• Studio Ciné Live : régime minceur pour les abonnés…

    Studio Ciné Live : régime minceur pour les abonnés…
    Au-dessus : la version kiosque et en-dessous : la version abonnés.

    Pendant des années, depuis ses débuts jusqu’aux derniers mois avant sa fusion avec Studio magazine, je lisais Ciné Live chaque mois. Je suis cinéphile depuis plus de 25 ans et ce mensuel me permettait de mettre à jour ma passion pour le septième art (en complément de son concurrent : Premiere). Voici 6 mois, ma compagne m’a à l’occasion acheter Studio Ciné Live et j’ai été agréablement surpris de le redécouvrir au travers une maquette plaisante et semble-t-il parfaitement aboutie. Au bout de 3 mois, je me suis décidé à m’abonner car une offre vantée au travers un flyer a su retenir toute mon attention : deux ans d'abonnement pour le prix d’un ! Franchement intéressante l’offre. Ni une, ni deux, je remplis le coupon à renvoyer au service abonnement, je fais le chèque et je mets tout ça sous pli. En 10 jours, mon abonnement débute. Pas de chance, le premier numéro se perd, on m’en envoie donc un autre exemplaire et à sa réception, ce fut la grande déception. Le magazine que je tenais dans mes mains n’avait rien à voir avec la version achetée pendant des mois en kiosques. Je tiens donc à dénoncer en ces lignes ce qui est pour moi, une véritable arnaque. Si vous achetez le magazine chez un marchand de journaux, vous avez droit à la version que je baptiserai "premium" mais si vous vous abonnez, c’est la version "light" que vous recevrez. Tout cela n’est pas normal car rien n’est indiqué à ce propos sinon je me serai bien abstenu de m’abonner au mensuel. Je pense que cela s’explique par des envois postaux qui doivent être le plus économiques possibles donc en jouant sur la qualité du papier, ça engendre un poids bien inférieur. Je ne savais pas qu’un magazine pouvait être imprimé sur des supports différents, grâce à Altice media, je le sais désormais. Ce que je ne tolère pas c’est que je n’obtiens aucune réponse de la rédaction pourtant contactée et que les emails envoyés depuis mon espace abonné, restent au stade du vent. Cela est intolérable mais maintenant qu’ils ont empoché mon chèque, vous pensez bien qu’ils se foutent pas mal de ma gueule. Je ne vais pas en rester là croyez-moi… Je tenais absolument à faire état de cette tromperie commerciale parmi les lignes de mon blog. Bien entendu, si Studio Ciné Live souhaite s’expliquer ici, il aura tout le loisir de pouvoir le faire car moi, j’ai des principes contrairement à d’autres…

    Edit du 22 Juin 2016 : le service abonnements qui devait me rappeler ne l'a bien entendu pas fait, le rédacteur en chef n'a même pas eu la politesse de me répondre. Je pense que l'équipe de ce magazine manque cruellement de professionnalisme et surtout d'une conscience... Fuyez cette bande de "guignols" (je parle de la partie gestion du magazine) qui ne mérite pas vos €uros et qui semble prête à tout juste pour vendre. Par ailleurs, la réception du magazine se fait quelques jours après sa sortie en kiosques alors qu'on m'avait annoncé le contraire...

    Studio Ciné Live : régime minceur pour les abonnés…


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :