• Socialisme & PMA : des armes de destruction massive. Luttons !

    Socialisme & PMA : des armes de destruction massive. Luttons !

    Alors que la loi Taubira du 17 mai 2013 a autorisé de fait, avec l'intégration du couple de même sexe dans le mariage et l'adoption, le principe de procréation artificielle aux couples homosexuels, la décision du TGI de LILLE du 17 octobre qui a accordé à la conjointe de la mère biologique l’adoption plénière de deux fillettes nées par insémination artificielle avec donneur anonyme, reconnaît implicitement que la PMA, illégale hors couples stériles, est reconnue en France ! Cette décision a donc été rendue en fraude de la loi bioéthqiue du 7 juillet 2011, art 33 : « L'assistance médicale à la procréation a pour objet de remédier à l'infertilité d'un couple (…) Le caractère pathologique de l'infertilité doit être médicalement diagnostiqué. ». Si le juge applique la loi Taubira donnant une filiation certaine à deux enfants nées par PMA hors père, alors plus rien juridiquement, ni personne politiquement, ne pourra s’opposer à la légalisation de l’AMP pour les couples de femmes et pour les femmes seules, dans les lois Familles et ultérieures. En effet, Mme Bertinotti en pleine préparation avec ses amis de la Loi Familles, a annoncé sa volonté de donner "des droits" aux 1300 enfants nés légalement par PMA avec donneur anonyme. Ces droits pourront ensuite, comme le sous-entend le ministre, par principe d'égalité entre les enfants, être étendus à tout enfant né d'AMP avec donneur anonyme. C'est un nouveau pas chassé vers la légalisation de la PMA hors couple stérile, pour les couples homosexuels et au-delà. Et même si François Hollande s'est engagé à suivre l'avis, prévu pour le mois de mars 2014, du Comité Consultatif National d'Éthique (CCNE) avant d'autoriser ce processus de procréation pour les couples de femmes et les femmes seules, cet engagement ne laisse plus de doute sur le sens de sa décision depuis le renouvellement des membres qui y instaure une majorité favorable à la PMA. Devant ces grossières avancées masquées, les Français qui se sont mobilisés par millions cet hiver ne peuvent être plus longtemps plongés dans le flou, la diversion et la radicalisation. C'est pourquoi,avec le concours depuis le 22 octobre des leaders des principales association famililales, L'Avenir pour Tous appelle à une grande journée de rassemblement à Paris le dimanche 17 novembre prochain et poursuit la tournée de présentation de sa Charte d'abrogation réaliste de la loi Taubira. Son but, le même que le 17 novembre 2012, est plus que jamais de rétablir la seule filiation naturelle issue d'un homme et d'une femme en proposant la constitutionnalisation du mariage Homme/Femme garant de la filiation biologique, tout en conservant les droits acquis d'union des couples homosexuelsdans une loi alternative d'Alliance civile sans adoption.                                 source : L'avenir pour tous.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :