• Notre Président n'aime pas trop les chiffres. Et ment...

    Notre Président n'aime pas trop les chiffres. Et ment...Pendant 5 ans, la gauche n'a pas arrêté d'en découdre à l'encontre de Nicolas Sarkozy. Je crois que depuis le Dimanche 06 Mai, il est normal que l'on en fasse de même pour le président étriqué qui a certes remporté la victoire mais pas fait un score forcément honorable avec seulement 32% des inscrits quand on compte tout: votes blancs, abstention et votes Sarkozy, . Voici ce que je viens de lire sur le site de l'Ump. A chaque fois que le sujet de son patrimoine a été évoqué durant la campagne, François Hollande s’est perdu en bafouilles. Dans l’Express du 22 février, sur le plateau de Capital le 11 mars, et à l’antenne de RMC le 19 avril dernier: 3 incohérences, 3 mystifications, 3 gênes pour celui qui déclarait ne pas aimer les riches il y a quelques années. Sur RMC, François Hollande avait déclaré payer « un peu moins » de 10 000 euros d’impôts. Dans L’Express du 22 février, il déclarait pourtant payer 5 217 euros pour un revenu imposable de 78 516 euros. On sentait déjà que le candidat Hollande n’était pas très à l’aise, pour qu’un écart de près de 5000 euros se fasse jour en moins de deux mois. Toujours sur RMC, le candidat socialiste nous dressait le portrait émouvant d’un petit propriétaire qui n’a hérité de rien et n’aurait toujours pas grand-chose: «Je paie un peu moins de 10.000 euros d’impôts. J’ai une permanence à Tulle, c’est tout. Et je vais me faire appeler gauche caviar ? Je ne l’accepte pas». Pour peu, on en aurait eu la larme à l’œil. Dommage que la fausseté de ces déclarations vienne gâcher l’invitation à la commisération. Premier mensonge, il déclarait à L’Express du 22 février ne pas détenir cette permanence mais la louer pour 1 200 euros par mois. Second mensonge, cette permanence, en plus de ne pas apparaître dans son patrimoine, n’est pas son seul actif: deux appartements à Cannes, une villa avec piscine à Mougins complètent ce patrimoine finalement bien peu « normal ». C’est d’ailleurs devenu tout à fait public, dans le JO du vendredi 11 mai 2012: «Il [François Hollande] possède pour 1,17 millions d'euros de biens immobiliers: une maison de 130 m2 à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, d'une valeur de 800.000 euros, et deux appartements à Cannes, d'une valeur de 230.000 et 140.000 euros.» La seule permanence à son actif, est apparemment celle du mensonge tranquille. La vérité c’est que François Hollande est un parangon de la gauche caviar, quand bien même il «ne l’accepte pas» : la modestie de la part du président « normal » était une arme de campagne comme une autre. A trop vouloir ressembler à François Mitterrand, il lui a emprunté l’art de la dissimulation. François Hollande n’a plus à mentir sur sa situation à des seules fins électoralistes. Qu’il sache que les Français ne seront pas dupes éternellement: on aurait pu penser, après l’avoir vu dénoncer sans arrêt les plus aisés, que François Hollande n’aimant pas les riches, ne s’aimait pas. Le voilà devenu président et, soudain, tout a changé: que la victoire doit être riche d’enseignements…A vouloir se faire passer pour un président "normal", les français vont vite se rendre compte qu'il est avant tout un politique. Ce qui n'a rien de normal !

    source : Valérie Rosso-Debord, Députée de Meurthe-et-Moselle et Déléguée générale adjointe de l'UMP

    « Moi, Président de la République, les dépenses c'est maintenant !Pourquoi les médias ont-ils ciré les pompes d'Hollande ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :