• Écouter de la musique en marchant : un grand Ksix en 2020 !

    Voici quelques semaines, ma compagne me dit au fil d’une discussion : faudrait que tu me trouves des écouteurs comme les AirPods. Cette suggestion n’étant pas tombée dans les oreilles d’un sourd, je me suis mis, quelques jours plus tard, à chercher ce qui pourrait lui convenir. Ce que femme veut, je lui apporte !!! Après lui avoir établi une liste de 3 produits, c’est sur la marque Ksix que son choix s’est porté. Je lui commande donc ces écouteurs et aujourd’hui, je tiens à vous donner mon avis. Vous l’aurez compris, je lui ai piqué durant quelques heures (LOL) afin de me faire un avis personnel et objectif. Les True Buds - c’est leur nom commercial - s’appairent très rapidement avec l’iPhone. Lors d’une marche d’une heure, ils m’ont accompagné et je dois bien avouer que je suis agréablement surpris. Le son est bon et les fonctions offertes sont suffisantes. Du moins pour mon usage ! Dissimulés sous mes cheveux longs bouclés, personne ne peut savoir que j’écoute de la musique en me croisant ! Sauf si je ne réponds pas à un bonjour que je n’ai malheureusement pas entendu… Ce qui est formidable c’est de pouvoir gérer mon écoute musicale avec l’Apple Watch. J’avoue avoir tellement l’habitude que je ne me suis pas servi des appuis sur les touches qui sont possible sur les Ksix True Buds. En 2020, plus que jamais, il n’est pas rare de croiser quelqu’un avec ce genre d’écouteurs accrochés aux oreilles. Avant de les commander, j’ai osé dire à ma douce qu’elle prenait le risque d’être déçue et bien j’ai eu tort de parler trop vite en disant n’importe quoi. Tout cela pour vous dire qu’avant de porter un jugement, il faut tester et ne pas se laisser influencer par d’éventuelles vidéos ou sites partisans. Sur un site de fans Apple, ce produit serait bien entendu flingué de toute part. Ce n’est pas parce qu’un produit n’est pas d’une grande marque qu’il est mauvais. Bien au contraire !

    Écouter de la musique en marchant : un grand Ksix en 2020 !   Écouter de la musique en marchant : un grand Ksix en 2020 !


    votre commentaire
  • En verre et contre tout, il est tout trempé…!

    Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire ici, quand je change de smartphone, je me procure toujours une protection d’écran afin de la poser sur mon nouveau joujou avant même de l’allumer. Cette fois, les choses se sont passées différemment puisque mon achat n'était pas prévu ! En attendant de recevoir une protection en verre trempé, j’ai dû opter pour une protection souple de piètre qualité... Une nouvelle fois, c’est à Olixar, la marque britannique que j’ai confié la protection de l’écran de mon iPhone 11 que j’ai le plaisir d’utiliser depuis un peu plus de 3 semaines. Redoutant les petites rayures ou un choc fatal, j’ai donc posé cette protection d'écran Olixar en moins de 3 minutes sur l’écran de 6.1 pouces de ma pomme. La marque annonce une pose garantie sans bulles et je peux vous certifier que ce n’est pas une annonce faite pour vanter le produit vendu 19€99 : c’est vrai ! La protection est livrée dans une boite en carton et repose dans une protection en mousse puis dans une petite enveloppe. Une fois l’écran de votre smartphone essuyé correctement pour chasser toutes traces de doigts et autres poussières, il suffit d’enlever la pellicule protectrice et d’appliquer en l’ajustant bien sur l’écran, le verre trempé qui aura pour mission de protéger l’écran en n’altérant pas le rendu de ses couleurs ni le glisser du doigt sur ce dernier. Encore un sans faut pour Olixar qui offre ici, à l’iPhone 11, une protection taillée au millimètre près pour le grand écran qui d’après certains utilisateurs semble fragile en termes de rayures. Pendant 3 ans, l’écran de mon iPhone 7 Plus a été protégé par Olixar qui m’a permis de céder le smartphone en annonçant un écran sans la moindre marque de vieillissement !

    En verre et contre tout, il est tout trempé…!   En verre et contre tout, il est tout trempé…!

    J'aime beaucoup le contour noir de la protection et le fait qu'elle n'épaississe pas beaucoup le smartphone. Je suis encore agréablement surpris par la facilité de la pose. Le maniaque que je suis (!) est heureux d'avoir un écran sur lequel n'apparaît pas la moindre bulle d'air ni la moindre poussière. Une nouvelle fois, Olixar marque des points dans l'estime que je lui réserve.


    votre commentaire
  • Instant Ink : l’impression sans stress !

    Depuis que j’achète des imprimantes ce qui n’arrive bien sûr pas souvent et de manière irrégulière, j’ai tout comme vous - certainement - compris que les constructeurs vendaient leurs imprimantes à des tarifs intéressants car ils se gavent ensuite sur les consommables. Alors quand il m’a fallu changer mon imprimante, inutile de vous dire que j’ai parcouru les avis vérifiés et autres tests sur Youtube. Puis au fil de mes recherches je me suis attardé sur une solution dont je connaissais déjà le nom de baptême : Instant Ink. Cette solution proposée par HP m’intéressait beaucoup. Alors quand ma douce m’a offert une HP Envy Photo, j’ai foncé et souscrit à l’offre. Je profite actuellement de 4 mois gratuits et le constructeur vient de m’accorder en plus d’une offre de remboursement, un crédit Instant Ink de 10€. J’ai opté pour 50 tirages par mois afin de tester Instant Ink. J’ai déjà reçu, sans rien faire, une cartouche de noir et une de couleurs afin de ne pas être à court de consommables le moment venu. Que ce soit sur le site internet dédié ou l’application, j’ai toujours un indicateur du niveau de mes cartouches. C’est top et je pense que la solution est réellement économique. Je me suis procuré du papier photo HP en 10x15 et les impressions de photos sont tout bonnement étonnantes. C’est génial de pouvoir faire une photo de ma famille et de pouvoir l’imprimer dans la minute. A condition d‘être chez moi bien entendu !!! J’ai fait quelques calculs afin de me prononcer et je peux vous certifier que Instant Ink est une solution économique. J’imprime sans me soucier et si un besoin d'encre s'annonce, l’imprimante se charge de tout ! J’ai un suivi de consommation actualisé en temps réel, je sais où j’en suis dans mes tirages du mois et si je dépasse mon forfait ou que j’aimerai bien pouvoir imprimer plus, je changerai mon offre. Je paie 2€99 par mois pour 50 tirages et les tirages non consommés sont reportés le mois suivant. Pour le moment, j’ignore totalement combien je vais consommer de cartouches sur une année mais ce qui me rassure c’est que le constructeur ne parle pas d’économies pour des raisons purement marketing. Rien que les cartouches couleurs, elles sont vendues en moyenne 30€. Avant avec ma précédente imprimante, j’appréhendais d’abuser de la couleur car j’avais bien le prix de la cartouche en tête... Désormais j’imprime sereinement sans me soucier de quoi que ce soit hormis le fait d’avoir du papier en stock ! Je trouve qu’HP propose là une solution vraiment intéressante. Que ce soit pour le particulier ou le professionnel. A chaque situation, ses besoins et donc son forfait !

    Instant Ink : l’impression sans stress !


    votre commentaire
  • Voici 2 semaines, j’ai fait l’acquisition d’un nouvel iPhone. Il y a quelques mois, je disais ici que je n’étais pas attiré par les nouveaux iPhone et pourtant c’est bien l’un d’eux que j’ai acheté ! Comme quoi seuls les idiots ne changent pas d’avis… Depuis 2 semaines, c’est donc ma douce qui a récupéré mon iPhone 7 Plus et elle en est ravie. En parfait état et choyé comme aucun autre pendant 36 mois, elle profite désormais d’un excellent smartphone qui même s’il est "âgé" en a encore sous le capot. De mon côté, j’utilise désormais un iPhone 11. J’ai opté pour le modèle noir en 128 Go à 859€. Pour le moment, je n’ai pas le moindre regret à formuler si ce n’est que Touch ID me manque et que je commence tout juste à perdre cette fâcheuse habitude que j’ai à mettre mon pouce droit au bas de l’écran lorsque je prends mon nouveau joujou. Et cette encoche que je détestais au plus haut point parvient petit à petit à m’apprivoiser même si je la trouve gênante (pour ne pas dire dégueulasse) pour le visionnage de vidéos. C’est mon second iPhone (ou troisième si je compte le mois passé avec un iPhone 4 en son temps) et je dois bien dire qu’aucune marque n’égalera jamais ce que fait Apple. J’aime encore et toujours l’alliance qu’il y a entre chaque produit : mon iPhone, mon Apple Watch Series 4 et mon MacBook Air. Tout se synchronise rapidement et c’est vraiment fabuleux au quotidien. Comme j’ai changé de smartphone, j’ai acheté des accessoires compatibles avec ce dernier, j’aurai l’occasion de vous en parler au fil des billets à venir. Bref, si vous ne souhaitez pas vous procurer le haut de gamme de la cuvée 2019, que vous ne souhaitez pas dépasser tel budget et que vous recherchez un remplaçant à votre iPhone actuel, je vous conseille cet iPhone 11. Ne croyez pas toujours ce que vous pouvez lire en ligne ou sur les réseaux sociaux. Les encenseurs abusent parfois des superlatifs mais peuvent parfois être proches de la vérité. N’oubliez pas que les influenceurs manquent bien souvent d’objectivité et qu’un site vantant les produits pommés ira toujours dans le même sens…


    votre commentaire
  • La page 2019 se tourne alors que 2020 pose son premier chapitre.

    Chères lectrices et chers lecteurs. Voici que la nouvelle année commence déjà. 2019 s’est déjà barrée… Du haut de mes 40 printemps, j’ai le sentiment que les années passent de plus en plus vite. Dire que je me moquais des adultes que j’entendais dire ça quand j’étais minot… Bref, en ce début d’année je tiens à partager mes bons vœux avec vous. Je souhaite que 2020 soit pour vous, une année riche en bonheur, faite de rire, dé joie de vivre et de partage. Et alors qu’on ne le réalise pas au fil de nos vies, je vous souhaite en premier lieu une bonne santé. Cette santé est le trésor de notre quotidien. Je pense à ces personnes malades, soumises à des traitements difficiles et obligées de vivre des moments douloureux. Être en bonne santé, c’est un véritable trésor. On le réalise toujours quand on apprend qu’un proche, un ami ou une connaissance est victime d’un cancer ou vient de faire un AVC. Je vous souhaite également une belle année dans votre travail et dans chacun des projets que vous êtes susceptible de lancer durant 2020. En famille, je vous souhaite de vivre des moments inoubliables qui seront à ranger dans votre gros livre des bons souvenirs dans lequel il fera bon se replonger dans quelques décennies ! Bonne année 2020 à toutes et à tous et n’écoutez pas les autres qui peuvent vous faire douter, foncez.


    votre commentaire
  • Protéger ou ne pas protéger ? Protéger !

    Je parcours régulièrement des forums spécialisés en téléphonie mobile et particulièrement ceux dédiés aux produits Apple. Je lis tout aussi régulièrement des questions d’utilisateurs qui demandent s’il faut protéger l’écran de son smartphone et /ou de sa montre connectée. A cette question, je réponds sans hésitation : oui. Que l’on soit précautionneux ou pas, le pire peut arriver. Quand je fais l’acquisition d’un nouveau smartphone, j’ai toujours la protection d‘écran qui lui est dédié avant même qu’il arrive entre mes mains. Toujours ! Quand j’ai changé mon Apple Watch, à sa réception, je lui ai aussitôt appliquée une protection d’écran. Je porte ma montre 24h/24, elle quitte mon poignet seulement 2 heures chaque 48 heures (le temps de la recharger). Hors de question de l’arborer sans protéger son petit écran. Petit certes mais pas simple à protéger... Il est bien plus simple de poser une protection sur un écran de 5 pouces que sur l’écran d’une smartwatch. Celui de l’Apple Watch demande beaucoup de patience, de la minutie et du temps. Ma Series 4 est ma seconde Apple Watch. Une nouvelle fois, j’ai fait confiance à la marque Screen Knight pour lutter contre les rayures sur son écran. La pose n’est pas des plus évidentes. Il faut tremper le film de protection dans de l’eau savonneuse, positionner ce dernier sur l’écran de l’objet et bien le centrer afin que les bords courbés se replient correctement. Ce sont les bords de la montre à la pomme qui complique la tâche puisque leur forme arrondie perturbe vraiment la pose... Une fois que le film est correctement positionné, il ne faut pas porter la montre durant le séchage et bien surveiller l’apparition éventuelle de bulles qu’il faut immédiatement éliminer avant qu'il soit trop tard. J'exécute toujours cette tâche à l'aide d'une chiffonnette microfibre et une carte bleue pour faciliter la pose sur l’écran. Ensuite, comptez bien dans les 8 heures avant de remettre la montre à votre poignet. Une fois ce délai écoulé, vous pouvez profiter sereinement de votre montre dont l'écran est désormais armé contre les rayures !

    Protéger ou ne pas protéger ? Protéger !
    Privilégiez toujours un film de protection "mou" plutôt qu'un verre trempé. Ce dernier gâche l'aspect général du produit et se décolle très rapidement. En plus de cela, des poussières s'y collent tout autour en seulement quelques jours. Un film "mou" aura toujours l'avantage d'être quasi invisible. Il faudra simplement le changer une fois par semestre selon la qualité du produit acheté. Lors de votre achat n'hésitez pas à vous procurer plusieurs protections puisqu'il peut arriver de devoir en jeter à cause d'une pose ratée.


    votre commentaire
  • Le renard a lâché la bouteille et l'artiste a repris sa plume !

    Depuis des années, j’aime écouter les textes de Renaud. Il fait partie de mes chanteurs préférés et je me demande s’il n’est pas finalement mon favori ! Je l’ai vu en concert lors de sa dernière tournée (le Phénix tour) et j’étais enchanté de voir qu’effectivement l’homme était toujours debout même si sa voix était très rocailleuse et irrégulière. Puis les mauvaises nouvelles des mois suivants se sont accumulées me laissant croire qu’il n’y aurait peut-être plus de nouvel album de l’artiste. Cela me peinait. Je savais qu’il développait un projet "pour enfants" depuis quelques années et l’espoir de le voir se concrétiser arrive enfin. Renaud ne touche plus à l’alcool depuis 10 mois et cette nouvelle est très encourageante. Le chanteur devient donc une preuve vivante qu'il est possible de s'en sortir, en plus de donner de l'espoir à celles et ceux qui subissent ce fléau. Voici quelques jours, il a officialisé la sortie de "Les mômes et les enfants d’abord" (le 29 Novembre) en publiant "Les animals" et le clip qui va avec. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et avec un artiste tel que Renaud, c’est la surprise qui est succulente et excitante à la fois. On ne sait jamais ce qui va se passer ! Le renard est au placard quand le Renaud tient fermement sa plume et demeure inspiré. Le texte étonne dès les premières secondes du titre et l’air qui l’accompagne enivre très rapidement votre esprit. Je l’ai écouté au moins 10 fois le jour de sa sortie ! Puis mes filles de 10 et 4 ans m’ont demandé, après leur avoir mis une première fois, de remettre le clip de la chanson qui leur plaît beaucoup. Il ne fait aucun doute que l'album qui proposera 12 titres sera une petite pépite de la chanson française. Chez moi, il est déjà parvenu à toucher 2 générations !!! Je suis heureux et rassuré de voir que Renaud est de retour. Je lui souhaite le meilleur et surtout plein de bonnes idées de textes pour le prochain album qui j’ose le croire : engendrera une nouvelle tournée !



    votre commentaire
  • C'est Microsoft qui gère les mises à jour d'Apple ?

    Si j’étais méchant - ce qui peut parfois m'arriver - je vous dirai que cette année, j’ai l’impression que c’est l’équipe de Microsoft qui a géré les mises à jour des systèmes d'exploitation de l'entreprise californienne… Oui, j'en conviens c'est méchant pour Microsoft mais c'est aussi mérité...! La version 13 de iOS n’aura pas porté chance à la pomme puisque cette version logicielle a été publiée complètement buguée, auprès du grand public. Les mises à jour qui se succèdent à une vitesse inédite le démontrent bien. La version 13.1 d’iOS n’est pas encore des plus stables. Mon iPhone 7 Plus a retrouvé sa jeunesse des premiers jours grâce à la version 13.2 de iOS, c’est dire… WatchOS 6 a tué la bonne autonomie de bon nombre d’Apple Watch et il aura fallu attendre la version 6.1 pour enfin avoir quelque chose de stable mais pas encore parfait. Entre Mickey et Minnie qui ne parlent plus ou Siri (voix femme) qui donne l’impression d’être alcoolisé quand on lui demande l’heure en appuyant 2 doigts sur l’écran du cadran, le chemin vers une version dite aboutie n’est pas encore visible. Sans parler des possesseurs de la Series 5 qui se voient obligés de désactiver la fonction la plus intéressante : l’écran toujours allumé, pour palier à des soucis d’autonomie qui sont loin des annonces faites par la marque. Apple a par ailleurs proposé un nombre inégalé de versions betas de macOS Catalina qui a été publié ce 07 Octobre. Alors bien entendu, les sites vantant Apple se cachent bien de révéler tous ces petits couacs qu’ils se feraient un plaisir de dénoncer chez d’autres constructeurs… La pomme n’a jamais habitué ses utilisateurs à installer des systèmes aussi bancales. J’utilise un iPhone depuis 3 ans et une Apple Watch depuis plus de 2 ans et franchement, je trouve que cette année tout est sorti sans être abouti, fini, bouclé. De la part d’une marque comme Apple qui aime les choses bien faites, c’est loin d’être folichon !

    Retour d'expérience :
    J'ai une Apple Watch Series 4 édition Nike qui embarque watchOS 6.1 qui sera bientôt publié au grand public. Cette version prouve bien qu'Apple a accompli un travail d'optimisation de la batterie puisque celle-ci tient bien 2 journées. Concernant les cadrans Mickey et Minnie, les 2 héros énoncent à nouveau l'heure (ce n'était pas toujours le cas avec la version 6.0.1) et ceux qui comme moi, rencontraient un problème de réveil de l'écran par un tapotement, peuvent être rassurés : le problème a été résolu. Pour ce qui est des cadrans, tous les nouveaux cadrans de watchOS 6 (Méridien, Californie, cadran solaire, etc) et ceux de la marque Nike - si vous avez une Apple Watch de cette édition - sont bien présents dans cette version 6.1. Ce qui est, il faut bien le dire, une très bonne chose ! Par contre les mémos vocaux ne se synchronisent toujours pas sur l'iPhone. Du moins pas avec la Developer Beta 2. Il y a donc encore des bugs à éradiquer !


    votre commentaire
  • Un support qui donne de la hauteur à votre MacBook !

    Je pense que vous serez très certainement en accord avec moi si je dis qu’utiliser un ordinateur portable plusieurs heures par jour peut rapidement nuire aux cervicales. Il y a une position adéquate pour ne pas être victime de douleur au bas de la nuque. Si comme moi, vous passez plusieurs heures quotidiennes sur un écran, des douleurs souvent accompagnées de raideurs, apparaissent très vite. Un peu comme la sécheresse oculaire. L’explication est toute simple : on penche bien trop la tête pour regarder l’écran qui manque de surélévation. Une position que l'on adopte de manière un peu forcée ! Agacé par ces douleurs trop répétitives à mon goût, je suis parti à la recherche d’un support pour mon MacBook Air. Au fil d’une recherche en ligne qui s'est révélée rapide, je suis tombé sur le support Kickflip que propose la marque Bluelounge. Présenté dans une jolie boîte, le produit se révèle à la hauteur de mes attentes. Son corps exclusivement fait de plastique dur démontre une parfaite solidité. Ses coins arrondis s'inspirent de ceux de l'ordinateur arborant une pomme et sur lequel il sera apposé. Ce support doit tout de même supporter le poids de l’ordinateur et celui des mains de l’utilisateur. J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : le support supporte ! Le gel de la partie à fixer sous l’ordinateur permet de le repositionner sans problème. Le gros point fort de ce support élévateur qui permet de rehausser l’écran d’au moins 2.5 centimètres est qu’il est lavable et nomade puisqu’il suit votre MacBook partout sans même se faire remarquer. Libre à l’utilisateur de l’ôter au gré de ses envies ou de l’installer sur un autre appareil. Si vous souhaitez désormais prendre soin de vos cervicales, vous savez ce qu'il vous reste à faire ! Votre cou mérite bien son coût (22€)...

    Un support qui donne de la hauteur à votre MacBook !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires