• Ump : la guerre des chefs a bien lieu... Navrant pour le parti.

    Ump : Union Mouvementée des Présidents ?L’Ump est donc pour le moment sans président. Ou plutôt si mais avec 2 têtes ! La cacophonie est bien là : les candidats se déclarent élus et le brouc à brac s’intensifie entre les camps. Le pouvoir en place va se régaler de bisbilles malgré qu'il n'est pas le mieux placé (souvenez-vous de l'affrontement Royal/Aubry...) pour les moqueries qui, au final ne font rien avancer. Il y a encore quelques minutes, je regardais Bfm Tv pour suivre cette affaire dont la droite se serait bien passée… Cela ne la grandit pas au moment, où elle avait besoin de l’être (grandie) après les défaites subites cette année. Alors que les journalistes déclaraient que les deux camps s’accusaient mutuellement de tricheries, voici qu’après 23h15, Jean-François Copé se proclament président de l’Ump sans même parler du moindre chiffres et encore moins en expliquant le litige des chiffres. Monsieur Copé n’aurait-il pas parlé un peu trop vite ? François Fillon intervenant quelques minutes plus tard est resté plus diplomate en informant l’assistance et les télespectateurs que guère plus de 200 voies le donnait vainqueur mais qu’il attendait le verdict de la commission de contrôle (la Cocoe, véritable révélation de la soirée !) pour se déclarer président élu. Je trouve vraiment dommage que ce vote n’ait pas été plus contrôlé qu’il ne l’a été et surtout que les bureaux de vote aient été aussi peu nombreux obligeant les adhérents a voter par procuration (visiblement pas mal de problèmes sur le sujet) ou à s’abstenir. Le passé servant souvent de leçon, j’espère que dans 3 ans, l’Ump aura son président le soir de l’élection et surtout pas le lendemain… Affligeante histoire. Dire qu'on a critiqué la gauche voici plusieurs mois...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :