• Chez Bouygues Telecom, c'est plutôt #Vos€urosDAbord…

    Chez Bouygues Telecom, c'est plutôt #Vos€urosDAbord…

    Je suis (ré)abonné à Bouygues Telecom depuis bientôt 3 ans (de mémoire) et aujourd’hui, c’est un coup de gueule contre cet opérateur que je souhaite pousser. Je m’explique afin que vous compreniez bien ma gêne devenue colère. J’habite une petite ville de moins de 10 000 habitants. En Avril, l’église principale a été interdite d’accès car la structure du clocher menaçait de s’effondrer. C’est dans ce clocher que se trouve le relais de mon opérateur. Durant l’installation de l’échafaudage nécessaire pour les réparations, les abonnés locaux de Bouygues Telecom ont passé une semaine sans réseau en journée sans que quiconque ne les prévienne (opérateur ou mairie). Je pense qu’il est plus simple que la diffusion de l’information soit à la charge de l’opérateur qui dispose de son fichier clients. Bouygues Telecom a donc empoché des €uros alors que ses abonnés ne pouvaient pas jouir de leur abonnement/forfait et autres options mobiles. Quand il s’agit de vous envoyer de la publicité, l’opérateur a de l’énergie à revendre mais quand c’est pour informer son client d’une interruption planifiée de son réseau : silence total… Suite à une demande de ma part au travers le réseau social Twitter, un geste commercial m’avait été attribué donc je mets un bon point pour cela à Bouygues. N’empêche que depuis le début de cette semaine, rebelote : réseau aléatoire ou complètement interrompu même durant une nuit. Ma ligne mobile est également ma ligne professionnelle et en plus de cela, j’ai un numéro d’appel au travers l’application Numbber qui ne peut pas fonctionner sans réseau mobile. Comme d’autres certainement (médecins, pompiers, etc...), je l’ai donc dans le baba… C’est tout bonnement scandaleux car on va toutes et tous être prélevés du tarif de notre forfait, c’est tellement simple de se servir comme si de rien n’était surtout si le client ne dit rien... Je veux bien qu'un opérateur à l'obligation légale et sanitaire de couper un relais lorsqu'il y a intervention mais il a le droit de prévenir aussi... J’ai contacté ma mairie car mon opérateur me dit que c’est elle qui a demandé la désactivation du réseau pour ne pas impacter les ouvriers. Je n’ai pas encore de réponse à l’heure où j’écris ces lignes colériques donc je doute encore de cette version (je peux avoir tort)... Aujourd’hui, je demande donc à Bouygues Telecom de bien vouloir présenter des excuses à ses client(e)s impacté(e)s tout en leur annonçant un geste commercial pour chacun(e). Par courrier personnalisé ou par voie de presse locale. Là, mon opérateur en ressortira grandi car face à cette situation, je suis clairement décidé à rejoindre la concurrence en Janvier prochain, mois de la fin de mon engagement en cours… Oui, je ne suis pas du genre à oublier. Pour moi, ce ne sont pas des façons de faire et c'est un manque de respect total à l'égard de celles et ceux qui participent à faire vivre une entreprise aussi prestigieuse que Bouygues Telecom qui dispose bien entendu d'un droit de réponse ici. J'ose espérer qu'aucun abonné ne subira ce genre de situation à l'avenir. Un service payé doit être fourni si ce n'est pas le cas qu'on explique la raison à l'utilisateur et tout du moins : qu'on le prévienne... Je certifie que les propos que je tiens ici décrivent correctement la situation et que ma colère n'a surtout pas laissé place à la moindre exagération. Mon mot de la fin sera le suivant : cette situation a été très mal gérée par les deux parties.

    Chez Bouygues Telecom, c'est plutôt #Vos€urosDAbord…


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :