• L’égérie de la théorie du genre à l’Education Nationale !

    L’égérie de la théorie du genre à l’Education Nationale !

    La nomination de celle qui fut le principal avocat de la théorie du genre au sein du gouvernement, à la tête de l’Education Nationale est une réelle provocation pour les familles et personnellement, elle me choque au plus haut point. C'est une grosse erreur de casting. Dans son combat pour faire entrer la théorie du genre à l’école, Najat Vallaud-Belkacem a fait preuve d’un sectarisme qui fut condamné jusque dans sa famille politique. Ainsi, Julien Dray avait dénoncé la ligne ultra que représentait cette femme idéologique : "La théorie du genre à l’école, c’est la conséquence de l’influence d’un féminisme qui s’est radicalisé. Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, elle, est sur la ligne des féministes ultras américaines, qui sont en train d’émasculer les sexes !" L’observatoire de la théorie du genre, que je suis régulièrement, souhaite immédiatement obtenir des garanties quant à la non introduction de la théorie du genre au sein des programmes scolaires. Parents : surveillons ce qui va être dit à nos jeunes enfants à l'école afin d'éviter le bourrage des crânes au travers des inepties qui pourraient leur être inculquées... N'oublions pas que ce qui caractérise avant toute chose les socialistes, c'est la tromperie. Plusieurs choses me dérangent chez cette femme : son arrogance, sa double nationalité (on ne peut pas être ça et ça), sa proximité avec le roi du Maroc (informatrice secrète ?), son inexpérimentation (nous pour trouver un boulot, il nous faut un CV avec de l'expérience...) entre autres. Par ailleurs, j'aurai préféré que ce soit une vraie femme française qui prennent les commandes du ministère de l'éducation nationale pour la première fois depuis la 5ème république.

    A lire car très instructif : le document qui accable Vallaud-Belkacem.

    Provocation : l’égérie de la théorie du genre à l’Education Nationale !

    Les prises de positions passées de la nouvelle ministre nous invitent à une extrême vigilance. Petit rappel :

    1- En 2011 déjà, dans une interview accordée au journal 20 minutes, elle souhaitait que l’école s’ouvre à : «La théorie du genre, qui explique «l'identité sexuelle» des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie».

    2- Dès son entrée en fonction au ministère aux droits des femmes, elle a souhaité que les crèches «neutres» se généralisent en France s’inspirant ainsi des expériences les plus radicales menées en Suède.

    3- Le 24 octobre 2012, elle se prononçait pour que les manuels scolaires mentionnent l’orientation sexuelle des personnages historiques et littéraires. Cette volonté ne l’a pas abandonnée puisque en 2014, elle a intégré dans son équipe un des auteurs du rapport sur l’immigration qui avait fait scandale en invitant la France à «assumer sa dimension arabe-orientale». Ce rapport proposait : une «(re)mise à plat de l’histoire de France» afin de faire changer les figures mises en avant dans les manuels scolaires. «L’histoire enseignée se réfère à des figures incarnées qui demeurent très largement des «grands hommes» mâles, blancs et hétérosexuels». Les auteurs du rapport proposent donc de changer ces «figures» pour les remplacer par d’autres censées être plus représentatives «des dynamiques plurielles de la société».

    4- En 2013, elle a initié le programme des «ABCD de l’égalité» pour les très jeunes élèves qui incitait les enseignants à remplacer les classiques de la littérature enfantine par des livres comme «papa porte une robe», «maman est une femme à barbe», etc.

    5- En septembre 2013, elle s’est également engagée à soutenir une modification de la loi pour faciliter les changements de genre à l’Etat civil, s’inspirant d’une expérience menée en Argentine et initiée par les militants du genre.

    Voilà les principales prises de position de notre nouvelle ministre sur l’Education. Les sujets qui intéressent les Français (la baisse du niveau, le nécessaire retour à l’autorité des enseignants, la transmission des savoirs, etc…) ne semblent guère la préoccuper.

    Najat Vallaud-Belkacem est une vilaine menteuse ! Elle déclare ne jamais avoir évoqué la théorie du genre. Faites-vous votre opinion sur le sujet...

    L’égérie de la théorie du genre à l’Education Nationale !
    extrait d'une interview accordée à 20 minutes le 31 Août 2011.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :