• Un support qui donne de la hauteur à votre MacBook !

    Je pense que vous serez très certainement en accord avec moi si je dis qu’utiliser un ordinateur portable plusieurs heures par jour peut rapidement nuire aux cervicales. Il y a une position adéquate pour ne pas être victime de douleur au bas de la nuque. Si comme moi, vous passez plusieurs heures quotidiennes sur un écran, des douleurs souvent accompagnées de raideurs, apparaissent très vite. Un peu comme la sécheresse oculaire. L’explication est toute simple : on penche bien trop la tête pour regarder l’écran qui manque de surélévation. Une position que l'on adopte de manière un peu forcée ! Agacé par ces douleurs trop répétitives à mon goût, je suis parti à la recherche d’un support pour mon MacBook Air. Au fil d’une recherche en ligne qui s'est révélée rapide, je suis tombé sur le support Kickflip que propose la marque Bluelounge. Présenté dans une jolie boîte, le produit se révèle à la hauteur de mes attentes. Son corps exclusivement fait de plastique dur démontre une parfaite solidité. Ses coins arrondis s'inspirent de ceux de l'ordinateur arborant une pomme et sur lequel il sera apposé. Ce support doit tout de même supporter le poids de l’ordinateur et celui des mains de l’utilisateur. J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : le support supporte ! Le gel de la partie à fixer sous l’ordinateur permet de le repositionner sans problème. Le gros point fort de ce support élévateur qui permet de rehausser l’écran d’au moins 2.5 centimètres est qu’il est lavable et nomade puisqu’il suit votre MacBook partout sans même se faire remarquer. Libre à l’utilisateur de l’ôter au gré de ses envies ou de l’installer sur un autre appareil. Si vous souhaitez désormais prendre soin de vos cervicales, vous savez ce qu'il vous reste à faire ! Votre cou mérite bien son coût (22€)...

    Un support qui donne de la hauteur à votre MacBook !


    votre commentaire
  • La pomme tombée de son arbre est amochée…

    Comme chaque année à la rentrée, la marque à la pomme a présenté ses nouveaux produits : l’iPhone 11 et l’Apple Watch Series 5 (principalement). Voici quelques semaines quand les premières images de ceux qui devaient être les nouveaux iPhones ont fuité, ma première réaction avait été : non, ce n’est pas possible que la marque sorte ça… Et pourtant, les fuites montraient bien les appareils tel qu’ils apparaîtront sur les linéaires des boutiques dans quelques jours… Cette protubérance au verso du nouvel iPhone est tout simplement horrible et une insulte au mot design. Certains seront d’accord avec moi pendant que les autres plébisciteront un design qu’ils auraient vomi chez un autre constructeur ! Devant cela, je me dis que la pomme a perdu le sens du beau et du goût. Steve Jobs n’aurait jamais validé ça. Du moins : j’ose le croire. Bref, encore un keynote décevant comme c’est le cas depuis maintenant quelques années. Plus d’effet waouh. Apple est une marque qui innove à minima juste pour pouvoir rabâcher que cet iPhone est le plus rapide des iPhone ! Elle nous chante le même refrain chaque année, pour tous ses produits. Quand l’utilisateur dispose déjà d’un produit qu’il juge lui-même rapide pour ses usages, il se moque royalement que le dernier propose 30% de rapidité en plus que le précédent. La seule force de l’iPhone c’est tout bonnement son système d’exploitation bien plus fiable que celui de Google. Je vous rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas que j’ai utilisé Android pendant 7 années consécutives et que j’ai changé de crèmerie voici bientôt 3 ans. Je sais donc de quoi je parle contrairement à beaucoup d’autres qui critiquent l’OS de Google sans même l'avoir utilisé une seule fois...  Voilà 3 ans que mon iPhone 7 Plus me suit partout. Je pense le remplacer avant la fin de l’année mais ce ne sera certainement pas par un modèle de 2019. Pour ce qui est de la Watch, la Series 4 que j’ai au poignet peut être rassurée puisque son destin sera de rester à mon bras pour encore plusieurs mois. La Series 5 n’est pas attirante et ce n’est certainement pas son écran allumé en permanence qui va me faire chavirer, le lever du poignet fonctionne très bien. Dire que certains fans de la marque ont osé sortir le mot révolution à ce propos sur les forums… Un écran qui reste allumé : une révolution ! Audiard avait vraiment raison quand il parlait d’une certaine catégorie de personnes... Le suivi du sommeil (*) en natif aurait été une véritable révolution. Un objet connecté de cette catégorie arrivé à sa cinquième édition et qui n'embarque pas cette option tant attendue : avouez que c'est risible non ? Un peu comme proposer des produits aussi évolués avec seulement 64 Gigas de stockage...

    La pomme tombée de son arbre est amochée…

    (*) Si vous souhaitez suivre votre sommeil avec votre Apple Watch, je vous conseille l'application AutoSleep. Je l'utilise depuis plus de 2 ans et en plus d'être très bien faite, elle donne tout un panel d'informations intéressantes. Et contrairement à ce que disent certains sur les forums, il est tout à fait possible de gérer l'usage de la batterie quand on décide de porter son Apple Watch la nuit.

    Si vous pensez faire l'acquisition d'un iPhone 11, je me permets de vous proposer quelques liens vers les meilleures coques de protection !

                                                    coques pour iPhone 11
                                                coques pour iPhone 11 Pro
                                            coques pour iPhone 11 Pro Max


    votre commentaire
  • Tous les hommes ne sont pas comme ça...

    Dans cette société qui se dessine sous mes yeux et malheureusement sous ceux de tous les êtres qui me sont chers, je dois dire qu’il est devenu regrettable pour un homme d’être un homme. Les hommes et surtout le mâle blanc qu’on aime bien attaquer est la cible perpétuelle des féministes les plus radicales. Ce ne sont plus des combats qu’elles conduisent, c’est une guérilla contre l’autre sexe ! Tous les jours, je vois passer sous mes yeux des articles de presse où l’une se plaint et l’autre n’en peut plus. Que s’est-il passé ces 20 ou 30 dernières années pour que nous en arrivions à ça ? Ah oui : les femmes en bande organisée et avec les bonnes complicités (politiques, médiatiques, associatives, etc) ont décidé qu’il fallait se faire le mâle dominant. Ce sont elles et uniquement elles qui le trouvent dominant. L'homme est ce qu'il est, rien d'autre et en 2019, on veut même se passer de lui dans le processus de procréation. Qu'on ne vienne pas me dire que je raconte n'importe quoi car je relate des faits qui sont bien réels. Un homme reste donc un homme, au même titre qu'une femme est une femme et toutes ne sont pas irréprochables, faut bien une vraie égalité quelque part !!! Moi-même, je ne me sens pas mâle dominant dans mon couple. Je suis simplement l'homme de la maison comme tant d'autres. Et au nom de l’égalité (les féministes en bouffent à tous les repas), certaines femmes vouées au féminisme délirent à tout va. Il faut dégager l’homme pour y placer la femme. Cela vaut dans tous les domaines. Quand je pense qu’on en arrive à amender des entreprises (entre autres) parce qu’elles emploient plus d’hommes que de femmes, tout est dit… Attention : l'inverse n'existe pas donc dans la catégorie égalité, on repassera... Le féminisme ambiant s’est étrangement arrêté aux portes de certains métiers comme le mannequinat et le porno. Visiblement deux domaines acquis à la gente féminine. Concernant ces deux business je suis étonné de ne pas avoir entendu la moindre femme aborder cet épineux sujet qu’est le salaire et qui les irritent tant ailleurs. Normal : elles sont mieux payées que les hommes (qui ne disent rien) ! Mais bon quand j’entends des féministes afficher leur misandrie au travers des propos soit maladroits ou irréfléchis, défendre par exemple ce scandale qu’est la GPA (!), je suis convaincu qu’il vaut mieux en rire que de chercher l’origine de l'hypocrisie dans laquelle elles sont tombées à pieds-joints. Mesdames si le mâle vous dérange tant : pourquoi vouloir à ce point vous placer dans son monde ? Dans ce monde du féminin absolu et encensé, on entend jamais parler de tous ces hommes devenus des pères sans même le savoir, de tous ces hommes accusés de saloperies - parfois à tort - lors de situations de divorce, de tous ces hommes papas tout aussi méritants que des femmes mamans. Jamais. On nous parle de l’homme qu’au travers le mal produit par certains. J’insiste bien sur le certains. Après tant de mois de féminisme semble-t-il obsessionnel pour certaines, j’accuse de harcèlement moral les féministes les plus radicales pour ne pas dire déjantées, à l'égard des hommes. Dommage que les féministes qui ne sont pas entrées en guerre contre le mâle (ouf il y en a !!!) et que je peux/veux encore défendre/comprendre soient dans la plupart des cas bien mal représentées dans les médias quand elles ne sont pas absentes. Quand une féministe voit 3 agresseurs parmi 4 hommes, personne ne défend les hommes tous discriminés même pas le présentateur qui laisse dire ça sur son plateau. Bêtement mais assurément, l'homme n'ose même plus reprendre une femme certainement par peur d'être accusé de défendre ses semblables. Désormais, un homme qui ose faire une remarque à une femme est aussitôt traité de misogyne donc il lui est préférable de tenir sa langue. Une femme qui s‘en prend à un homme arrivera toujours à constituer une meute de congénères pour lui tomber dessus et s'en sortir sans étiquette ! Finalement, je dresse un constat affligeant de la situation : le féminisme ne se résume plus qu’à créer des hashtags pour taper sur le mâle au travers des discours souvent maladroits qui véhiculent en plus de ça une image hautement négative de l’homme dans sa généralité. Cet énergumène qui a le défaut d’être né mâle et qui penserait que par le biais de son sexe... Mesdames les féministes, je suis un homme, compagnon d’une femme depuis 15 ans et papa de 2 filles. Tous les jours, je me réveille en étant fier de ne pas avoir choisi une femme qui ne s'est pas laissée aplatir par le rouleau compresseur sociétal qui finira bien par tomber en panne ! Une femme de près de 40 ans qui s’assume comme telle sans aboyer pour un oui ou pour un non. Vive les femmes comme elle : libre de penser, libre de dire, libre de donner son avis, libre de faire comme elle veut, libre de penser différemment de vous ! Certaines femmes ont le sentiment d'avoir pris le pouvoir mais à qui ? Si elles l'ont pris à quelqu'un ce quelqu'un le leur a donné sans broncher car on a rien entendu. Elles ne l’ont donc pas gagné. Pas de quoi être fières donc… Mais je comprends qu’elles puissent sourire et porter un t-shirt vantant leur rêve de toujours : le girl power ! De nos jours, un homme intelligent est celui qui aura la sagesse de se méfier de la femme qui le regarde dans le but de l'attirer. Peut-être à tort mais bon. Messieurs n'oubliez pas qu'entre les paroles d'une femme et les vôtres, on croira forcément les siennes. Je n’aimerai pas avoir 18 ans de nos jours… Voilà les grandes lignes de mon ressenti d'homme face à cette féminisation rampante conduite selon une feuille de route qui semble bien tenue par celles qui l'ont produite...

          STOP aux amalgames !              STOP à la discrimination !


    votre commentaire
  • Lydia : la solution de paiement qui mérite d’être connue !

    Voici quelques mois, j’ai abandonné l’application Boon pour la simple et bonne raison que le rechargement de mon crédit était devenu impossible et que le service technique n’a su déceler l’origine du problème qui persistait… Je n’allais pas continuer à être utilisateur d’une application "bancaire" sans avoir possibilité de procéder au rechargement de mon solde ! Une fois cet abandon acté, il m’a bien fallu trouver une application proposant au moins les mêmes possibilités en priorité desquelles : le paiement via Apple Pay depuis mon Apple Watch (Series 4). Je me sers régulièrement du paiement depuis la montre de la pomme, c'était donc primordial. C’est franchement agréable de pouvoir sortir sans la moindre espèce. Le paiement sans contact étant désormais offert dans bon nombre de commerces (bars, boulangeries, hypermarchés, salles de cinéma, etc). Ma recherche m’a rapidement conduit vers une application purement française portant le nom de Lydia. Le geek que je suis ne la connaissait pas ! Après lecture des options offertes, via le site internet de l’appli, j’ai été convaincu. Aussitôt installée sur mon iPhone puis ma Watch, cela fait désormais un bon trimestre que je suis un utilisateur satisfait. L’application est fiable, intuitive dans son utilisation et pour le moment, tout fonctionne à merveille et c’est gratuit alors que Boon se servait 1€99 par mois sur mon crédit et offrait beaucoup moins d’options… Je suis passé voici quelques jours à Lydia Premium, gratuitement pendant un an car j’ai été sélectionné pour tester de nouvelles options parmi 1000 personnes. Inutile de vous préciser que je suis donc très heureux et ravi d’utiliser une application localisée et née dans l’hexagone, au fil des semaines. C’est toujours un bonheur d’étonner son monde en ayant pu payer une somme inférieure ou même supérieure à 30€ en faisant un simple mouvement du poignet au-dessus du terminal de paiement. J’avoue que je kiffe à chaque fois !!! J’apprécie tout particulièrement le fait de pouvoir régler mes achats en ligne avec une carte virtuelle quand un site ne propose pas Paypal que je privilégie dans 90% des cas. Si je me fais pirater mon compte Lydia, le voleur devra se contenter du solde restant. C'est toujours "mieux" que de se faire débiter son compte courant...

    Si tu n'as pas Lydia, j'te comprends pas !

    NDR : Si vous êtes tenté de croire que ce billet est sponsorisé, sachez que ce n'est pas le cas !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires