• Tribune de Nicolas "Sarkostasi" : il frappe fort, bien et avec précision...

    Tribune de Nicolas "Sarkostasi" : il frappe fort, bien et avec précision...

    Depuis quasiment 24 heures les socialistes de France se disent choqués et abasourdis par la tribune de Nicolas Sarkozy publiée dans Le Figaro qu'ils osent même qualifier de "grave faute morale", heureusement que le ridicule ne les tue pas, eux qui avaient comparé en son temps, Sarkozy à Hitler ! Comme les socialistes se contentent de peu pour se faire une actualité et donc exister (Hollande, Valls, Taubira, Désir et le reste de la bande) et que Sarkostasi comme je l'ai rebaptisé hier soir, est leur sujet favori, ils répètent en boucle les mêmes propos, à croire qu’ils répètent en groupe et pendant ce temps, laissent la France qui coule, de côté. Après tout, se faire élire fut une chose, gouverner est maintenant bien trop difficile pour pépère qui vogue vers un horizon sans fin. Nicolas Sarkozy est comme je le disais hier soir sur mon compte Twitter, l’arbre avec un tronc extra large qui cache la forêt : la France abandonnée et ingérée de la gauche amorale. Mais il faut savoir que tous les français ne sont pas dupes, il reste des éveillés… Toutes ces attaques en règle contre la droite française ne sont pas tombées par hasard de la sorte sur le calendrier. La politique, c’est un cumul de coups bas et là, on touche le fond. Remarquez le pouvoir en place étant tellement bas en terme de popularité que le fond ne lui fait même plus peur ! La tribune de Nicolas Sarkozy est à mes yeux : légitime. Elle est le reflet verbal du ressenti d’un homme sur lequel on s’acharne depuis des mois, qui n’a droit ni à la présomption d’innocence ni à la liberté d’expression. Depuis 22 mois, nous sommes habitués de voir certaines de nos valeurs, totalement bafouées par le "pouvoir". Je l’ai lue deux fois cette tribune et ma deuxième lecture fut plus goûteuse que la première : les mots sont parfaitement choisis, les phrases habilement formulées et le ton en totale adéquation avec l’instant. Je ne m’en cache pas, je suis un ex militant de l’Ump (j’ai rendu ma carte voici moins de 2 semaines), je ne me considère pas du tout comme un Sarkozyste mais là, il faut bien avouer que ça pue la bidouille à plein nez. Un gouvernement devient juge avec la complicité de certains médias dont le tout à l'égout du journalisme : Mediapart tenu par un copain d'Hollande (Edwy Plenel). Les socialistes ne faisant rien pour la France ont décidé de continuer leur campagne de la haine quitte à sacrifier une tête publiquement. Le résultat de tout cela est qu’ils affichent devant la France entière, qu’ils adorent mordre mais n’acceptent pas que l’on puisse poser les crocs sur eux… Quand la gauche accuse la droite de perdre son sang froid, elle ferait bien de se regarder dans le miroir ne serait-ce que pour sa bonne conscience. Malgré tout, je ne pense pas que les socialistes en aient une, de conscience. Au final, cette tribune de Sarkozy est un symbole pour la liberté d’expression d’un homme redevenu citoyen normal en Mai 2012. Si elle dérange tant, c’est qu’elle contient des vérités. Elle aura eu le mérite de faire chanter les "socialauds" qui incitent à la haine du personnage depuis des mois. Si les socialistes consacraient toute l'énergie qu'ils emploient contre la droite au service du pays, il se passerait peut-être quelque chose dans cet hexagone en péril... Le combat des gens censés ne fait que commencer. Pour la France. Pour la République. Pour la démocratie. Il faudra bien un jour, mettre les menteurs face à leurs innombrables mensonges.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :