• Twitter : une fourmilière de cas sociaux ?

    Twitter : une fourmilière de cas sociaux ?

    J’ai rejoint Twitter en Mai 2011. Au fil du temps, je m’en suis servi de plus en plus régulièrement. Puis les abrutis qui devaient déjà sévir sur Facebook se sont inscrits chez l’oiseau bleu et ces énergumènes de plus en plus nombreux, ont cassé la superbe que pouvait avoir le réseau social. Vous savez que je me refuse toujours à être sur Facebook. Je n’ai pas envie de rejoindre ces gens qui se vantent d’avoir tant d’amis qu’ils ne connaissent pas ! Et si c'est pour lire autant de conneries que sur Twitter, pas envie d'avoir double ration. Pour moi, le virtuel a ses limites. Chacun fait bien ce qu’il veut. Encore que notre société est de plus en plus soumise à l’interdit. Depuis pas loin de 6 ans déjà, Twitter est devenu une véritable poubelle sociétale. Dieu soit loué, tous ses utilisateurs ne sont pas dedans et peuvent donc mettre le couvercle là où il faut ! Il y a encore des personnes intelligentes, qui se font cracher dessus parce qu’elles osent défendre des valeurs, des convictions, des croyances. Le camp d’en face, facilement irritable, est très souvent contre la liberté d’autrui et ses représentants usent, la plupart du temps, de l’insulte en réponse à des messages intelligents qui attirent donc la bêtise en lieu et place d’un éventuel argumentaire mâture. Je pense qu’on a parfaitement le droit de penser différemment et fort heureusement mais encore faut-il être capable de l’expliquer posément, poliment et dans le respect. Ce sont ces aptitudes qui démontrent chez l'individu, un certain intellect. Dommage que le réseau social si informateur, si révélateur en même temps et si utile, j’ose le dire, soit pollué par des esprits manipulés, des esprits en état de totale décomposition, des gens assurément mal dans leur peau d'où cette agressivité aussi bête que gratuite qui les caractérise. Bref des humains qui n’ont plus la moindre conscience et qui dramatiquement participent à construire le monde de demain. Voici quelques semaines, j’ai envisagé - encore une fois - à faire comme tant de vedettes : quitter le réseau social. Mais un peu comme une drogue, j’ai besoin de prendre ma dose même si je fréquente beaucoup moins le réseau communautaire. 5 minutes de Twitter pendant une pause-café, permettent de s’informer en toute confiance (à condition de bien choisir ses sources) et de rire gaiement (grâce aux abrutis toujours présents). J’aime l’oiseau bleu. Dommage que certains sous couvert d’anonymat aient décidé d’en faire un endroit d’échange, où l’humanité ne se grandit pas toujours… Finalement, tout cela reste une vulgaire futilité car dans la vraie vie, je n'ai jamais entendu de la bouche de qui que ce soit, les insultes que j'ai pu recevoir, en 7 ans, sur le réseau social que j'aime bien malgré tout !

    Twitter : une fourmilière de cas sociaux ?

    Pourquoi vous inscrire sur Twitter ? Si vous n'avez rien contre le fait de vous faire juger/insulter par des personnes inconnues, que vous souhaitez rire, découvrir le pire de l'humanité mais aussi vous informer avant toutes choses, alors que faites-vous encore ici ?

    « Spigen offre un support à l’Apple Watch. Je vous le montre !Ne ratez aucune de vos photos grâce à Olixar ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Août à 15:14

    J'ai déjà testé plusieurs réseaux sociaux: facebook, twitter, tumblr, deux fois en l'espace de plusieurs années (au cas où ça aurait évolué) et honnêtement... je ne regrette vraiment pas de ne pas y être resté! :')  Ah ça oui, pour évoluer ça évolue: en mal! C'est la course au likes, aux chiffres, aux amis, aux abonnés, et tant pis si ils en deviennent faux cul/ misogyne/ raciste/ homophobe mal assumés (parce que les "c'est pas pour être méchant mais" ça va bien deux minutes, pas sur tout les articles juste pour se délester de ses responsabilités) tant que ça peut faire le buzz.
    Du copié collé en masse, des posts qui se ressemblent, des "débats" entre des idiots qui resteront campés sur leur positions quoiqu'il arrive, des désaccords né de quiproquos complètement absurdes.... bref.

    Comme partout il y a du bon, c'est sûr. Mais qu'est ce qu'il faut le chercher, parfois, quand même.... du coup vaut mieux se cantonner à ce qu'on apprécie sans trop chercher à s'aventurer vraiment. Les 5 minutes par jour je pense, sont amplement suffisantes. ^^ (même si personnellement, eklablog me suffit largement. je n'ai ni l'envie ni le besoin de m'importer sur 26 plateformes différentes)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :