• La Frigide pas si Barjot que ça au final...!

    La Frigide pas si Barjot que ça au final...!

    En Septembre 2012 : Frigide Barjot, fondatrice de l'Humanité Durable, Xavier Bongibault, fondateur de Plus gay sans Mariage, et Laurence Tcheng, présidente de la Gauche pour le mariage républicain lancent, contre toutes les prévisions et dans tous les médias, et bientôt rejoints par toutes les associations familiales et vitales, un immense élan populaire, a-politique et a-confessionnel et deviennent les leaders inattendus du grand mouvement pour la préservation du mariage homme/femme, de la filiation PME et du respect de la place des homosexuels dans notre société fondée sur l'altérité sexuelle. En Septembre 2013 : un an et une éviction de la Manif pour Tous plus tard, les trois fondateurs repartent à zéro, la plupart des responsables associatifs et politiques préférant tourner la page vers d’autres horizons. Ayant prêté serment devant les Français de ne lâcher rien ni personne, Frigide, Xavier et Laurence, rejoints par nombre de déçus de la division, sont repartis au combat humain, dans sa nouvelle étape. Parce que c’est avec vous tous que nous avons forgé des manifestations millionnaires historiques et une résistance pacifique inédite, c'est tous ensemble que nous allons abroger cette loi qui n’est pas une fatalité. Nous sommes la majorité de demain qui prend son destin en main. Adoptée par vote bloqué à l'Assemblée nationale, après un simple vote à main levé et deux voix de majorité au Sénat, la loi a fait basculer le principe de la filiation humaine dans la parenté sociale et la procréation artificielle hors union sexuelle, tout en donnant des droits d’union légitimes pour les couples de même sexe. C'est pourquoi nous, les fondateurs historiques de l'Avenir pour Tous, avec les responsables du mouvement qui nous rejoignent en province, nous vous invitons à œuvrer auprès des candidats en leur proposant d'adopter le Manifeste de réforme de la loi Taubira. En voici les deux principaux axes : l’inscription du mariage homme-femme dans la Constitution Française par un référendum d'initiative populaire ou présidentielle et le remplacement de la loi Taubira devenue anti-constitutionnelle par une loi union civile sans adoption et la réécriture de l’article 143 du Code Civil. Ca fait du bien de voir qu'en France, il y a encore des gens censés...           crédit illustration : Nalair - source : l'avenir pour tous


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    saiga
    Lundi 30 Septembre 2013 à 22:42

    Ca fait du bien de lire ce genre d'article!

    C'est vrai que ces derniers temps on se sent de moins en moins seul!

    Merci!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :