fouilles journalistiques n’ont semble-t-il rien donné alors il fallait bien un peu de nourriture pour mettre dans la gamelle… Pas un seul média français n’a ma confiance. Ces titres de presse qui survivent grâce à des subventions publiques, à la botte du pouvoir en place et entre les mains de richissimes personnages, je les conchie… En 2018, être abonné à un quotidien est une dépense totalement inutile. Vous pensez être informé alors que vous sautez à pieds-joints dans la désinformation sans peut-être même le soupçonner, le réaliser une seule seconde. Ce coup là était préparé, ensuite un montage croustillant a été révélé puis est devenu viral. A l’heure des réseaux sociaux, il ne fallait pas en attendre moins. A ce jour, jusqu’à ce que de nouveaux éléments éventuellement compromettants tombent, Laurent Wauquiez garde toute ma confiance. Laissons gerber ceux (Bertrand, Lefebvre, Copé, Riester et compagnie) qui se sont nourris durant des années du vote des électeurs de droite (Ump et LR) et qui se contentent désormais de cracher bêtement et pas toujours légitimement, de manière éhontée sur un visage qui ne leur revient pas. Ces derniers le jalousent très certainement ! Ils lui ont tourné le dos depuis son élection à la tête du parti, chacun ayant eu la sagesse de voguer vers d'autres horizons… Une envie qui les a parfaitement inspirés. Si seulement les gens pouvaient enfin réaliser que comme eux, les politiques peuvent user d'un double langage dans la vie de tous les jours. Qui osera me jeter la première pierre en me disant haut et fort : moi, je parle qu'une seule langue ? D'ailleurs, n'a-t-on jamais parlé de politiquement correct depuis tant de décennies ? Un état de fait qui affaibli encore plus, chaque jour, la démocratie et la liberté d'expression dont chacun dispose. Attention, je ne dis pas que Wauquiez en a usé - du double langage - devant les étudiants de l'EM de Lyon (présidée par Bruno Bonnell, un député LREM) auxquels il donnait un cours et d'où la boule puante est partie. Dans notre pays, les médias se frottent de trop près au pouvoir pour que personnellement, j’ose encore croire en leur intacte indépendance et donc à leur propre liberté d'exercer leur métier…Que l'émission Quotidien balance l'intégralité de l'enregistrement et chacun pourra dresser une analyse honnête de la situation plutôt qu'une analyse de sympathisant ou au contraire : d'opposant en pleine jubilation. Les faits ont été enregistrés donc je veux les entendre de la première à la dernière seconde ! Pas vous ?

    « Réhausseur de bureau View My Screen : un Desire2 folie !Un support de bureau aussi joli que pratique ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :