• Quand Manuel fait Vallser l'extrême droite...

    Quand Manuel fait Vallser l'extrême droite...

    On sait toutes et tous, que le gouvernement en place voue une haine viscérale contre son ennemie : la droite. Ce n’est un secret de polichinelle pour personne. D’ailleurs, la dernière campagne présidentielle l’a bien démontré et a permis au candidat de gauche d’accéder au pouvoir. Son rêve de politique est devenu réalité mais dommage pour lui, la réalité est douloureuse. C’est que le pépère à sa mémère n’avait pas pris conscience de la situation. Alors depuis un an, il bricole avec sa bande, fait croire à des initiatives qui ont plus le visage du rafistolage entre amis qu'autre chose... La France va mal et je ne crois pas que c’est en profitant d’un fait bien malheureux (la dispartion de Clément Méric)  pour dissoudre un groupuscule que ça ira mieux. Je pense que ça peut attiser. D’autant plus que ce parti (Jeunesses Nationalistes révolutionnaires) que l’on montre du doigt n’a visiblement rien à voir avec ce qui s’est passé. Manuel Valls profite de la situation pour montrer qu’il mène une politique dure et juste. Dure peut-être sur le papier, c'est tout. Juste surtout pas puisque ce sont toutes les extrêmes qui doivent être montrées du doigt. Et l’extrême gauche dans tout ça ? Ah non, Valls n’en dit rien puisque Mélenchon - entre autres - est un «pote» du patron. J’en ai marre que ce gouvernement pointe sans cesse celles et ceux qui les dérangent quand il serait préférable qu’il corrige sa politique et qu’il révise le cap à suivre. Actuellement, ce n’est pas le bon et s’il y a bien quelque chose à dissoudre, ce n’est pas un parti, c’est le gouvernement tout entier… Pour le bien de la France.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :