• Un gouverneMENT destructeur de nos fondamentaux.

    Un gouverneMENT destructeur de nos fondamentaux.

    Malheureusement pour nos enfants, l’offensive des militants de la « théorie du genre » se poursuit à l’occasion de la rentrée scolaire. Si nous avons réussi, il y a quelques mois, à empêcher que l’enseignement de la théorie du genre soit inscrit dans la nouvelle loi sur l’école, cela n’a pas découragé les militants de la théorie du genre.  Chassez les par la porte, ils reviennent par la fenêtre. Grâce à la bienveillance du gouvernement pour leurs idées, ces derniers bénéficient aujourd'hui de plusieurs leviers pour diffuser dans les écoles leur idéologie : Dans 10 académies (Bordeaux, Clermont-Ferrand, Créteil, Corse, Guadeloupe, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Rouen, Toulouse), Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes, vient de lancer une expérimentation appelée « ABCD de l’égalité » dont l’objectif est de proposer une éducation neutre aux enfants dès la maternelle afin de déconstruire les « stéréotypes de genre ». Des cours d’éducation à la sexualité seront obligatoires cette année pour tous les enfants à partir de 6 ans. Le ministère souhaite encourager et faciliter la présence d’association militante, notamment LGBT (Lesbienne, Gay, Bissexuel et Transsexuel) pour animer ces séances d’éducation à la sexualité. Le risque d’instrumentalisation est très important. Les programmes scolaires vont être intégralement reconstruits au cours de cette année. De ces nouveaux programmes naîtront de nouveaux manuels scolaires à la rentrée 2015. Le ministère a d’ores et déjà confié une mission de réflexion sur le contenu de ces manuels à des militants de la théorie du genre, comme Louis-Georges Tin ou Eric Fassin. Enfin, le principal syndicat de professeur du primaire, le SNUipp-FSU vient d’éditer une brochure pour former les enseignants et les inciter à utiliser des livres « non-genrés », comme « Papa porte une robe », « Zazie a-t-elle un zizi » en lieu et place des classiques de la littérature enfantine au motif que ces derniers véhiculeraient des « stéréotypes de genre »… Face à l’ampleur de cette offensive et au danger qu’elle fait courir pour l’éducation de nos enfants, nous avons besoin de vous ! Face à des lobbys très organisés et très professionnels, nous devons nous aussi nous organiser pour faire entendre la voix des familles et défendre les intérêts des enfants. Afin de nous aider à faire connaître les dangers de la théorie du genre à tous les parents et grands-parents d’élèves et d’être en capacité de réagir établissement par établissement aux attaques des partisans de cette théorie, nous devons nous structurer sur le terrain. Pour cela, nous vous invitons à devenir correspondant de l’observatoire de la théorie du genre dans votre ville. Les correspondants de l'observatoire recevront des documents de formation sur la théorie du genre et ses dangers et ils nous permettront de faire remonter des établissements toutes les informations utiles (choix de manuels scolaires, intervention d'associations militantes, etc.).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :