• Les nouvelles technologies au service de la présidentielle.

    Les nouvelles technologies au service de la présidentielle.Il est 18h30, nous sommes le 22 Avril 2012, jour du premier tour de la présidentielle française. Je suis au courant des premiers chiffres d’estimations. Je ne vous dirai pas où je les ai lus, c’est facilement trouvable sur internet. Je n’ai pas envie d’avoir le moindre problème avec la loi. Une loi qui se révèle d’ailleurs très désuète face aux technologies qui nous entourent et aux moyens de communication que nous avons quasiment tous. Je note que des sites comme Atlantico ou Morandini qui avaient annoncé qu’ils se réservaient le droit de donner les premières estimations à 18h30, ont préféré se plier à la législation en vigueur dans notre beau pays. Un pays qui restera beau si le candidat qui l’emporte dans 15 jours est à la hauteur de la tâche qui l’attend: redresser un pays victime de la crise où le chomage augmente et où les personnes les plus populaires survivent jusqu’au 30 du mois. En tous cas, nous avons une belle preuve que les sondages sont parfois loin du compte puisque les 30% d’abstention ne sont pas et heureusement. L’abstention serait à l’heure où je rédige ces lignes de 20% ce qui est tout de même beaucoup car représentant un électeur sur cinq. Dans 15 jours, ceux qui ont fait cette erreur aujourd’hui, auront le droit et tout intérêt à se rattraper car la petite excuse des vacances ne sera plus de mise...

    « Ne pas écouter Best Hits est une BESTîse impardonnable.Présidentielle 2012: le trio de tête des sondages était bon... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :