• La violence à l’école est intolérable.

    La violence à l’école est intolérable.

    Je pense que dire que tout part à la dérive en France est une réalité malgré tout désolante. Quand j’ai entendu qu’une femme professeur avait été violentée par la mère d’un élève qui a mal prit une remarque inscrite sur un carnet de suivi, je me suis dis «ce n’est pas possible». Je suis choqué par ces faits divers puisqu'il y en a deux aujourd'hui (Poitiers et Bordeaux) et encore plus outré de voir que l’on peut donc rentrer dans une salle de professeurs très simplement sans risquer l’interpellation ! Il faut arrêter de faire croire aux enfants qu’ils sont les rois du monde. Ce n’est surtout pas le cas. En 2012, alors qu’on s’entête à se soucier sans cesse de l’enfant – ce qui est une bonne chose, j’en conviens – il faudrait peut-être se remettre à l’éducation parentale. Les parents ont des devoirs envers leur(s) enfant(s). Quand on n’est pas capable d’assumer, on ne se reproduit pas ! Depuis quelques années déjà, le corps enseignant est-il destiné à s’en prendre plein la tronche ? C’est quoi cette société décadente ? Je veux bien croire le ministre de l’éducation nationale quand il dit prendre des mesures mais je serai plus confiant si on me disait quelles sont ces mesures (la gauche reine du mystère et de l’imprécision)… Trop, c’est trop. Comment peut-on s’en prendre à ceux qui enseignent à nos enfants ? J’espère que de tels actes seront punis sévèrement afin qu’il puisse servir d’exemple. Il faut que cela cesse. Aujourd’hui, on nous parle de ce cas-là mais je suis sûr que ce sont des choses qui arrivent très souvent. Monsieur Peillon, c’est le moment de nous montrer vos compétences ! Vous qui laissez supposer que vous en avez… On attend des preuves !


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :