• La fête des mères/pères dans la ligne de mire des destructeurs...

    La fête des mères/pères dans la ligne de mire des destructeurs...

    Aujourd’hui, ma plume n’écrit pas avec de l’encre mais simplement avec de la colère. Depuis ce matin, j’entends parler du cadeau de la fête des mères (et la fête des pères ???) que les enfants de maternelle font à l’école depuis des décennies. Alors que certains appellent à supprimer ce dernier et à le fabriquer en famille, les autres – j’en suis – crient « stop ». On veut tout changer et tout foutre en l’air et j’en ai assez de voir que bientôt on va nous dire que ce qui a fait notre passé était une erreur. J’en ai marre de voir certaines personnes sans cesse se plaindre tout simplement pour mendier un changement sociétal. Comme j’en ai marre de voir ce gouvernement se plier à des lobbies comme ce fut le cas pour le mariage des homos. Après avoir détruit le sens même du mot mariage, détruit le sens du mot famille, voici que bientôt on va lancer la destruction de certaines valeurs éducatives qui ne sont certes pas dans un programme national mais qui font plaisir. Je me souviens, voici bientôt un an, du premier cadeau de la fête des pères offert par ma fille et je revois encore la joie de ma fille dans ses yeux et son sourire quand elle m’a fait certaines révélations Mercredi à propos du cadeau qu’elle préparait pour sa maman à l’école. Ceux qui demandent l’arrêt de ce cadeau sont : soit des imbéciles qui ne comprennent rien, soit des personnes qui ne respectent plus rien. Que l’on ne vienne pas me dire qu’il s’agit d’évolutions sociétales car ces évolutions, je n’en veux pas et ce n’est pas à la société de me dire ce qui est bien pour mon enfant. Les priver de ce cadeau fabriqué à l'école serait les soumettre à la différence de celles et ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une maman et un papa pour les diverses raisons que peut infliger la vie. Dans ce cas, on supprime Noël parce que la France ne comptent pas que des catholiques, on supprime la fête des grands-mères et la fête des grands-pères, on supprime la saint Valentin car tout le monde n'est pas amoureux, on supprime tout et on lance le festival de la connerie car depuis que les socialistes ont pris les commandes de ce pays, pas une semaine ne passe sans que j'entende parler de quelque chose qui dérange certains frustrés de la vie. En voulant s’occuper toujours des plus malheureux, on finit par mettre un paquet de monde sur le côté de la route… 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :