• Quand Taïg Khris nous pond un OnOff bien pourri...

    Quand Taïg Khris nous pond un OnOff bien pourri...

    En Mai dernier, si vous me lisez régulièrement, je vous avais parlé de l’application Numbber qui permet d’avoir un deuxième numéro de téléphone dans son smartphone. Hier, est sorti un concurrent direct ou indirect à Numbber : OnOff. Un projet plutôt ambitieux initié par Taïg Khris, le célèbre sportif aujourd’hui reconverti. L’application vous permet d’utiliser un premier numéro gratuit puis ensuite d’en acheter des supplémentaires. Pour le moment, je dis bien pour « pour le moment », OnOff a un avantage sérieux sur Numbber : la possibilité d’envoyer et recevoir des sms depuis ou vers le numéro utilisé. Numbber le proposera d’ici quelques semaines au travers une nouvelle version de son application. Le projet est en cours de développement depuis des mois. Je tiens à le préciser afin que certains ne soient pas tentés de pointer Numbber du doigt en criant : copieur ! J’utilise Numbber pour le travail principalement. J’ai testé OnOff sur une période plutôt courte (moins de 24h) et je dois dire que la version de l’application estampillée béta, sent encore la colle…C’est brouillon tout ça puisque la plupart de mes essais téléphoniques ont échoué et les sms partent mais ne sont pas reçus par le destinataire ! Pour des débuts, c’est franchement loupé surtout que je fais partie de ceux qui jugent vite et ne reviennent pas… Mais le plus troublant avec OnOff, c’est que vous pouvez vous enregistrer sous un faux nom avec un email créé juste pour l’occasion. Imaginez une seconde, les personnes mal intentionnées qui usent du téléphone. Vous voyez ce que je veux dire ? Pas top du tout de la part de l’application de prendre ces informations à la légère. Malgré tout, la cerise sur le gâteau – et qui m’a fait désinstaller l’application – ce sont les autorisations demandées par OnOff qui font rimer la téléphonie avec intrusion. L’application peut se permettre bien trop de choses sur votre dos pour que vous lui accordiez toute votre confiance. Pour le moment, j’ai envie de vous dire : fuyez OnOff. En tout cas, moi, j'ai pris ma décision, l'interrupteur, je le laisse sur Off...

    Quand Taïg Khris nous pond un OnOff bien pourri...

    Les plus : l'idée originale, concurrence ouverte sur ce nouveau segment (celui de la carte sim virtuelle), premier numéro offert (offre de lancement).

    Les moins : les prix, le manque de fiabilité, l'accès aux données personnelles (pour les revendre ?), design trop simpliste, ne fonctionne pas sans données mobiles, le risque des possibilités offertes aux éventuels escrocs ou harceleurs.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :