• Téléphonie mobile

    Téléphonie mobile

  • Grâce à l’Exomount, conduisez en toute tranquillité !

    Aujourd’hui, la plupart des parents ont trouvé la parade pour les longs trajets. Afin d’occuper les enfants à l’arrière de la voiture, qui vous demandent toutes les deux minutes « c’est quand qu’on arrive ? », rien de mieux que de leur offrir la possibilité de découvrir un film depuis la tablette de la famille. C’est vrai que c’est pratique et cela offre un certain apaisement pour le chauffeur ainsi que son passager ! Vous l’aurez peut-être compris : ce billet porte cette fois sur un support de voiture universel pour tablette (de 7 à 10.1 pouces). J’ai récemment, en prévision des prochaines vacances d’été qui verront s’accumuler les longs trajets, fait l’acquisition du support de la marque Exogear qui je l’avoue tout de go se révèle, être une agréable surprise. Je redoutais qu'il soit constitué d'un plastique cheap ! Le support est plutôt bien construit et bien assemblé mais son installation au dos d’un des sièges de la voiture n’est pas des plus aisés. Quand certains s’installent sans le moindre outil, celui-ci impose d’avoir une clé (fournie) pour l’installer et donc le désinstaller. Effectivement, une visse permet de sécuriser l'installation et le maintien du support d'ailleurs compatible avec tous les appuis-tête à deux broches (détail important). Je conseille d’ailleurs de laisser cette clé dans la voiture. C’est le côté pratique qui prime si vous voulez le changer de véhicule dans le cas où votre ménage possède deux automobiles. Choisi dans son duo de couleur noir/rouge, le support Exogear Exomount fait parfaitement bien le boulot. Rotatif à 360 degrés - très pratique pour passer rapidement du mode portrait au mode paysage et vice versa - le support semble solide et la tablette me paraît être en parfaite sécurité et bien protégée par les tampons rouges en silicone qui permettent de bien la serrer. Une fois que vous avez choisi la position de la tablette, vous pouvez maintenir cette dernière grâce à son système de verrouillage dorsal. Une fois que tout est bien en place, appuyez sur lecture et profitez du calme pendant au moins 90 minutes... LOL

    Grâce à l’Exomount, conduisez en toute tranquillité !

    Les plus : le design général du produit, sa fiabilité, sa rotation à 360 degrés, son système de verrouillage du positionnement, son prix de vente (34€).
    Les moins : son système d’installation pas des plus ingénieux, incompatible avec une installation entre 2 sièges pour un meilleur partage entre les passagers, incompatible avec certains appuis-tête.


    votre commentaire

  • Quand je me balade dans ma ville de moins de 10000 habitants, je croise de plus en plus de p’tits jeunes avec un casque bluetooth vissé sur les oreilles. C’est toujours mieux que de croiser des jeunes qui au travers une enceinte sans fil te font découvrir leurs gouts musicaux très souvent discutables : la plupart du temps, tu entends plus de musique que de paroles… Bref, malgré mon âge "avancé" j’ai décidé, moi aussi, de me visser un casque sur les oreilles. Ne rigolez pas merci ! Il n’y a pas d’âge pour le sans fil !!! Mon choix s’est porté sur le casque ZB-5 de la marque britannique Veho qui m’avait laissé un excellent souvenir voici quelques années, lors de l’acquisition d’une petite enceinte bluetooth très satisfaisante en terme d’options et de qualité de son. Ce casque est une pure merveille. J’aime beaucoup son look sobre et discret, son noir intégral, la disposition des boutons usuels et la qualité du son est irréprochable. Couplé à mon iPhone 7 Plus mais aussi à mon Apple Watch, je peux profiter de mes albums favoris quand je veux où je veux ! Le casque est bien sûr compatible avec tous les smartphones compatibles bluetooth 4.1 comme le nouveau Samsung Galaxy S9; Quel plaisir, grâce à ce casque, de pouvoir sortir et d’écouter Renaud, Gauvain Sers, Gérard Depardieu, Michel Sardou ou Pomme (ma playlist du moment !) en marchant librement dans la rue avec la possibilité de laisser mon smartphone à la maison. Ainsi j’écoute ma musique préférée sans risque d’être dérangé par un appel qui surviendrait comme par hasard au mauvais moment (ce qui n'est pas le cas si j'emmène mon smartphone avec moi !)… La première charge du casque a frôlé les 3 heures, les suivantes également, à quelques minutes près. L’appairage avec mes appareils s’est fait en quelques secondes puisque l'appareil est reconnu rapidement et j’apprécie le fait que le casque permette plus de 17 heures d’écoute non-stop grâce à sa batterie de 400 mAh. Bien entendu, il est possible de prendre un appel téléphonique en plein écoute musicale, le casque gère d'ailleurs très bien, la réduction des bruits environnants. Pour terminer, je tiens à préciser que le casque est également utilisable avec un câble audio 3.5 mm. Hormis le fait qu'il est plus agréable de l'utiliser sans le moindre fil. 



    Les plus :
     son design attractif, la qualité du son délivré, confort des coussinets des hauts-parleurs rotatifs, son temps d'écoute de 17 heures (19 en appel), sa bonne tenue sur la tête, facile à ranger et son prix de vente (39€).

    Les moins : son emballage plutôt cheap vu la qualité du produit.


    2 commentaires
  • La vie privée n’a pas de prix ! Surtout pour les espions…

    Je ne sais pas si je suis victime de paranoïa comme Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook mais c’est grâce à lui, entre autres, qu’un jour, j’ai réalisé à quel point nous étions espionnés sans même le savoir ou en prendre conscience. Dans la rue, nous sommes de plus en plus filmés sans qu'on le veuille. Dans les magasins, nous le sommes également hormis dans les cabines d’essayage et les WC ! Nous n’avons plus la moindre chance d’échapper aux radars de la surveillance. Ces dernières années, le phénomène a empiré pour les raisons que chacun connaît… J’avoue trouver cela plutôt exagéré et limite oppressant. Malgré tout, là où je tiens le plus à ma vie privée c’est chez moi. Récemment, j’ai découvert l’existence d’un petit accessoire : le cache webcam anti hacker d'Olixar qui permet de libérer ou d’empêcher l’accès à la moindre webcam du foyer : celles de mes 3 ordinateurs, celle ma tablette et celles de mes 2 smartphones. Ce cache webcam qui ne se contente pas d'être en plastique mais en acier inoxydable, est vraiment bien pensé. Très simple à installer puisqu’il suffit d’ôter la pellicule adhésive fixée au dos et ensuite de positionner le cache bien en face du capteur de l’appareil. Pensez à bien ouvrir l'opercule afin de bien centrer le cache sur le capteur du produit concerné. Une fois que cela est fait, il s’agit simplement d’ouvrir l’opercule quand vous devez vous servir de votre webcam puis de la refermer une fois que vous n’en avez plus besoin. Ainsi personne ne pourra accéder, à distance, contre votre volonté à toute cette technologie qui peut trahir votre vie privée. Remarquez, nous sommes dans une société dans laquelle la vie privée n’a plus grand-chose de privée… Moi, je suis un homme qui n’a rien à cacher mais qui tient malgré tout, à la sienne.

    La vie privée n’a pas de prix ! Surtout pour les espions…

    Les plus : protection optimale de la vie privée, simple à installer, fine épaisseur (1mm), vendu par 3, colle fortement et résiste aux poches, idéale si vous utilisez une protection d'écran.
    Les moins : utilisable une seule fois, petit nid à poussières surtout si vous portez beaucoup votre smartphone en poche !


    votre commentaire
  • Un support de bureau aussi joli que pratique !

    Si vous me lisez régulièrement vous devez savoir que j’affectionne tout particulièrement les produits que propose la marque britannique Olixar. Mes avis concernant ses produits sont souvent élogieux car ils le méritent. Dernièrement, je suis parti à la recherche d’un support de bureau qui puisse me servir pour mes smartphones mais aussi ma tablette. Sans penser dès le départ à Olixar, il a fallu que le hasard m’y conduise encore une fois ! Le support que j’ai choisi, principalement habillé de métal est très intéressant car il peut facilement se transporter. Simple à ranger dans une sacoche, il se plie grâce à deux charnières qui assurent un maintien parfait de l’appareil que vous poserez dessus. Aucun des supports dont j'ai consulté la fiche produit ne proposait cette possibilité. Tous les angles de vue sont possibles jusqu'à 270 degrés et toutes les positions également ! Le smartphone qui peut parfaitement être habillé d'une coque de protection (même épaisse) est protégé par un cache en caoutchouc qui recouvre la face avant. Si ce dernier vient à se salir - c’est possible - il est simple à enlever, un passage rapide sous une eau tiède et il est comme neuf. Sans vouloir vous raconter ma p’tite vie, ma douce qui adore cuisiner et se servir de l’application Marmiton, me le pique souvent sur mon bureau afin de maintenir la tablette sur son plan de travail ! Ce support pliable apporte un confort non négligeable pour regarder des vidéos ou consulter des sites web depuis votre One Plus 5T ou autres phablettes, en mode paysage. Il est en plus de cela bien pensé pour la recharge car un orifice permet de passer le câble afin de le relier à l'appareil en manque d'énergie (un peu comme moi actuellement !!!).

    Les plus : le design du support, la force de ses charnières, maintien sécurisé du smartphone ou de la tablette, nombreux positionnements, qualité des finitions et du matériau utilisé.
    Les moins : vendu dans une simple boîte en carton : un emballage bien trop simpliste pour le produit qu'il contient.


    votre commentaire
  • Apple Watch : je l'avoue, je me suis trompé...

    Je me souviens quand la première Apple Watch est sortie : je l’ai moquée, je l’ai déglinguée et je ne voyais aucune utilité à un tel produit tout comme ceux des autres marques, je préfère le préciser ! Puis, en Juillet 2017, cette jolie montre connectée (smartwatch) m’a été offerte et a donc rejoint mon poignet gauche. Au travers son modèle Nike+ Series 2, ce produit m’a complètement fait changer d’avis en seulement 6 mois. Depuis quelques semaines, je dors même avec !  Oui, mon Apple Watch m'enthousiasme chaque jour et me sert comme jamais je n’aurai pu oser le penser avant. Que ce soit pour la réception des messages, les appels téléphoniques, le paiement sans contact avec Boon (Apple Pay), le gps et le suivi santé, cette montre est un compagnon technologique parfait. Au travers des applications telles que Waterminder, je gère mon hydratation quotidienne, avec Parcel, je gère mes envois de colis, avec Bear, j’enregistre des notes vocales que je récupère automatiquement sur mon iPhone, ce qui me fait économiser bon nombre de Post-it ! Avec Météo, j’ai le temps de la ville où je suis ou où je vais, au poignet, avec Musique, je télécharge mes playlists préférées et je laisse mon iPhone à la maison pour en profiter librement à l'extérieur. Oui, on peut donc trouver plusieurs nécessités à avoir ce produit onéreux je le conçois, à l’un de ses poignets. Une montre qui me motive dans mes gestes, mes mouvements, qui me réveille le matin, suit mes différentes phases de sommeil (grâce à l'application AutoSleep) et j’en passe. Avec l’Apple Watch, je dirai que les possibilités sont illimitées grâce à WatchOS et aux nombreuses applications proposées sur l'AppStore dédié à la montre pommée. J’aime tout particulièrement le fait de pouvoir changer de cadran et de bracelet selon ma tenue du jour ce qui donne l’impression d’avoir une montre différente à chaque occasion ! Le produit se marie parfaitement bien avec le reste de l’écosystème Apple que j’ai : iPhone et MacBook Air et tout ça sans le moindre effort puisqu’un simple jumelage lie tous vos appareils. Vous savez quoi ? J’envisage me mettre au sport grâce à mon Apple Watch car j’ai trouvé une application qui pourrait bien me convenir afin de produire en bonne et due forme, une bonne résolution prise en début d’année !


    votre commentaire
  • L’abus de VR peut être dangereux pour la santé*…

    Cela doit faire environ 18 mois que je n’avais pas eu de casque VR sur le nez. Ma première expérience avec un produit de cette catégorie m’avait laissé un très mauvais souvenir : une migraine douloureuse et des hauts-le-cœur agaçants… Bref, j’avais bien dit que l’on ne m’y reprendrait pas de sitôt et pourtant, à Noël, on m’en a offert un ! De la marque britannique Keplar, ce casque de première catégorie est de bonne facture : très bonnes finitions, assemblage irréprochable, léger et sangles larges qui permettent un bon maintien sur le crâne. Pour tenter une nouvelle expérience avec la VR, j’ai installé différents jeux sur mon iPhone que j'ai inséré dans le casque avec sa coque de protection (Olixar Meshtex - très fine) et je dois dire que mon retour est bien meilleur que le premier que j’avais eu l’occasion de dresser sur ce blog. Les constructeurs ont fait évoluer leurs produits, c'est donc normal. Malgré tout, la conclusion est la même : il ne faut pas utiliser un tel casque trop longtemps. Pourquoi vous dis-je cela ? Tout simplement car au bout d’environ 30 minutes, j’avais mal aux yeux (les miens sont plutôt fragiles et très sensibles aux couleurs vives surtout de très près) et une douleur au crâne se fit rapidement sentir. Il m’a donc fallu poser ce casque et me décider à poursuivre son utilisation pour plus tard. Deux jours passés, un pote m’a rippé un film en 3D que j’ai copié sur la mémoire de mon iPhone 7 Plus (le casque est compatible avec tous les smartphones embarquant un écran jusqu'à 6 pouces comme le Motorola Moto X4)). Je peux vous dire que revoir le T800 se farcir le T1000 fut un régal. Terminator 2 étant un de mes meilleurs souvenirs cinématographiques de ma jeunesse, j’étais très enthousiaste et dans un état que je qualifierai de jouissif, c’est dire…! Mais au bout de 40 minutes environ, j’ai dû de nouveau ôter ce casque agréable à porter du fait de la mousse employée tout autour des lentilles car je commençais à ne pas me sentir très bien. Une fois enlevé et de retour dans le monde réel, j’avoue que je me sentais tout bizarre et ma vue était différente. Il m'a fallut plusieurs minutes avant de revenir dans un état normal. Pour terminer ce billet vous présentant le casque VR Pro de Keplar, je dirai qu'il est idéal pour découvrir la Virtual Reality avant d'éventuellement investir dans un casque plus onéreux comme le Vive de HTC ou le Gear VR de Samsung.

    L’abus de VR peut être dangereux pour la santé*…

    Les plus : son prix (environ 30€), multi-usages (cinéma, réalité virtuelle, jeu), son poids, la largeur des sangles qui sont réglables pour un confort optimal, réglage des lentilles, simplicité d'insertion du smartphone.
    Les moins : dommage que le casque n'embarque pas d'écouteurs intégrés sur ce modèle d'entrée de gamme pour une immersion plus profonde.

    NDR : Je me souviens très bien de ce reportage lu en 2016 dans le magazine 01Net et qui indiquait d'ailleurs que les ophtalmologues étaient inquiets concernant les effets négatifs pour les yeux des utilisateurs.


    votre commentaire
  • "MeshTex" que c'est que cette coque pour l'iPhone 7 Plus ?

    Voici près de 3 semaines, oui, 3 semaines (mais quel record !!!)  que je n’ai pas changé la coque de protection de mon iPhone 7 Plus. Malgré tout, la coque Sentinel d’Olixar a cédé sa place à une autre de la même marque. La MeshTex nous vient tout droit de Grande Bretagne et je peux vous dire qu’elle est la reine des coques qui ne gâchent en rien le design de l’appareil que vous glissez dedans. Au déballage, j’ai été extrêmement surpris pas sa légèreté et sa solidité que l'on doit au polycarbonate employé. Acquise dans sa version noir tactique et rouge cuivré (en photo ci-dessus), elle s’installe très simplement sur le mobile. Une fois mon iPhone bien loti en son corps, je me suis aperçu qu’un de ses nombreux trous n’était pas correctement percé. Un peu Mac Gyver sur les bords - mais moins qu’à une certaine époque lointaine - je me suis muni d’un cure-dent qui a très rapidement rendu sa forme à l’orifice. Je pensais à un défaut de fabrication, il n’en fut donc rien : ouf ! Cette protection à l’agréable toucher "peau de pêche" est une pure réussite en terme de sécurité et d’élégance. Cette coque de protection qui ne capte pas les traces de doigts, vendue seulement 14€99 dans sa version noir et 11€49 dans sa version rouge, est donc constituée de nombreux petits trous (plus de 1000 - je ne les ai pas comptés !) en son dos. Ces derniers permettent au smartphone de mieux respirer et je peux vous certifier que j’ai noté que ma pomme chauffait bien moins quand je me sers de ma connexion WiFi - par exemple - pour des téléchargements assez lourds en terme de mégaoctects. Si je connaissais les bracelets respirants lancés par Nike et Apple pour la célèbre montre à la pomme (depuis la series 2), j’ignorais l’existence d’une telle coque pour smartphone. Sa finesse incroyable de seulement 0.5mm est incontestablement son point fort car l’apparence générale du smartphone est intacte. La coque Olixar Meshtex pour iPhone 7 Plus réalisée par un procédé de moulage par injection est encore une belle démonstration de la marque UK qui marie parfaitement l'élégance et la qualité. Je ne comprends toujours pas pourquoi Olixar ne signe pas ses produits en les "griffant" comme le font des marques concurrentes comme Spigen ou VRS Design. En Grande-Bretagne, il y a une reine qui mérite vraiment d'être connue et reconnue. Ne vous y trompez pas quand j'utilise le mot "reine" !

    Meshtex que c'est que cette coque ?

    Les plus : son prix de vente très attractif, design général, épouse parfaitement les courbes du smartphone, permet au smartphone de dissiper sa chaleur, finitions parfaites surtout au niveau des haut-parleurs, s'installe et se retire rapidement, effet peau de pêche très agréable qui garanti une excellente prise en main(s) et disponible en 4 coloris (noir tactique, rouge cuivré. bleu marine et or rose).
    Les moins : laisse facilement s'accumuler d'infimes poussières entre le smartphone et ladite coque.


    votre commentaire
  • Quand Olixar lance son opération Sentinel…

    Aujourd’hui, c’est une nouvelle coque de protection pour l’iPhone 7 Plus qui me fait poser de nouvelles lignes sur mon blog en espérant capter le plus grand nombre d’entre vous. Vous allez très certainement vous dire « encore une coque pour son mobile» et vous aurez raison ! Rassurez-vous après que ma douce m’ait conseillé de consulter, j’ai pris rendez-vous chez mon généraliste. Je me dois de déterminer si cette soif de coques est maladive ou passagère ! Trêve de plaisanterie, je ne vais pas y aller avec le dos de la cuillère : la coque Sentinel d'Olixar pour iPhone 7 Plus, qui est donc l’objet de ce billet, n’arrive pas à la cheville de la X-Duo du même accessoiriste britannique et abordée au travers un billet voici quelques semaines (voir plus bas le fil de mes précédentes publications). Sans l’égaler et sans avoir des prétentions identiques, la coque n’a pourtant pas à en rougir puisqu’elle remplit parfaitement sa mission au quotidien qui est de se prémunir contre les rayures ou les chutes accidentelles. La X-Duo que j'apprécie tant et la Sentinel, ne chassent pas du tout sur le même terrain ! Pour le test, je vous avouerai que je n’ai pas simulé la moindre chute de ma pomme croquée, preuve en est que je ne suis pas aussi gravement atteint comme certains d'entre vous pourraient le croire et/ou craindre...! La protection épouse parfaitement les formes harmonieuses de l’iPhone 7 Plus qui habillé d’un screen protector en verre trempé est assurément protégé contre tous les dangers et tout cela à 360 degrés. Petite précision : cette coque n'est pas compatible avec la protection d'écran edge to edge de la même marque. Si vous insérez votre iPhone 7 Plus embarquant cette protection d'écran, la Sentinel entraînera son décollement à certains endroits. C'est le bord supérieur de la coque qui engendre cela. Vous savez que je suis un peu maniaque sur les bords alors notez bien que cette coque n’est pas sujette aux traces de doigts. Ce qui peut être qu’un infime détail pour certains ne l’est peut-être pas pour les autres ! Chaque bouton (on/off, vibreur et contrôle du volume) est accessible et parfaitement fonctionnel. Dommage que les coupes au niveau des haut-parleurs ne soient pas aussi bien ajustées que sur la coque X-Duo qui arborait des perforations parfaites et précises. Pour le reste, c’est un plaisir d’utiliser un smartphone loti dans cette création signée Olixar qui une nouvelle fois fait rimer accessoire avec qualité. 

    Quand Olixar lance son opération Sentinel…

    Les plus : son prix de vente, sa qualité de fabrication, la précision de ses lignes par rapport à celles du smartphone qu’elle accueille, l’imitation alu brossé du dos et ses parties fibre de carbone (flan supérieur et inférieur), tient bien en main(s), la protection en verre trempée offerte, la robustesse du packaging.
    Les moins : dommage que les produits Olixar ne soient pas griffés car ils le méritent, toujours étonnant de remarquer que les emballages ne portent pas la référence des produits qu’ils contiennent.


    votre commentaire
  • Je fais une X sur le nouvel iPhone.

    Aujourd’hui, est un jour événementiel pour les fanboys de la marque Californienne. Certains auront le sourire en recevant leur précieux ce 03 Novembre 2017 alors que les autres devront s’armer de patience en attendant de recevoir le leur, peut-être bien seulement quelques jours avant Noël. Oui, l’iPhone X, ce pseudo smartphone borderless est désormais disponible à la vente mais malheureusement, l’offre ne peut pas répondre immédiatement à la demande qui semble assez forte. J’ai presque envie de dire qu’en 2018 Apple pourra sortir un produit à 2000€, ça se vendra ! Personnellement, si j’avais eu un coup de foudre pour ce produit que les plus assidus disent être le smartphone du futur (ils sont bien loin d’imaginer ce qui nous attend alors), je me le serai certainement procuré. Malheureusement, je suis contre le fait de foutre 1329€, oui 1329€ dans un mouchard de poche aussi premium soit-il. Je sais que je pourrai me séparer de mon iPhone 7 Plus pour un prix très intéressant, me permettant donc d’avoir uniquement quelques centaines d’€uros à rajouter pour ce X mais son design me rebute depuis le début. Cette vilaine encoche que beaucoup trouvent légitime parce que c’est leur marque chérie qui la pond est tout simplement horrible et marque, à mes yeux, une véritable faute de goût (un peu comme ces vignettes du gestionnaire de tâches qui ne la font pas apparaître ou ce double capteur photo à la base noire sur le modèle blanc). Je ne parle même pas du visionnage de vidéos, gâché par cette encoche disgracieuse. Certes, on peut adapter le format de l’image mais au détriment de sa taille sur l’écran. Je trouve cela absurde et très discutable. En plus de cela, les écrans offrant des images aux angles arrondis ne me ravissent pas le moins du monde. Que ce soit un Samsung ou un Apple, je n’adapte pas mes goûts comme le font tant de youtubeurs asservis par les marques et qui disent ne pas avoir de parti prix… De parti pris, pardon ! En plus de ça, l'iPhone X, le smartphone de tous les superlatifs (même les plus inadéquats) est habillé de verre donc vous avez tout intérêt à prendre Apple Care si vous pensez ne pas le loger dans une coque et que vous avez la fâcheuse habitude d'avoir du beurre dans les mains... Chacun fait ce qu'il veut de son argent mais il ne faut pas tomber dans le piège de notre société de consommation en voulant à tout prix, le dernier modèle en date. Personnellement je m'y refuse et j'avoue que ce n'était pas forcément vrai il y a encore quelques années... Mon iPhone 7 Plus a encore une belle année devant lui voire deux. Qui sait ?

    Edit du 04.11 : après avoir manipulé le smartphone pendant quelques minutes dans une boutique Orange, je confirme mon ressenti et mon avis sur ce produit.


    votre commentaire
  • X-Duo : quand Olixar magnifie l'élégance avec brio.

    Au fil des 10 derniers mois, j’ai empilé (!) les coques de protection acquises pour mon iPhone 7 Plus et aujourd’hui, je souhaite vous parler de la douzième dans l’ordre chronologique mais qui atteint la plus haute marche du podium en terme de préférence. La coque Olixar X-Duo, fibre carbone, à ranger dans la catégorie des accessoires premium, éditée par la marque britannique que j'affectionne tant, refait un corps au produit pommé sans lui faire prendre d'embonpoint. Elle lui colle tellement à la peau, qu’on a la sensation d’avoir un smartphone sans coque qui ne risque ni les rayures et encore moins les éraflures. J’adore le bumper imitation métallique en polycarbonate et son verso en TPU texturé (finition fibre de carbone) qui contourne parfaitement l’appareil photo dorsal et permet ainsi à mon iPhone quand je m’en sers alors qu’il est posé sur une surface plane, de rester stable. Le dos de la coque n'est pas sujet aux traces de doigts et ça, le maniaque que je peux révéler parfois : adore !!! Cette protection couplée à la protection d’écran edge to edge (lire mon billet) de la même marque est l’alliance parfaite si comme moi, vous souhaitez prendre grand soin de votre smartphone (vu le prix, ça peut se comprendre !) sans dénaturer son design originel. Face aux coques des marques telles que Spigen ou encore VRS Design, cette X-Duo n’a surtout pas à rougir. Sans conteste, elle les vaut toutes ! J’apprécie tout particulièrement la partie basse de la coque qui offre des perforations parfaites pour les haut-parleurs de ma pomme de poche. C’est la seule parmi celles que j’ai qui soit aussi bien finie à ce niveau de l’appareil. Les autres marques se contentent d’un grand orifice de chaque côté. Ici, Olixar offre donc une perfection incontestable. Cette coque offre bien entendu accès à tous les boutons du smartphone au travers des touches chromées du plus bel effet et qui se marient parfaitement avec l'ensemble du corps de l'accessoire qui vous l'aurez compris : m'enchante encore même après 6 semaines d'utilisation !

    X-Duo : quand Olixar magnifie l'élégance avec brio.

    Les plus : la finition au millimètre, la qualité des matériaux (polycarbonate et TPU), les aspects métallique et fibre de carbone, les orifices des haut-parleurs, son prix de vente (22€50), disponible en quatre coloris (gris, or, argent et or rose) et disponible pour d'autres modèles dont l'iPhone 8.
    Les moins : pas forcément simple à enlever (signe qu'elle colle bien à la peau du smartphone ce qui n'est finalement pas si négatif que ça).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique