• Ma lettre à Jean-François Copé.

    Ma lettre à Jean-François Copé.Monsieur Jean-François Copé, Notez bien pour commencer, que j’aurai pu débuter ce courrier par «Monsieur le Président» mais c’est plus fort que moi, je n’ai pas pu. Sûrement que cela s’explique par un sentiment abrupte d’illégitimité non pas partielle mais totale. Mon pays et mon parti politique ont donc désormais à mes yeux un point commun : ils n’ont pas de président. Je n’ai pas de président de la république comme je n’ai pas de président de parti pour 3 ans. Je n’ai bien entendu pas voté Hollande en Mai et je n’ai pas voté pour vous le 18 Novembre. Ces jours passés qui ont terriblement meurtri l’Ump m’ont révélé votre côté obscur que je résume ainsi : la soif de pouvoir au détriment de la vérité. L’odeur de petits arrangements entre amis se dégage de ce bilan électoral qui se veut avant tout très très bancal et trompeur. Je suis convaincu que ce pouvoir s’arrêtera désormais, pour vous, au poste que vous occupez donc maintenant. Dans 3 ans,  personne n’aura oublié cette affaire. Ce qui me fait dire que vous ne serez pas le candidat de la droite pour la prochaine élection présidentielle. Aujourd’hui, je suis un adhérent extrêmement déçu et choqué. Déçu par les comportements de certains et choqué par le manque de neutralité de la commission décisionnaire qui entraîne votre illégitimité totale. Que l’on ne vienne pas me dire que tout cela est faux. Il n’y a pas de fumée sans feu et les 5 ans de confiance portée à Monsieur Fillon me font dire que ses paroles ne sont pas du vent. Quand le clan Fillon accuse le clan Copé de fraudes, c’est grave et quand c’est l’inverse qui se produit, ce devrait être parole d’évangile. Et ces 30000 procurations douteuses, vous en dites quoi ? Sûrement que Monsieur Fillon délire encore une fois ! Pourquoi refuser de fournir des papiers importants à un huissier ? Permettez-moi de vous dire que Monsieur Fillon a été donné vainqueur durant des mois et des mois par les sondages. Pour moi, la tentation de frauder ne pouvait donc pas provenir de son clan. N’est-ce pas l’outsider qui s’y frotte et s’y pique le plus dans ce genre de course au pouvoir ? Je ne peux plus rester dans un parti représenté par quelqu’un que je ne peux plus écouter ni même regarder et que j'estimais pourtant avant tout ce carnage politique. Je vous retournerai donc ma carte d'adhérent d’ici quelques jours. Quand il y a trop de doutes, le rassemblement ne peut être un alibi de capitulation. Vous défendez le rassemblement et je peux vous certifier qu’il va vous en falloir pour combler les fuites de celles et ceux qui comme moi, se sentent ignorés, irrespectés et totalement abusés. Sachez que contrairement à ce que disent beaucoup, mon candidat qu’est Monsieur Fillon n’est pas Un Mauvais Perdant, il s’est voulu défenseur de la vérité. Une vérité que nous n’aurons malheureusement pas, jamais. Une vérité que nous avions toutes les chances de connaître avec la commission Juppé à laquelle vous n’avez pas souhaité vous plier. Peut-être par peur de devoir céder un fauteuil visiblement très ergonomique et confortable. Un président qui fait 3 discours de proclamation, c’est du jamais vu et j’espère que cela restera un cas unique. J’ai honte pour la droite de mon pays. Je terminerai tout simplement en vous disant que cette élection restera pour moi une véritable arnaque et c’est pourquoi par retour de mon courrier, je vous prie de me rembourser intégralement mon adhésion. Je compte sur votre compréhension et je vous souhaite bien du courage avec votre rassemblement car où cas-où vous ne vous en seriez pas aperçu vous êtes devenu impopulaire auprès de beaucoup de monde. Et je vous le répète dans 3 ans, les esprits n’auront rien oublié. Comme vous n'avez plus de trésorier, je vais dire à un ami qu'il vous envoie son cv... Mais je pense que vous allez recruter un pote à vous. Comme le disait Beaumarchais "je me presse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer", c'est ce que je fais depuis 8 jours mais ce n'est pas facile. Riez donc monsieur Copé car dans 3 ans, vous pleurerez très certainement. Certains adhérents sont peut-être bêtes comme moi mais leur esprit est loin d'être fragile. Personnellement, je ne redoute pas le vent qui tourne. Et vous ? Bien cordialement,


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :