• La photo officielle d’Hollande ne respecte pas certaines règles !

    La photo officielle d’Hollande ne respecte pas certaines règles !En période d’élections, il est normal et surtout compréhensible que chacun défende son favori mais il faut quand même rester honnête avec soi-même. Je savais déjà que ce n’était pas le cas de tout le monde. Suffit de se souvenir de cette campagne présidentielle qui fut pitoyable et durant laquelle plein de choses n’ont pas été dites. Avec une gauche qui refuse de débattre quand on propose plus de temps d’échanges, par peur et un premier mois effectué dans la normalité pour faire bien aux yeux de ceux qui se laissent influencer par une image, il n’est plus à prouver que le Parti Socialiste, mis à part d’être un clan «soudé» quand il le faut, compte quelques personnes de super mauvaise foi. Je sais que c’est le cas de tous. Aucun parti n’est tout blanc et les brebis galeuses sont nombreuses. Hier, j’ai tweeté un lien vers l’article de SudOuest.fr qui relatait un manque de rigueur dénoncé par un député Ump quant à la photo officielle d’Hollande (cliquez sur la photo pour lire l'article en question). Un socialiste un tantinet frustré m’a répondu qu’aucune réglementation ne portait sur le pavoisement du drapeau national et me disait d’en arrêter là alors que je n’avais surtout rien commencé avec lui ! Preuve en est que cette personne ne connaissait pas son sujet avant de dire n’importe quoi puisqu’il existe bel et bien un décret du Ministère de l’intérieur sur le pavoisement du drapeau ! Il faut que ce monsieur sache qu’un décret émane d’un pouvoir réglementaire. Je veux bien apprendre mais je n’aime pas quand on fait mine de me sortir sa science et que l’on ment consciemment à des fins de ne pas dire « ok, vous avez raison ». En tant que militant Ump, je ne dirai qu’une chose : les socialistes sont prêts à tout pour casser leur adversaire mais ne supportent pas la riposte. Je me fous de ce que l’on pense de moi, je ne force personne à me lire. Leur malhonnêteté n’est plus à prouver et c’est malheureusement la France qui va en faire les frais. Eux qui défendent quelque chose qui ne respectent pas des règles, disent qu’il n’y a pas de règles et accusent l’autre de mauvaise foi. Comme disait si bien Beaumarchais: «je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer».


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :