• Je laisse l'oiseau bleu s'envoler dans l'espoir qu'il revienne...

    Depuis plusieurs jours pour ne pas dire quelques semaines (ou même des mois), je me soumets très souvent à l’actualité omniprésente sur le réseau social Twitter depuis divers écrans (ordinateur, tablette ou smartphone). J’utilise ce réseau social depuis bientôt 6 ans, je l’utilise de plus en plus et je vais vous dire ce que j’en pense : il est ma source d’informations privilégiée. Attention, tout ce qui y circule n’est pas à prendre au pied de la lettre et souvent, avant de retweeter une information que je juge importante s'il est avérée, je demande la source de cette information à l’auteur du tweet avant de la partager. Selon sa réponse, je juge de sa fiabilité et l’oiseau bleu fait le reste selon les possibilités qu'il offre ! Twitter est un formidable outil de communication, d’échanges et de culture. Malheureusement, de plus en plus de personnes visiblement inconscientes ont fait basculer ce réseau social dans ce que j’ai envie d’appeler une dérive. Beaucoup viennent y déverser leur haine, leur frustration de ne pas avoir une vie à minima similaire à celui ou celle qu’ils envient ou tout simplement parce que Twitter est le seul endroit où ils peuvent gerber sans peur d’être "inquiétés" et que ça les soulage de pouvoir le faire sous couvert d'anonymat (ou pas). Il est navrant de constater que des abrutis qui en plus ne respectent pas les opinions d'autrui, cherchent à imposer les leurs aux autres. Twitter affichant de plus en plus de mauvaise foi, de racisme libre et impuni, de menaces gratuites et autres propagandes, j’ai décidé d’abandonner mon compte Twitter durant quelques semaines. Je n’en peux plus de lire autant de conneries et de recevoir parfois des injures qui sont loin de grandir leurs auteurs qui, visiblement se croient - dans la précipitation - capables de juger leur prochain sur un simple message de 140 caractères... Certains ne réalisent vraiment pas la chance qu’ils ont d’habiter dans un pays démocratique comme la France. Le gros défaut de ces misérables et pitoyables personnes, c’est qu’elles sont incapables d’argumenter leurs propos irréfléchis et scandaleusement nauséabonds. Il m’arrive régulièrement d’avoir des échanges très courtois et souvent instructifs sur Twitter mais depuis quelques semaines, la politique étant souvent la fautive, l’intelligence humaine a cédé sa place à l’imbécillité du plus grand nombre. Ce pourquoi dès aujourd’hui, je me retire de ce réseau social. Je me préserve de certaines prises de tête qui sont synonymes de temps perdu et trop souvent d'énervement. Face à un abruti, chercher à le résonner est une erreur car même la science ne peut rien pour lui… Le plus beau cadeau à offrir à un imbécile notoire, c'est le silence ! Les imbéciles étant de plus en plus nombreux sur mon fil, je leur cède bien volontiers mon silence le plus éloquent... I'll be back !

    Je laisse l'oiseau bleu s'envoler dans l'espoir qu'il revienne...


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :