• Finalement, encore une fois, on l'a tous dans le Fillon...

    Finalement, encore une fois, on l'a tous dans le Fillon...

    Une nouvelle fois, bon nombre de concitoyens et d'électeurs sont déçus. Déçus par un homme à qui ils ont peut-être comme moi, voici quelques semaines, confié leur vote et donc leur confiance. Depuis plus d’une semaine, trop de doutes, trop de soupçons pèsent désormais sur les épaules de François Fillon, le candidat que l'on aimait croire être blanc comme neige... Ce que dévoile Le Canard Enchaîné est-il vrai ou s’agit-il tout bonnement d’un assassinat politique préparé par des ennemis qui ont peur ? Personne n’aura la réponse et la vérité ne sera pas forcément celle que l’on cherche à vous faire croire. Ne vous laissez pas manipuler par les médias et encore moins par les politiques. Personnellement, je trouve cette affaire trop grave pour que monsieur Fillon puisse jouir de ma confiance et de mon envie de militer encore pour lui. Ce midi, pris de colère par la situation, je me suis désinscrit de ses e-militants (voir site internet). Hors de question de faire passer des messages le défendant sur mon compte Twitter quand mes abonnés ont clairement compris que depuis hier soir, je n’étais plus dans son camp ! J’ai une certaine éthique et surtout : une conscience. J’analyse beaucoup et je prends des décisions rapidement sans jamais les regretter. J’aimerai d’ailleurs que Monsieur Fillon se retire. Pour une fois, Pénélope ne lui en voudra certainement pas…! Politiquement, le candidat n’incarne plus la moindre chance pour ma famille politique (Les Républicains). Je pense exactement comme le sarkozyste Georges Fenech qui ose dire ce que beaucoup de Républicains pensent mais taisent. Les derniers sondages qui tombent sont éloquents et je suis tenté de vous dire que les résultats de ces sondages ne sont pas une surprise et qu’ils sont carrément inutiles dans cette situation. Je ne comprends pas que la plupart des Républicains défendent encore le présumé coupable qui est également présumé innocent. A moins de 90 jours du premier tour de l'élection présidentielle, la droite, en restant inerte, prend un gros risque. Celui d'une crise interne majeure et attise ainsi une fuite possible d’adhérents… Il faut être réaliste. Même à l’étranger, les médias font leurs choux gras sur la tête du Sarthois. Cet homme n’est plus éligible. Ça me fait mal de dire ça mais je tiens à rester honnête avec moi-même. Cette affaire salit une fois de plus la classe politique et remet un certain "tous pourris" sur le devant de la scène. Le sort de notre pays, de nous tous est entre leurs mains et je pense que ce qui prime pour un homme politique, c’est avant tout son enrichissement personnel tout en faisant profiter sa famille et ses amis. Suffit de voir comment Hollande recase ses potes en ce moment tellement il sent le vent tourner, pour en être convaincu. Je terminerai en vous dressant deux constats personnels qu’engendre cette affaire Fillon. Premier constat : en France, des journalistes peuvent donc accéder à des données bancaires normalement privées. Deuxième constat : il semblerait qu’actuellement seules la droite et l’extrême droite soient dans le viseur des médias. A gauche, il y aurait des choses à dévoiler mais un média à la botte n’est pas motivé pour enquêter… En remerciements des avantages fiscaux accordés ? Sûrement ! Bref tout ça pour dire qu'en pleine grippe aviaire, François Fillon doit certainement penser qu'il est bien dommage que ce vilain canard n'ait pas été touché...!

    Finalement, encore une fois, on l'a tous dans le Fillon...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :