• Nicolas Sarkozy : possible victime d’un plan politique…?

    Nicolas Sarkozy : possible victime d’un plan politique…?Depuis hier soir 22h, les médias du pays – surtout ceux de gauche – se passionnent pour la mise en examen de Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse. L'ancien chef de l'état a été interrogé à Bordeaux durant de longues heures en ce 21 Mars 2013 par le juge Gentil. Confronté à 4 témoins salariés de Madame Bettancourt, le juge pas si Gentil que cela (!) a frappé fort. Personnellement, j’ai reçu un sacré choc quand cette info est venue à mes oreilles. Je vous rappelle que je suis adhérent UMP et il serait malhonnête de s’en cacher : ma famille politique n'avait pas besoin de ça… Je comprends celles et ceux de droite qui défendent Nicolas Sarkozy mais je trouve que certains vont un peu trop loin dans leurs propos. Je pense tout particulièrement à Henri Guaino. Par contre, faudrait que la gauche arrête son excitation car je rappelle que la droite a sans cesse affichée la présomption d’innocence pour Jérôme Cahuzac. Ce qui me gêne dans cette affaire, c’est entendre les socialistes dire que la justice prouve sa liberté d’agir. Tu parles d’un sacré bobard ! Il faudrait être idiot de croire que la justice et le pouvoir ne font pas qu’un. La gauche est très protectrice quand c’est des siens qui sont accusés mais très accusatrice quand c’est ceux d’en face. Je pense que l’on cherche a se débarrasser de Nicolas Sarkozy que je crois être un homme honnête et bien trop intelligent pour avoir accompli de tels méfaits. Là où je suis choqué c’est qu’il me semble que ce juge a l’ancien Président dans sa ligne de mire et qu’une instruction à charges implique une instruction à décharges. Malheureusement, il semblerait que celle-ci ne soit pas à son programme… Les semaines qui viennent vont être décisives pour l’avenir politique de Sarkozy. Il faudra dès lors et selon, que l’Ump tourne définitivement la page et qu’elle envisage une autre tête que celle de l’homme qui était donné grand favori pou 2017 et qui lui-même se déclarait prêt, par devoir pour la France, à revenir. La justice n’a pas finit son travail, faut attendre ses prochains agissements et laisser les paroles inutiles au placard. Nicolas Sarkozy prouvera, à n’en pas douter son innocence mais pourrait malgré tout avoir beaucoup de mal à se refaire une santé politique et surtout populaire. Je terminerai simplement sur ces quelques mots : il faudrait que la gauche arrête de dire n’importe quoi et arrête de se délecter avant l'heure... Nicolas Sarkozy n’a jamais prétendu être supérieur à qui que ce soit, il n’a jamais caché la moindre pièce au dossier mais il doit être jugé comme tout homme le serait et ne surtout pas l’être moins. C’est d’ailleurs ce qu’a dit son avocat et je suis totalement d’accord avec lui. Au lendemain de la démission du minstre du budget et du dépôt de censure de l'Ump, je suis persuadé que l'on cherche objectivement à censurer monsieur Sarkozy pour 2017. Il gêne tant de monde... Pour terminer une bonne fois pour toutes, j'aimerai vous alerter sur un point extrêmement important: quand un juge menace un ancien président de la république, de droite il reste à sa place. Quand il s'en prend à une socialiste (Martine Aubry), il est dessaisi du dossier. Suivez mon regard... Et que la gauche arrête de nous prendre pour des cons avec sa justice libre. Françaises et français, ouvrez les yeux ! Ne vous endormez pas. 

    edit du 23.03: Ces socialistes qui osent pousser le mensonge aussi loin en déclarant qu'ils ne disent rien par respect de la magistrature alors que si ils se taisent c'est parce que la plupart ont des casseroles judiciaires au derrière... Quelle mauvaise foi.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :