• On vit une campagne électorale formidable mais très saoulante...

    On vit une campagne électorale formidable mais très saoulante...Dans une semaine, oui dans une semaine, nous aurons toutes et tous à faire un choix qui sera vital pour l’avenir de notre pays. D’un côté, nous avons François Hollande, un homme prêt à tout pour accéder au pouvoir et accentuer son extrême arrogance. Au niveau international, il est quasiment inconnu. En Corrèze, il est celui qui a endetté tout un département. Jadis à la tête du Parti Socialiste, c’est Martine Aubry qui lui a succédé. Aux Primaires, il a été élu comme le candidat socialiste à la Présidentielle de 2012, après un bal des faux-culs improbable mais bien affiché. De l’autre côté, nous avons Nicolas Sarkozy, un homme battant, combattant, incisif qui se bat pour sa réélection. Chacun pourra en dire ce qu’il veut, il est l’homme de la situation à plusieurs niveaux. Le Fouquet’s lui a malheureusement coûté une certaine étiquette injustement attribuée. Mitterrand y a déjeuné pendant 14 ans de mandat… Même si je ne suis bien entendu pas d’accord avec tout ce qu’il a fait pendant 4 ans et demi, je me dois d’être réaliste: quand on y réfléchit, c’est Sarkozy ! Change-t-on de capitaine en pleine tempête ? La question mérite réflexion, vous ne croyez pas ? Alors, je vous dirai que la droite et la gauche ont mené et vont encore mener un combat jusqu’à Vendredi soir pour remporter la victoire. La gauche, vous savez ce que j’en pense, elle a mené une campagne de dénigrement contre Sarkozy plus qu’elle n’a mené une campagne pour la France. Elle a tout misé sur l’anti Sarkozysme. Si Hollande passe, il devra bien réaliser même si personne ne le dira clairement que bon nombre de millions de votants ne lui auront pas accordé leur confiance. Malgré tout, comme eux, j’en serai et on essuiera tous ensemble cette politique du Clan de gauche. C’est d’ailleurs la première fois qu’un Président pourrait être tenu en laisse par 2 autres candidats. Je terminerai ce post en accusant la quasi-totalité des médias d’avoir fait preuve d’un manque cruel de professionnalisme, en ne se gênant plus pour afficher ou faire deviner leurs opinions politiques. Le journalisme n’est visiblement plus ce qu’il était. Regardez des personnes comme Audrey Pulvar, Valérie Trierweiler et Anne Sainclair. Leur point commun ? Elles couchent aux côtés d’un socialiste et quand Marie Drucker dormait aux côtés de François Baroin, elle avait été évincée du journal télévisé ! Je pense qu’il y a comme un problème de logique dans tout ça même si je suis bien conscient qu’une femme amoureuse ou mariée à un socialiste ne vote pas forcément la gauche…

    « Juste une petite mise au point. Histoire d'être transparent avec vous !Samsung détrône Nokia de sa première place mondiale. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :