• Le marché mobile français assassiné par Free Mobile.

    Le marché mobile français assassinée par Free Mobile.Depuis plus d’un an déjà, le monde de la téléphonie mobile français a bien changé. Auparavant, il était dominé largement par le trio de tête formé par Orange, Sfr et Bouygues Telecom. Chacun a lancé ses offres low cost pour contrer l’aggressivité tarifaire de Free, certains réussissant mieux que d’autres, c’est le cas de BandYou qui se vante d’avoir dépassé le cap du million de clients en moins de 2 ans. Sur internet, on lit pas mal de conneries surtout sur les forums où chacun vient déposer sa science qui se révèle bien souvent ne pas en être une ! Les Freenautes n’aiment pas qu’on critique leur opérateur d’amour (lol) et ces gens-là, je les compare à des Apple fan qui ne supportent pas les acheteurs d’autres marques… Bonjour la liberté d’acheter… Bref, Free mobile, il faut être honnête a foutu un bordel monstre qui aujourd’hui, engendre des licenciements, des fermetures de boutiques et donc un service de proximité qui se barre. Bravo Free ! Au bout du compte, je suis chez Sosh et j’y suis bien. Beaucoup sont de mauvaise foi car si vous voulez par exemple un iPhone 5 ou un Galaxy S3, vous devez le payer au prix fort. Le crédit est bien entendu proposé et si vous faites le compte, vous vous retrouvez quasiment à payer le même prix qu’un forfait de la gamme présent chez Orange, Sfr ou Bouygues avec engagement et téléphone à moindre frais. Par ailleurs, les boutiques fermes et c’est cela que je trouve dommageable. Phone House perd des contrats opérateurs quand un opérateur au carré rouge annonce 150 boutiques en moins d’ici fin 2014. J’ai eu ma boutique de téléphonie mobile (avec la franchise Vivre Mobile qui est à fuir car de vrais pirates capitalistes) et je veux dire à certains qu’ils feraient bien mieux de se taire car ils ne connaissent pas leur fonctionnement. Aujourd’hui, les magasins tirent la langue franchises comme indépendants. Des offres low cost, c’est autant de clients absents des boutiques. C’est autant de rémunérations qui ne rentrent plus dans la caisse d’un magasin (qui lui, doit toujours payer les salaires et toutes ses charges) et c’est des ventes de mobiles en berne depuis les grossistes qui alimentaient toutes ces boutiques physiques. C’est bien beau de voir le moins cher partout mais moins cher veut forcément dire moins bien. Free mobile, on peut en dire ce que l’on veut. Pour moi, il a tout cassé. Il a juste le mérite de ne m’avoir jamais fait regretter d’avoir mis la clé sous la porte.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :