• Florence Cassez : victime d'une récupération politique.

    Florence Cassez : désormais victime d'une récupération politique de bas étage…Il fallait s’en douter, suite à la libération de la française Florence Cassez emprisonnée au Mexique durant sept longues années pour des raisons fondées ou totalement ubuesques, la gauche et la droite se disputent depuis hier soir la paternité de cette très bonne nouvelle. Je suis choqué et honteux de voir que des groupes d’hommes et de femmes en soient rendus à se disputer le fruit d’une décision de justice étrangère dont dépendait le sort d’une femme innocente ou pas (après tout, le doute est permis car elle devait bien connaître les agissements de son compagnon en passe d'être jugé ou alors elle a vu des choses). Quand le clan Hollande critique – comme d’habitude d’ailleurs – les agissements de Nicolas Sarkozy face à ce dossier houleux, je trouve cela scandaleux et de très bas étage. La critique est si facile pour eux mais en arriver à qualifier de théâtrales les négociations du gouvernement précédent, je trouve que la limite est franchie. Qu’en savent-ils eux qui semblent, je dis bien «semblent» avoir la science infuse ? Qu'ils critiquent les agissement de Jacques Chirac pendant qu'ils y sont car l'affaire a débuté sous son "règne" ! Le destin de la jeune femme n’est plus menacé et voici que les politiciens veulent récupérer les félicitations de ce dénouement joyeux. Ce dénouement, on le doit à des interlocuteurs différents (des 2 pays) et très certainement à des façons de faire différentes. Je pense qu'on doit faire un mélange de tout et on obtient cette libération méritée. Je veux bien qu’Hollande a peut-être agit plus sous-terrainement mais si Sarkozy n’avait pas rendu des comptes en son temps, on aurait dit et on aurait cru qu’il ne faisait rien pour la jeune femme. L’Ump a mieux à faire actuellement que de vouloir mettre cette bonne nouvelle à son crédit. Le plus important est que Florence Cassez rentre en France. Elle pourra s’y reposer avec tout le mérite qui va avec, profiter de sa famille, se refaire une vie malgré 7 années de perdues et écrire un livre. Que les politiciens se taisent et fassent ce pourquoi une partie des électeurs français les ont élus. Vive Florence Cassez. N'en faites pas une nouvelle victime. Celle d'une guéguerre des clans. Et je vais même aller encore plus loin, en disant plutôt: une guéguerre de glands. Je tiens à saluer le courage éloquent de cette femme et à lui tirer mon chapeau pour sa tenacité car beaucoup auraient lâché face à une telle situation de vie.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :