• Parisiennes et parisiens : avant de voter bien, lisez utile...!

    Parisiennes et parisiens : avant de voter bien, lisez utile...! 
    Le premier tour des élections municipales a été marqué par un très net désaveu de la politique gouvernementale de François Hollande, et aujourd'hui 78 % des Français demandent un changement de Premier ministre tandis que 87 % réclament une autre politique économique. Depuis, on apprend une nouvelle hausse du chômage, et un élément important du scrutin : un discret sondage Harris-Interactive révélait dans La Croix de mardi que 45% des athées et 42 % des catholiques s'étaient déterminés en fonction de la mesure fondatrice du quinquennat Hollande, seule action réalisée en deux ans, et contre l'avis des Français : le mariage pour tous. Or François Hollande et le parti socialiste comptent bien masquer la teneur et l'ampleur de ce cinglant rejet derrière un éventuel maintien à gauche de la capitale parisienne. C'est compter sans L'Avenir pour Tous, acteur majeur des manifs millionnaires de 2013, seul mouvement aujourd'hui à souligner le rejet de l'équipe hollandaise en lien avec celui de la loi Taubira de changement de la filiation, socle de la politique de gauche. Et seule voix du Mouvement des Consciences de 2013 à clamer l'urgence de réussir le changement de politique attendu – dont le retour sur la loi Taubira – par le choc politique que créerait un changement de majorité à Paris. Pour forcer le président de la République à remettre en cause le gouvernement, son premier Ministre, sa politique économique de hausse des impôts et le bouleversement structurel de loi du Genre ouvrant l'engendrement humain à la PMA et la GPA, il n'y a pas d'autre choix que de créer la surprise électorale en faisant un barrage massif à Anne Hidalgo, et en élisant contre tous pronostics, les équipes de NKM. Nous savons bien les réticences d'un certain nombre d'entre-vous à accorder votre suffrage à Nathalie Kosciusko-Morizet qui n'a pas suffisamment exprimé son opposition à la loi Taubira. Mais il faut comprendre que compte-tenu de l'électorat parisien, il eût été contre-productif de faire de la loi Taubira un élément de campagne. Pour autant NKM a toujours combattu le changement de filiation et d'engendrement, notamment en janvier 2013 par la loi d'"alliance civile" qui maintient la filiation biologique et l'adoption plénière par les couples homme-femme. En 2013 s'est levée une nouvelle génération morale et responsable de citoyens concernés par le devenir de notre humanité. Elle doit prouver sa responsabilité citoyenne : toute abstention serait contraire-nature, contraire à l'humanité durable et équitable, en un mot pyromane, car elle ferait élire Anne Hidalgo, qui a rappelé explicitement lors du débat cacophonqiue de mercredi que sa "différence avec NKM, c'est le mariage pour tous !". Toute abstention conforterait ainsi la loi Taubira et ses conséquences sur l'engendrement et la famille biologiques ! Fervent défenseur de la PMA, la candidate socialiste pour Paris a d'abord été en charge de l'égalité homme-femme de 2001 à 2008 et c'est elle qui, comme première adjointe de Bertrand Delanoë, a institué en pionnière les ABCD de l'égalité dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Anne Hidalgo a comme tête de liste dans le XVIIème arrondissement Annick Lepetit qui affirme, comme Caroline Fourest, qu' "il faut en finir avec l'approche biologique de la filiation". Son allié communiste Ian Brossat est, lui, ouvertement favorable à la GPA. Quant à NKM, elle a toujours clamé son hostilité à la PMA et a rappelé lors du débat télévisé qu'elle "remettrait en cause les rythmes scolaires". Encore faut-il que NKM soit élue, notamment dans le XIVème, et cela dépend de chacun et chacune d'entre vous, manifestants et manifestantes parisiennes et parisiens. Il est de votre devoir d'éliminer Anne Hidalgo pour éliminer l'équipe de "branquignols" de François Hollande. Créer ainsi l'alternance à Paris c'est offrir une alternance d'avance à la France. C'est porter un coup d'arrêt définitif à la politique sociétale-libertaire du président de la République. Si Paris bascule à droite, non seulement la PMA sera définitivement  abandonnée, mais il y a fort à parier qu'il en sera de même pour l'euthanasie. Et les conditions de retour sur la loi de Genre, dans les écoles et les institutions, seront définitivement posées ! En 2013, vous avez su vous mobiliser massivement dans la rue pour vous opposer aux dérives anthropobiologiques mises en place par les ultra gouvernementaux, dont les plus actifs sont élus locaux à Paris. Dès septembre 2014, ces élus locaux seront grands électeurs aux Sénat, et la majorité sénatoriale de gauche pourra basculer avec celle de Paris ! Dimanche, la mobilisation citoyenne du 24 mars 2013 à la Grande Armée et celle électorale du 23 mars 2014 doivent à nouveau se retrouver dans les urnes de toute la France. Mais surtout à Paris qui en est l'épicentre, et qui sera dimanche soir, celui d'un tremblement politique historique ! Vous avez commencé un nouveau travail démocratique en 2013. (source : l'avenir pour tous)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :