• Hey chef ! Un p'tit VR car en réalité, on a soif...

    L’abus de VR peut être dangereux pour la santé*…

    Cela doit faire environ 18 mois que je n’avais pas eu de casque VR sur le nez. Ma première expérience avec un produit de cette catégorie m’avait laissé un très mauvais souvenir : une migraine douloureuse et des hauts-le-cœur agaçants… Bref, j’avais bien dit que l’on ne m’y reprendrait pas de sitôt et pourtant, à Noël, on m’en a offert un ! De la marque britannique Keplar, ce casque de première catégorie est de bonne facture : très bonnes finitions, assemblage irréprochable, léger et sangles larges qui permettent un bon maintien sur le crâne. Pour tenter une nouvelle expérience avec la VR, j’ai installé différents jeux sur mon iPhone que j'ai inséré dans le casque avec sa coque de protection (Olixar Meshtex - très fine) et je dois dire que mon retour est bien meilleur que le premier que j’avais eu l’occasion de dresser sur ce blog. Les constructeurs ont fait évoluer leurs produits, c'est donc normal. Malgré tout, la conclusion est la même : il ne faut pas utiliser un tel casque trop longtemps. Pourquoi vous dis-je cela ? Tout simplement car au bout d’environ 30 minutes, j’avais mal aux yeux (les miens sont plutôt fragiles et très sensibles aux couleurs vives surtout de très près) et une douleur au crâne se fit rapidement sentir. Il m’a donc fallu poser ce casque et me décider à poursuivre son utilisation pour plus tard. Deux jours passés, un pote m’a rippé un film en 3D que j’ai copié sur la mémoire de mon iPhone 7 Plus (le casque est compatible avec tous les smartphones embarquant un écran jusqu'à 6 pouces comme le Motorola Moto X4)). Je peux vous dire que revoir le T800 se farcir le T1000 fut un régal. Terminator 2 étant un de mes meilleurs souvenirs cinématographiques de ma jeunesse, j’étais très enthousiaste et dans un état que je qualifierai de jouissif, c’est dire…! Mais au bout de 40 minutes environ, j’ai dû de nouveau ôter ce casque agréable à porter du fait de la mousse employée tout autour des lentilles car je commençais à ne pas me sentir très bien. Une fois enlevé et de retour dans le monde réel, j’avoue que je me sentais tout bizarre et ma vue était différente. Il m'a fallut plusieurs minutes avant de revenir dans un état normal. Pour terminer ce billet vous présentant le casque VR Pro de Keplar, je dirai qu'il est idéal pour découvrir la Virtual Reality avant d'éventuellement investir dans un casque plus onéreux comme le Vive de HTC ou le Gear VR de Samsung.

    L’abus de VR peut être dangereux pour la santé*…

    Les plus : son prix (environ 30€), multi-usages (cinéma, réalité virtuelle, jeu), son poids, la largeur des sangles qui sont réglables pour un confort optimal, réglage des lentilles, simplicité d'insertion du smartphone.
    Les moins : dommage que le casque n'embarque pas d'écouteurs intégrés sur ce modèle d'entrée de gamme pour une immersion plus profonde.

    NDR : Je me souviens très bien de ce reportage lu en 2016 dans le magazine 01Net et qui indiquait d'ailleurs que les ophtalmologues étaient inquiets concernant les effets négatifs pour les yeux des utilisateurs.

    « "MeshTex" que c'est que cette coque pour l'iPhone 7 Plus ?Apple Watch : je l'avoue, je me suis...............trompé ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :