• Elle n'était pas en marche la République avant...?

    La République en marche ? Pas pour tout le monde...

    Enfin… Oui, enfin, la page politique est à tourner. Après des primaires qui ont divisé la droite puis la gauche, une campagne présidentielle assassine et intrigante et des législatives qui ont fini de bousculer toute la sphère politicarde, voici que s’annonce un été placé sous d’autres signes que celui de la politique. Tant mieux ! Alors cette dernière - la politique - ne vous intéresse peut-être pas et c’est votre droit mais si votre manque d’intérêt pour elle, vous transforme en abstentionnisme alors permettez-moi de vous dire sans langue de bois, qu’il faut revoir votre copie de toute urgence. Le grand gagnant des mois passés ce n’est pas Emmanuel Macron, c’est dame abstention et Dimanche dernier n’a pas dérogé à la règle bien au contraire puisque le record a été pitoyablement franchi. Je ne supporte pas l’idée qui est celle d’avoir un droit et de ne pas en user le cas échéant. Depuis que j’en ai le droit, j’ai toujours voté et je continuerai même si parfois c’est le dégoût qui règne. Quand je vais au restaurant et que j’ai le choix entre deux formules et bien je choisi… LOL Ce qui me met hors de moi c’est le fait de devoir constater que dans la plupart des cas, ce sont les personnes qui n’ont pas voté qui sont les premières à l’ouvrir à la première occasion… Bref, tout cela pour dire que les français attachés à leur devoir de citoyens, ont choisi de mettre « fin » aux familles politiques traditionnelles : la gauche et la droite. Malgré que l’une s’en sort tout de même mieux que l’autre. Si Hollande ose encore croire qu’il a laissé le pays dans un meilleur état que celui que lui avait légué Sarkozy, il se trompe. En plus de cela, il a tué sa famille politique et la plupart de celles et ceux qui ont été ses ministres ! Emmanuel Macron n’est pas un président populaire comme tant se complaisent à le dire. La vérité est ailleurs. Il bénéficie d’une chance énorme : celle d’être tombé au bon moment. Celui où les français voulaient un changement notoire et radical. Résultats des courses, pour les législatives, beaucoup ont retourné leur veste afin de surfer sur la vague Macron. Plus par ambitions personnelles que par convictions, faut quand même oser le dire et en être bien conscient. Aujourd’hui, l’Assemblée Nationale compte bon nombre d’inconnu(e)s qui pour la plupart ont vu en Macron, une chance énorme d’accéder au poste de député(e). Personnellement, je ne crois pas en ce nouveau quinquennat. Je ne crois pas en monsieur Macron qui fait de la surenchère depuis le début. Malgré tout, pour mon pays, j’espère me tromper contrairement au cas Hollande… Les mois à venir me feront avoir raison ou tort.

    « Un support de bureau vraiment bien pensé !Olixar Boombrick : l’une des meilleures enceintes Bluetooth ! »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :